Gilets jaunes": La CPME réclame l'annulation de la hausse de la taxe sur les carburants"/>
Logo

Gilets jaunes: La CPME réclame l'annulation de la hausse de la taxe sur les carburants

prix du petrole ParisParis: Estimant "bien réel" le "risque de paralysie de l'économie française" avec le mouvement des "gilets jaunes", la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a demandé lundi l'annulation de la hausse prévue de la taxe sur les carburants.
"Les artisans, commerçants, TPE et PME sont parmi les premiers concernés par l'augmentation des prélèvements et des normes de toute sorte. L'exaspération monte, à son tour dans leurs rangs face à l'absence de véritable réponse des pouvoirs publics", fait valoir l'organisation patronale dans un communiqué.

La nouvelle hausse de 3 centimes des taxes sur l'essence et de 6 centimes sur le diesel, prévue au 1er janvier et présentée par le gouvernement comme étant destinée à financer la transition écologique, a servi de déclencheur au mouvement des "gilets jaunes".

"Un quatrième samedi de désordres ne doit pas être une option possible", met en garde la CPME face aux dégâts et au manque à gagner occasionné par les blocages, dégradations et manifestations qui occasionnent de lourdes pertes financières pour certains commerçants.

"Il faut faire en sorte de rassurer le plus rapidement possible les Français et les acteurs économiques pour que la France se remette dans le bon sens", a déclaré à l'AFP François Asselin, le président de la CPME en marge des Rendez-vous de l'artisanat.

Le gouvernement "ne peut pas simplement répondre que le cap sera gardé parce qu'aujourd'hui, cette réponse là ne fait qu'amplifier le mouvement", estime-t-il évoquant un "vrai gâchis".

Pour le représentant patronal, il faut laisser à la population et aux entreprises le temps de s'adapter à la transition écologique. "Beaucoup de Français sont convaincus que demain ne sera pas comme aujourd'hui" et prêts à changer leur habitudes, selon lui.

Selon M. Asselin, le gouvernement aurait dû "écouter un peu plus des gens comme nous, les corps intermédiaires, qui ont fait preuve d'une très grande responsabilité dans cette affaire jusqu'à maintenant - aucun partenaire social n'a enfilé le gilet jaune".

Parallèlement, le président de l'Assemblée permanente des chambres des métiers et de l'artisanat (Apcma), Bernard Stalter a annoncé lundi le déblocage d'un "fonds de calamité" mis en place par les chambres dès mardi.

Ce fonds, dont le montant global pourrait atteindre jusqu'à 400 à 500.000 euros et qui est d'habitude utilisé en cas de catastrophe naturelle, servira à "remettre un chèque dès demain ou après-demain" aux entreprises ayant subi des dégâts, a-t-il précisé lors d'une visite à des commerçants touchés par les dégradations de samedi dans le XVIe arrondissement.


(c) AFP

Commenter "Gilets jaunes": La CPME réclame l'annulation de la hausse de la taxe sur les carburants


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.