Menu
A+ A A-

Pétrole: la Russie satisfaite d'un baril à 60 dollars (Poutine)

prix du petrole MoscouMoscou: Un baril de pétrole à 60 dollars "satisfait pleinement" la Russie, a déclaré mercredi son président, Vladimir Poutine, tout en louant le rôle de l'Arabie saoudite dans la coopération entre la Russie et les pays de l'Opep.
Le prix du pétrole a "chuté, puis augmenté de nouveau mais, à mon avis, (un prix) aux alentours de 60 dollars est tout à fait acceptable, nous sommes pleinement satisfaits", a-t-il déclaré, soulignant que le budget russe avait été bâti sur la base d'un baril à 40 dollars.

Pris en étau entre un bond de la production chez quelques grands pays producteurs et la crainte d'une baisse de la demande, les cours du pétrole ont culminé début octobre à leur plus haut niveau depuis quatre ans, avant de chuter de près de 30%.

Le baril de Brent s'échangeait à 59,6 dollars mercredi vers 14H30 GMT.

Mi-novembre, le président russe s'était dit satisfait d'un baril au prix alors bien plus élevé de 70 dollars par baril.

La Russie a coopéré ces dernières années avec l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont elle n'est pas membre et dont l'Arabie saoudite est le chef de file, pour limiter l'offre, ce qui a permis un rebond des prix après l'effondrement de 2014-2015.

"Nous avons travaillé avec les pays de l'OPEP (...) pour équilibrer l'offre et la demande. Et pour la première fois dans l'histoire de cette organisation, nous avons réussi à le faire à 100%, tous les accords ont été mis en pratique, ce qui n'a jamais été le cas dans l'organisation elle-même", a indiqué Vladimir poutine.

"Cela était dû en grande partie à la position de l'Arabie saoudite. C'est essentiellement un mérite de l'Arabie saoudite et du prince héritier, il en a été l'initiateur. Et cela a conduit à des résultats positifs", a-t-il déclaré.

Alors que l'Arabie saoudite, chef de file des membres de l'OPEP, milite pour des coupes afin de faire remonter les prix, "Trump tente d'ajouter de la pression" pour poursuivre leur baisse, selon les analystes d'ActivTrades.

L'OPEP et ses partenaires, dont la Russie, se réuniront la semaine prochaine à Vienne pour décider de leur futur niveau de production.


(c) AFP

Commenter Pétrole: la Russie satisfaite d'un baril à 60 dollars (Poutine)


    Les dernières prévisions des prix du baril

    -Voir toutes les actualités sur les prévisions des cours du pétrole

    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 21 janvier 2023

    Les plafonds de prix sur les produits pétroliers raffinés ru…

    Moscou: La secrétaire au Trésor Janet Yellen a déclaré que les pays occidentaux cherchent à mettre en place des plafonds de prix...

    vendredi 13 janvier 2023

    Le pétrole russe en roubles atteint son plus bas niveau depu…

    Moscou: Le prix en roubles du pétrole phare de l'Oural russe a atteint son plus bas niveau depuis novembre 2020, montrent les...

    mercredi 28 décembre 2022

    Pétrole russe : l'interdiction de vente n'aura pas de "…

    Berlin: L'interdiction par Moscou de vendre le pétrole russe à compter du 1er février aux pays étrangers plafonnant son prix n'aura pas...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    vendredi 27 janvier 2023 à 23:00

    Le pétrole en repli, sur des prises de profits avant la fin …

    New York: Les prix du pétrole, en hausse en première partie de séance, se sont finalement repliés vendredi, les investisseurs étant tentés...

    vendredi 27 janvier 2023 à 14:10

    Porté par la flambée du brut, Chevron affiche un bénéfice re…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a dégagé 35,5 milliards de dollars de bénéfice net en 2022, plus du double de...

    vendredi 27 janvier 2023 à 11:46

    Le pétrole en hausse, poussé par la résilience de l'économie…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, poussés par des données macroéconomiques encourageantes aux Etats-Unis qui achèvent 2022 en croissance, mais aussi...

    jeudi 26 janvier 2023 à 22:50

    Le pétrole termine en hausse après la croissance américaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi après trois séances de va-et-vient, à la suite de la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite