Menu
A+ A A-

Pétrole: Washington "pas en position" de dicter sa conduite à l'Opep (ministre saoudien)

prix du petrole vienneVienne: Les Etats-Unis ne sont "pas en position" de dicter sa conduite à l'Opep, a estimé jeudi le ministre saoudien de l'Energie, après que le président américain Donald Trump a demandé à l'organisation de renoncer à réduire sa production pour soutenir les cours.
Washington "n'est pas en position de nous dire ce que nous devons faire", a souligné le ministre, Khaled al-Faleh, avant une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) à Vienne. "Je n'ai besoin de la permission de personne pour diminuer" la production, a-t-il insisté.

Donald Trump avait exhorté mercredi dans un tweet l'OPEP à "maintenir sa production en l'état", alors que l'organisation souhaite réduire celle-ci afin de soutenir les cours après une chute de 30% en deux mois.

Tout en se disant opposé à une baisse de la production de son propre pays en raison des sanctions américaines, le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh, a lui aussi ironisé jeudi sur le tweet de M. Trump.

"C'est la première fois qu'un président des États-Unis dit à l'OPEP ce qu'elle doit faire", a-t-il relevé, ajoutant qu'"ils devraient savoir que l'OPEP ne fait pas partie du département américain de l'Energie".

Le ministre saoudien a souligné que l'OPEP souhaitait s'accorder jeudi sur une "baisse suffisante" de sa production pour équilibrer le marché, estimant qu'elle "devrait être distribuée de façon égale entre les pays" en fonction de leur production.

M. al-Faleh a jugé souhaitable une baisse de production d'"un million de barils par jour", sans préciser s'il s'agissait d'une baisse par rapport au niveau des objectifs fixés fin 2016 ou par rapport à la production du groupe en octobre et novembre.

En octobre, l'OPEP a produit 32,99 millions de barils par jour, selon l'Agence internationale de l'énergie, et l'Arabie saoudite a annoncé une nouvelle hausse de sa production en novembre.

Alors que plusieurs analystes estiment qu'un million de barils de baisse ne seront pas suffisants pour rééquilibrer le marché, les prix du pétrole ont chuté de près de 5% après les déclarations du ministre saoudien.

Vers 11H00 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 58,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,93 dollars par rapport à la clôture de mercredi.

Selon le ministre iranien, la plupart des pays de l'OPEP visent un prix du brut entre 60 et 70 dollars.


(c) AFP

Commenter Pétrole: Washington "pas en position" de dicter sa conduite à l'Opep (ministre saoudien)


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    dimanche 28 juin 2020

    Pionnier du schiste, Chesapeake Energy dépose le bilan

    New york: Chesapeake Energy a déposé le bilan dimanche, devenant le plus grand groupe gazier et pétrolier américain à demander à être...

    mercredi 24 juin 2020

    USA: les stocks de pétrole brut de nouveau à un record

    New York: Les réserves de pétrole brut ont atteint un record aux Etats-Unis pour la deuxième semaine consécutive, selon un rapport hebdomadaire...

    mercredi 17 juin 2020

    USA: les stocks de pétrole brut à leur plus haut historique

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont atteint un niveau record pour la deuxième semaine d'affilée, tandis que ceux...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    vendredi 10 juillet 2020

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    mardi 30 juin 2020

    La production de l'Opep plus bas depuis vingt ans en juin

    Vienne: La production de pétrole des pays de l'Opep est tombée au mois de juin à son plus bas niveau depuis vingt...

    jeudi 18 juin 2020

    Réunion de l'Opep+, l'encadrement de l'offre en débat

    Vienne: Une réunion à distance de ministres de l'Opep+ a débuté jeudi pour faire le point sur la réduction de l'offre mondiale...

    mercredi 17 juin 2020

    La production de pétrole de l'Opep a chuté en mai

    Paris: La production de l'Opep a chuté spectaculairement au mois de mai, les pays membres du cartel faisant bloc pour l'instant derrière...

    lundi 08 juin 2020

    L'Arabie saoudite met fin à l'accord de limitation de la pro…

    Ryad: L'Arabie saoudite va augmenter sa production du brut au mois de juillet afin d'atteindre son quota fixé par l'OPEP tout en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 14 juillet 2020 à 14:34

    Pétrole: la production de l'Opep a de nouveau reculé en juin

    Paris: La production de l'Opep a de nouveau reculé au mois de juin, les pays membres du cartel continuant de faire bloc...

    mardi 14 juillet 2020 à 13:01

    Le pétrole sur la défensive avant une réunion de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain mardi, les investisseurs adoptant une position attentiste avant la réunion mercredi du Comité de...

    lundi 13 juillet 2020 à 21:24

    Les cours du pétrole reculent face à une offre attendue en h…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont baissé lundi face à la perspective d'une hausse de la production des membres de...

    lundi 13 juillet 2020 à 14:09

    ⛽️ Les prix des carburants repartent en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France repartaient à la hausse la semaine dernière, selon des données officielles publiées ce jour. Pour sa part...

    lundi 13 juillet 2020 à 11:59

    Les cours du pétrole reculent face à une offre attendue en h…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi devant la perspective d'une hausse de la production des membres de l'Opep+ au...

    vendredi 10 juillet 2020 à 21:55

    Les cours du pétrole se redressent en fin de semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont retrouvé de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un...

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite