Menu
A+ A A-

Le pétrole stable, le marché scrute les rencontres de Vienne

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient stables vendredi matin en cours d'échanges européens, le marché attendant la fin des rencontres des pays producteurs de l'Opep et de leurs partenaires pour savoir dans quelle mesure ils vont réduire leur production.
Vers 10H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 60,22 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, 16 cents de plus qu'à la clôture de jeudi soir.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en janvier valait 51,37 dollars, 12 cents de moins que la veille au soir.

Jeudi, les ministres des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) réunis à Vienne n'ont pas pu présenter d'accord chiffré de réduction de leur production, même s'ils ont témoigné de leur volonté de diminuer les extractions - alors que les craintes d'une offre dépassant la demande a conduit à une chute de plus de 30% des prix en deux mois.

Après avoir fortement baissé jeudi, les cours bougeaient moins au début des échanges européens mais les opérateurs attendaient fébrilement la fin de nouvelles rencontres vendredi à Vienne entre les ministres de l'OPEP et ceux de pays producteurs partenaires, dont la Russie.

"La Russie a un rôle important à jouer pour parvenir à un accord chiffré, l'OPEP a attendu de pouvoir échanger avec les pays non-OPEP avant de prendre une décision sur les réductions de production", a expliqué Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

"Si l'OPEP finit par décevoir les marchés en réduisant la production moins qu'attendu, les prix du pétrole devraient être exposés à une baisse brutale", a-t-il ajouté.

Jeudi, le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, a proposé à l'OPEP de baisser d'un million de barils par jour la production collective des membres du cartel.

Mais les discussions, déjà complexes au sein de l'OPEP, sont rendues encore plus ardues par l'intégration d'autres producteurs aux pourparlers - pour un total de 25 pays assurant la moitié de la production mondiale.

"La balle est dans le camp de la Russie", a jugé Stephen Brennock de PVM, mais ce producteur majeur - l'un des trois principaux au monde avec l'Arabie saoudite et les États-Unis - "est réputé pour ne pas aimer les réductions de production importantes".

Jeudi, le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, a affirmé depuis Saint-Pétersbourg qu'il était beaucoup plus difficile pour la Russie de réduire sa production que pour les autres pays en raison des conditions climatiques.


(c) AFP

Commenter Le pétrole stable, le marché scrute les rencontres de Vienne



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite