Menu
A+ A A-

Le pétrole efface une partie de ses gains de vendredi

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, après avoir été dopés vendredi par un accord entre l'Opep et ses partenaires.
Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 60,75 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 92 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour janvier à perdait 88 cents à 51,73 dollars.

Les prix restaient, malgré la baisse, supérieurs à leur niveau d'avant l'accord de l'OPEP et de ses partenaires.

Confrontés à une chute des cours depuis début octobre, l'Organisation et ses alliés, menés par la Russie, ont annoncé vendredi une baisse de leur production de 1,2 million de barils par jour pour les six prochains mois.

Cet objectif sera réparti à hauteur de 800.000 barils quotidiens pour les quatorze pays de l'OPEP et de 400.000 pour ses dix partenaires dont la Russie

"Cet accord, avec la baisse de la production canadienne annoncée précédemment, devrait signifier que le marché sera globalement à l'équilibre sur la première moitié de l'année 2019", a estimé Warren Patterson, analyste pour ING, alors que l'annonce a été accueillie positivement par le marché.

Les investisseurs "ont poussé un soupir de soulagement qui a pris la forme d'un bond de 5% des cours, mais ce bonheur ne pouvait pas dissimuler les doutes qui émergent", a néanmoins estimé Tamas Varga, analyste pour PVM, tandis que les prix reculaient à nouveau.

Selon lui, la perte d'influence de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et le "facteur Trump" ne sont pas à négliger.

"Alors que les États-Unis sont devenus un exportateur net de pétrole brut, le président a plus de poids que jamais pour mettre la pression sur les autres producteurs et donc sur les prix", a expliqué M. Varga.


(c) AFP

Commenter Le pétrole efface une partie de ses gains de vendredi



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 07 juin 2023 à 21:24

    Le pétrole rebondit grâce à la demande d'essence aux Etats-U…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repris mercredi, stimulés par la publication d'un rapport hebdomadaire qui a montré une...

    mercredi 07 juin 2023 à 18:11

    🛢️ USA : léger repli des stocks hebdomadaires de pétrole bru…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut se sont repliées très légèrement la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    mercredi 07 juin 2023 à 12:30

    Le pétrole en petite hausse, entre données chinoises et coup…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mercredi, les réductions supplémentaires de production annoncées par l'Arabie saoudite se voyant déjà presque compensées...

    mardi 06 juin 2023 à 21:45

    Le pétrole se replie, l'annonce saoudienne laisse le marché …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés mardi, sur un marché sceptique quant à la portée de l'annonce...

    mardi 06 juin 2023 à 12:15

    Le pétrole flanche, l'effet de l'annonce saoudienne effacé

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient mardi, à peine deux jours après l'annonce de coupes volontaires de production de l'Arabie saoudite, les...

    lundi 05 juin 2023 à 21:53

    Le pétrole en petite hausse, l'effet de l'annonce saoudienne…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite hausse lundi, après avoir démarré en boulet de canon, l'effet d'annonce...

    lundi 05 juin 2023 à 13:45

    L'Arabie saoudite fait cavalier seul, réaction "mitigée…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient lundi, de façon toutefois assez modérée après la décision de l'Arabie saoudite de procéder à une...

    samedi 03 juin 2023 à 22:45

    Le pétrole grimpe après l'emploi américain et avant l'Opep+

    New York: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse vendredi, avant une réunion très attendue de l'Opep+ ce week-end, de solides...

    vendredi 02 juin 2023 à 12:10

    Le pétrole grimpe avant l'Opep+, le gaz reprend sa baisse

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi, profitant de l'appétit pour le risque des investisseurs avant une réunion très attendue...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔴 Prévisions de récession et impact potentiel sur les prix du baril

    Le mardi 21 mars 2023

    New York: La semaine passée, le marché pétrolier a connu une chute abrupte, provoquant sa pire performance depuis le début de l'année. Conséquence des craintes renouvelées liées à l'état de l'économie mondiale, suite à la faillite de deux importantes banques américaines et la quasi-débâcle de la banque suisse Crédit Suisse. Bien que les prévisions de prix du pétrole à court terme aient été optimistes en raison des fondamentaux favorables au pétrole, une tendance différente se dessine désormais.

    Lire la suite