Menu
A+ A A-

Sanctions: l'Iran peut bloquer les exportations de pétrole du Golfe, menace Rohani

prix du petrole TéhéranTéhéran: Le président iranien Hassan Rohani a de nouveau menacé mardi de bloquer les exportations de pétrole dans le Golfe, en réaction aux sanctions américaines rétablies à la suite du retrait unilatéral de Washington de l'accord sur le nucléaire.
"Les États-Unis devraient savoir qu'ils ne sont pas en mesure d'empêcher l'exportation du pétrole iranien", mais "s'ils essayent (...), il n'y aura plus de pétrole à exporter depuis le Golfe persique", a déclaré M. Rohani.

Le président iranien s'exprimait lors d'une réunion publique dans la province de Semnan (nord), retransmise à la télévision.

Depuis son avènement en 1979, la République islamique a menacé à plusieurs reprises de verrouiller le Golfe en réaction aux pressions internationales, mais n'a jamais mis ses menaces à exécution.

L'actuel président iranien Hassan Rohani a lui-même averti en juillet les États-Unis de ne pas "jouer avec la queue du lion", en menaçant de paralyser le Golfe.

Les États-Unis ont quitté unilatéralement en mai l'accord sur le nucléaire iranien, âprement conclu en 2015 à Vienne entre Téhéran et des puissances internationales.

L'administration de Donald Trump a par la suite rétabli des sanctions américaines, notamment contre le secteur énergétique, le mois dernier.

Lundi, Hassan Rohani s'est efforcé de minimiser les répercussions économiques des sanctions américaines, en accusant les médias d'amplifier les soucis du pays.

"Il n'y a pas d'hyperinflation, il n'y a pas de chômage massif, les gens devraient arrêter de dire des choses pareilles dans les journaux", a-t-il déclaré à l'attention de la foule.

Le dernier rapport de l'indice de consommation publié par la Banque centrale iranienne indique que les prix des produits alimentaires ont augmenté de 56% sur un an, en octobre.

Admettant l'existence de "quelques problèmes", M. Rohani a assuré qu'ils seraient traités dans le budget 2019, qui doit être présenté le 16 décembre.

Il a affirmé que le gouvernement maintiendrait les subventions sur les denrées de première nécessité et s'engagerait sur une augmentation de 20% des salaires et pensions des fonctionnaires.


(c) AFP

Commenter Sanctions: l'Iran peut bloquer les exportations de pétrole du Golfe, menace Rohani


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    vendredi 01 mai 2020

    L'Iran réfute les accusations US d'aide au secteur pétrolier…

    Téhéran: L'Iran a rejeté vendredi des déclarations américaines selon lesquelles Téhéran aiderait le Venezuela à reconstruire son industrie pétrolière, affirmant que Washington...

    lundi 11 novembre 2019

    L'Iran relativise la découverte pétrolière annoncée dimanche

    Téhéran: Le ministre du pétrole iranien Bijan Namdar Zanganeh a relativisé lundi la découverte d'un nouveau gisement de pétrole annoncée la veille...

    dimanche 10 novembre 2019

    L'Iran en récession annonce une découverte pétrolière géante

    Téhéran: "Un petit cadeau du gouvernement au peuple": le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un gisement pétrolier susceptible...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 juillet 2020 à 23:44

    Venezuela: les plateformes pétrolières paralysées faute de p…

    Caracas: Les plateformes pétrolières du Venezuela sont complètement paralysées, faute de pouvoir écouler leur brut, notamment à cause des sanctions américaines et...

    jeudi 02 juillet 2020 à 11:51

    Le pétrole progresse au lendemain de la chute des stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, portés par la forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis annoncée mercredi par l'EIA...

    jeudi 02 juillet 2020 à 08:16

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est…

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de...

    mercredi 01 juillet 2020 à 21:32

    Le pétrole en hausse après la chute des stocks américains de…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé mercredi, aidés par la baisse massive et bien plus importante que prévu des...

    mercredi 01 juillet 2020 à 19:34

    USA: les réserves de pétrole brut baissent bien plus que pré…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé de 7,2 millions de barils la semaine dernière, dépassant largement les...

    mercredi 01 juillet 2020 à 15:41

    Pétrole: les exportations irakiennes au plus bas depuis des …

    Bagdad: L'Irak a exporté moins de 85 millions de barils de pétrole en juin, un plus bas depuis des années pour se...

    mercredi 01 juillet 2020 à 11:51

    Le pétrole en nette hausse porté par des données sur les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient mercredi, aidés par la baisse des stocks américains rendue public par l'API mardi et l'espoir que...

    mardi 30 juin 2020 à 18:10

    La production de l'Opep plus bas depuis vingt ans en juin

    Vienne: La production de pétrole des pays de l'Opep est tombée au mois de juin à son plus bas niveau depuis vingt...

    mardi 30 juin 2020 à 12:31

    Les cours du pétrole reculent, gênés par la pandémie et la s…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi devant les inquiétudes des investisseurs face à la crise du coronavirus et la perspective d'un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite