Menu
A+ A A-

Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

prix du petrole TripoliTripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands champs pétroliers du sud-ouest du pays.
Dans un communiqué publié sur son site internet, la NOC a indiqué avoir décrété l'état de "force majeure" dans le champ d'al-Charara, géré par la compagnie Akakus, une joint-venture entre la NOC, l'espagnol Repsol, le français Total, l'autrichien OMV et le norvégien Statoil.

Le champ d'al-Charara, situé dans la région d'Oubari (environ 900 km au sud de Tripoli), est l'un des plus grands sites pétroliers de Libye. Il produit 315.000 barils par jour, sur une production globale libyenne de plus d'un million de b/j, selon la compagnie.

Invoqué dans des circonstances exceptionnelles, l'état de force majeure permet une exonération de la responsabilité de la compagnie en cas de non-respect des contrats de livraison de pétrole.

Ce blocage affectera également la production dans le champs voisin d'al-Fil (73,000 b/j) approvisionné en électricité par al-Charara, a déploré la NOC, mettant en garde contre un manque à gagner de 32,5 millions de dollars par jour.

La compagnie a accusé une "milice" locale qui "prétend appartenir aux Gardes des installations pétrolières" d'avoir occupé le champs.

Les structures pétrolières sont régulièrement la cible notamment d'attaques de groupes armés rivaux ou d'occupations abusives par des tribus ou milices pour des revendications sociales.

D'habitude les blocages de sites pétroliers pour des revendications sociales sont rapidement levés à la faveur de négociations entre les autorités et les tribus locales.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, des habitants du sud ont indiqué depuis l'intérieur du site qu'ils bloquaient le champ pour dénoncer leur marginalisation, l'insécurité et les pénuries d'essence, d'électricité et d'argent dans leur région.

La NOC a exigé le départ "immédiat et sans condition" de ces hommes armés qui occupent le site, soulignant qu'elle n'avait "nulle intention d'engager des négociations (...) avec ces miliciens".

"Il faut que ces milices évacuent le champ immédiatement", a déclaré le chef de la NOC, Moustafa Sanalla.

Il a néanmoins affirmé la solidarité de la NOC avec les revendications des populations du sud libyen tout en soulignant qu'il ne fallait pas permettre que "des criminels exploitent leurs malheurs pour leurs propres intérêts".

Plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est dirigée par deux entités rivales: le Gouvernement d'union nationale (GNA, basé à Tripoli) et reconnu par la communauté internationale, et un cabinet parallèle installé dans l'est et soutenu par le puissant maréchal Haftar.


(c) AFP

Commenter Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mardi 18 décembre 2018

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    mardi 11 septembre 2018

    Libye: l'EI revendique l'attaque contre la compagnie de pétr…

    Tripoli: Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attaque suicide contre le siège de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC)...

    lundi 10 septembre 2018

    Libye: attaque contre le siège de la compagnie nationale de …

    Tripoli: Des hommes armés ont attaqué lundi le siège de la Compagnie nationale de pétrole (NOC) à Tripoli, où une explosion et...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    samedi 13 avril 2019

    Le bassin permien américain, nouvel eldorado des majors pétr…

    New York: L'annonce du rachat d'Anadarko par Chevron vendredi est venue illustrer le poids prépondérant du bassin permien aux Etats-Unis, qui vient...

    mercredi 10 avril 2019

    La production de pétrole du Venezuela et de l'Arabie Saoudit…

    Paris: La production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a spectaculairement chuté en mars, avec une très forte baisse dans...

    mercredi 10 avril 2019

    Baisse de l'offre de l'Opep en mars, avec le Venezuela

    OPEP: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a fait état mercredi d'une baisse de son offre en mars, avec notamment un...

    lundi 01 avril 2019

    La production pétrolière de l'OPEP diminue, au plus bas depu…

    Londres: La production pétrolière de l’OPEP en mars 2019 a chuté à son plus bas niveau depuis février 2015, comme l’Arabie saoudite...

    jeudi 28 mars 2019

    Ryad peine à fidéliser Moscou sur la réduction de l'offre de…

    Ryad: Le ministre de l'energie russe alexandre novak a dit à son homologue saoudien khalid al-Falih, lors d'une rencontre à Bakou ce...

    jeudi 28 mars 2019

    Pétrole: Donald Trump tance l'Opep pour des prix du pétrole …

    New York: Donald Trump a appelé jeudi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à augmenter sa production, un nouvel appel du...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 18 avril 2019 à 12:15

    Le pétrole recule un peu avant un long week-end pascal

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens alors que le marché britannique sera fermé vendredi et lundi...

    jeudi 18 avril 2019 à 06:38

    Les cours du pétrole inertes en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole n'évoluaient guère jeudi en Asie en dépit de la baisse des réserves américaines de brut, les analystes...

    mercredi 17 avril 2019 à 22:24

    Le pétrole recule, privilégie la production russe aux stocks…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mercredi malgré un recul des stocks américains, les courtiers s'interrogeant sur l'avenir...

    mercredi 17 avril 2019 à 17:21

    Recul surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis (EI…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière et les importations ont chuté...

    mercredi 17 avril 2019 à 12:14

    Le pétrole grimpe avant les données officielles sur les stoc…

    Londres: Le prix du pétrole de Brent bondissait mercredi en cours d'échanges européens à son plus haut niveau en cinq mois, galvanisés...

    mercredi 17 avril 2019 à 07:54

    Le pétrole orienté à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mercredi en Asie, après des estimations d'une baisse inattendue des réserves de...

    mardi 16 avril 2019 à 22:05

    Le pétrole monte à la veille d'un rapport sur les stocks amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé mardi dans un marché sans direction claire, à la veille de...

    mardi 16 avril 2019 à 12:11

    Le pétrole stable dans un marché atone

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché sans direction forte après les prises de...

    lundi 15 avril 2019 à 21:13

    Le pétrole recule, faisant une pause après plusieurs semaine…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi, les investisseurs décidant d'encaisser quelques bénéfices après plusieurs semaines consécutives...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite