Menu
A+ A A-

Pétrole: Washington "pas en position" de dicter sa conduite à l'Opep (ministre saoudien)

prix du petrole vienneVienne: Les Etats-Unis ne sont "pas en position" de dicter sa conduite à l'Opep, a estimé jeudi le ministre saoudien de l'Energie, après que le président américain Donald Trump a demandé à l'organisation de renoncer à réduire sa production pour soutenir les cours.
Washington "n'est pas en position de nous dire ce que nous devons faire", a souligné le ministre, Khaled al-Faleh, avant une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) à Vienne. "Je n'ai besoin de la permission de personne pour diminuer" la production, a-t-il insisté.

Donald Trump avait exhorté mercredi dans un tweet l'OPEP à "maintenir sa production en l'état", alors que l'organisation souhaite réduire celle-ci afin de soutenir les cours après une chute de 30% en deux mois.

Tout en se disant opposé à une baisse de la production de son propre pays en raison des sanctions américaines, le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh, a lui aussi ironisé jeudi sur le tweet de M. Trump.

"C'est la première fois qu'un président des États-Unis dit à l'OPEP ce qu'elle doit faire", a-t-il relevé, ajoutant qu'"ils devraient savoir que l'OPEP ne fait pas partie du département américain de l'Energie".

Le ministre saoudien a souligné que l'OPEP souhaitait s'accorder jeudi sur une "baisse suffisante" de sa production pour équilibrer le marché, estimant qu'elle "devrait être distribuée de façon égale entre les pays" en fonction de leur production.

M. al-Faleh a jugé souhaitable une baisse de production d'"un million de barils par jour", sans préciser s'il s'agissait d'une baisse par rapport au niveau des objectifs fixés fin 2016 ou par rapport à la production du groupe en octobre et novembre.

En octobre, l'OPEP a produit 32,99 millions de barils par jour, selon l'Agence internationale de l'énergie, et l'Arabie saoudite a annoncé une nouvelle hausse de sa production en novembre.

Alors que plusieurs analystes estiment qu'un million de barils de baisse ne seront pas suffisants pour rééquilibrer le marché, les prix du pétrole ont chuté de près de 5% après les déclarations du ministre saoudien.

Vers 11H00 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 58,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,93 dollars par rapport à la clôture de mercredi.

Selon le ministre iranien, la plupart des pays de l'OPEP visent un prix du brut entre 60 et 70 dollars.


(c) AFP

Commenter Pétrole: Washington "pas en position" de dicter sa conduite à l'Opep (ministre saoudien)


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    jeudi 22 octobre 2020

    ExxonMobil prépare des suppressions de poste en Amérique du …

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, après avoir déjà réduit ses effectifs en Europe et en Australie, va "très bientôt" annoncer...

    mercredi 21 octobre 2020

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux d'essence montent

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont reculé la semaine dernière aux Etats-Unis, tandis que les stocks d'essence ont gonflé...

    lundi 19 octobre 2020

    ConocoPhillips achète Concho, spécialiste du schiste, pour 9…

    New-York: ConocoPhillips a annoncé lundi l'acquisition de Concho Resources, producteur de pétrole de schiste, pour 9,7 milliards de dollars (8,23 milliards d'euros)...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    lundi 19 octobre 2020

    Pétrole: l'Opep+ 'fera le nécessaire' pour maintenir à flot …

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est dite lundi "déterminée" à "faire le nécessaire" pour assurer la stabilité du marché...

    mardi 13 octobre 2020

    Pétrole: la pandémie va maintenir le marché sous pression (O…

    Paris: Le marché pétrolier va rester sous pression avec la résurgence des cas de Covid-19, même si un hiver rigoureux pourrait faire...

    dimanche 11 octobre 2020

    Ouragan Delta: Les pétroliers US reprennent leurs production

    Houston: Les compagnies pétrolières américaines ont commencé dimanche à reprendre leur production dans le Golfe du Mexique, deux jours après le passage...

    samedi 10 octobre 2020

    Pétrole: retour à la normale en vue en Norvège après la fin …

    Oslo: La production de pétrole et de gaz en Norvège se dirige samedi vers un rapide retour à la normale après l'annonce...

    samedi 26 septembre 2020

    La Russie voit sa production pétrolière progresser après 202…

    Paris: La Russie s'attend à ce que sa production de pétrole augmente une fois que l'accord de l'Opep et ses alliés ("Opep+")...

    jeudi 17 septembre 2020

    L'Opep+ sermonne ses mauvais élèves et envisage une réponse …

    Londres: Le ministre saoudien de l'Énergie Abdel Aziz ben Salmane, chef de file de l'Opep+, a haussé le ton jeudi face aux...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 26 octobre 2020 à 12:08

    Le pétrole commence la semaine dans le rouge

    Londres: Les cours du pétrole reculaient fortement lundi, pris en étau entre une reprise de la demande empêchée par la seconde vague...

    dimanche 25 octobre 2020 à 20:04

    Pétrole: le canadien Cenovus rachète son concurrent Husky po…

    Montréal: Le producteur canadien de pétrole et de gaz Cenovus Energy va racheter son concurrent Husky Energy pour 23,6 milliards de dollars...

    vendredi 23 octobre 2020 à 22:25

    Les cours du pétrole chutent après une hausse annoncée de la…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont piqué du nez vendredi, réagissant à la décision de la Libye d'augmenter sa production...

    vendredi 23 octobre 2020 à 12:30

    Les cours du pétrole abordent la fin de semaine à l'équilibr…

    Londres: Les cours du pétrole restaient vendredi proches de leurs niveaux de clôture de la veille, faute de nouvelles à même de...

    jeudi 22 octobre 2020 à 22:27

    Le pétrole récupère du terrain au lendemain d'une forte chut…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont remontés jeudi au lendemain d'une forte chute la veille, soutenus par l'espoir d'un plan...

    jeudi 22 octobre 2020 à 15:34

    ExxonMobil prépare des suppressions de poste en Amérique du …

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, après avoir déjà réduit ses effectifs en Europe et en Australie, va "très bientôt" annoncer...

    jeudi 22 octobre 2020 à 12:39

    Le pétrole récupère au lendemain d'une forte chute

    Londres: Les cours du pétrole se maintenaient au-dessus de leur clôture en forte chute de la veille, jeudi en début de séance...

    mercredi 21 octobre 2020 à 22:29

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement baissé mercredi après la publication d'un rapport américain montrant une augmentation des stocks...

    mercredi 21 octobre 2020 à 17:58

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient encore davantage mercredi après la publication de l'état des stocks commerciaux aux Etats-Unis par l'EIA montrant...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite