Menu
A+ A A-

Le pétrole clôture à New York sous les 50 dollars pour la 1e fois depuis octobre 2017

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York, plombé par les inquiétudes sur la croissance mondiale et donc la demande en énergie, a terminé lundi sous le seuil symbolique des 50 dollars pour la première fois depuis octobre 2017.
Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en janvier, la référence aux États-Unis, a perdu 1,32 dollar ou 2,6% pour terminer à 49,88 dollars.

Il était déjà descendu en cours de séance sous la barre des 50 dollars fin novembre mais s'était alors redressé pour terminer juste au-dessus.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février a de son côté perdu 67 cents ou 1,1% pour clôturer à 59,61 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

Les prix du baril, qui évoluaient en légère hausse en début de journée, ont "commencé à se replier après l'ouverture dans le rouge de Wall Street", a observé Matt Smith, de ClipperData.

"Dans un marché déjà fragile, tout signe allant dans le sens d'un ralentissement de la croissance dans les mois à venir pèse sur les perspectives de demande en brut", a-t-il rappelé.

Les investisseurs redoutent notamment les effets de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis et ont été particulièrement frappés vendredi par le ralentissement des ventes au détail et de la production industrielle en novembre en Chine.

Dans le même temps, "les acteurs du marché se demandent si les baisses de production annoncées par l'OPEP sont vraiment suffisantes pour enrayer la chute des cours", a remarqué Gene McGillian, de Tradition Energy, en rappelant que les barils de Brent et de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. ont déjà perdu plus de 30% de leur valeur en deux mois.

Confrontée à cette chute des prix, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole s'est mise d'accord début décembre avec ses partenaires, dont la Russie, pour réduire sa production d'environ 1,2 million de barils par jour à partir de janvier.

Mais en plus des interrogations sur la capacité de l'OPEP à faire respecter cet engagement, le cartel fait face à la montée des extractions d'or noir aux États-Unis à un niveau record.

"La hausse de la production américaine de pétrole de schiste et la potentielle baisse de la demande (mondiale) de carburant ont pesé significativement sur la confiance du marché, malgré les efforts de l'OPEP et de ses partenaires pour rééquilibrer" les prix de l'or noir, a résumé Benjamin Lu, analyste pour Phillip Futures.


(c) AFP

Commenter Le pétrole clôture à New York sous les 50 dollars pour la 1e fois depuis octobre 2017


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 10 août 2020 à 13:32

    Le pétrole démarre la semaine du bon pied, vent d'optimisme …

    Londres: Les cours du pétrole commençaient la semaine en hausse lundi, galvanisés par l'optimisme du PDG du géant pétrolier Aramco et par...

    dimanche 09 août 2020 à 09:26

    Chute des prix du pétrole: bénéfice net de Saudi Aramco au 2…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a fait état dimanche d'une chute de 73,4 % de son bénéfice net au deuxième...

    vendredi 07 août 2020 à 21:29

    Le pétrole inquiet pour la demande face aux tensions sino-am…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, lestés par un nouvel accès de tensions entre Washington et Pékin...

    vendredi 07 août 2020 à 12:02

    Le pétrole sur la défensive face aux tensions sino-américain…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en berne vendredi, après un plus haut en cinq mois atteint en milieu de semaine, pris...

    vendredi 07 août 2020 à 09:25

    Maurel et Prom: lourde perte au 1er semestre avec la chute d…

    Paris: Le producteur français d'hydrocarbures Maurel & Prom a annoncé vendredi être tombé dans le rouge avec une lourde perte au premier...

    jeudi 06 août 2020 à 21:44

    Le pétrole se replie un peu après être revenu aux niveaux de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont calé jeudi après avoir atteint la veille leur plus haut niveau depuis début mars...

    jeudi 06 août 2020 à 12:29

    Le pétrole à l'équilibre, les investisseurs temporisent aprè…

    Londres: Les cours du pétrole soufflaient jeudi au lendemain d'un plus haut depuis le début du mois de mars, les investisseurs se sentant...

    mercredi 05 août 2020 à 21:28

    Les cours du pétrole au plus haut depuis mars

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé mercredi à leur plus haut niveau depuis cinq mois, portés par une chute...

    mercredi 05 août 2020 à 17:47

    USA: les stocks de pétrole brut chutent de nouveau fortement…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont de nouveau fortement reculé la semaine dernière tandis que celles d'essence et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite