Menu
A+ A A-

Pétrole: la Russie satisfaite d'un baril à 60 dollars (Poutine)

prix du petrole MoscouMoscou: Un baril de pétrole à 60 dollars "satisfait pleinement" la Russie, a déclaré mercredi son président, Vladimir Poutine, tout en louant le rôle de l'Arabie saoudite dans la coopération entre la Russie et les pays de l'Opep.
Le prix du pétrole a "chuté, puis augmenté de nouveau mais, à mon avis, (un prix) aux alentours de 60 dollars est tout à fait acceptable, nous sommes pleinement satisfaits", a-t-il déclaré, soulignant que le budget russe avait été bâti sur la base d'un baril à 40 dollars.

Pris en étau entre un bond de la production chez quelques grands pays producteurs et la crainte d'une baisse de la demande, les cours du pétrole ont culminé début octobre à leur plus haut niveau depuis quatre ans, avant de chuter de près de 30%.

Le baril de Brent s'échangeait à 59,6 dollars mercredi vers 14H30 GMT.

Mi-novembre, le président russe s'était dit satisfait d'un baril au prix alors bien plus élevé de 70 dollars par baril.

La Russie a coopéré ces dernières années avec l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont elle n'est pas membre et dont l'Arabie saoudite est le chef de file, pour limiter l'offre, ce qui a permis un rebond des prix après l'effondrement de 2014-2015.

"Nous avons travaillé avec les pays de l'OPEP (...) pour équilibrer l'offre et la demande. Et pour la première fois dans l'histoire de cette organisation, nous avons réussi à le faire à 100%, tous les accords ont été mis en pratique, ce qui n'a jamais été le cas dans l'organisation elle-même", a indiqué Vladimir poutine.

"Cela était dû en grande partie à la position de l'Arabie saoudite. C'est essentiellement un mérite de l'Arabie saoudite et du prince héritier, il en a été l'initiateur. Et cela a conduit à des résultats positifs", a-t-il déclaré.

Alors que l'Arabie saoudite, chef de file des membres de l'OPEP, milite pour des coupes afin de faire remonter les prix, "Trump tente d'ajouter de la pression" pour poursuivre leur baisse, selon les analystes d'ActivTrades.

L'OPEP et ses partenaires, dont la Russie, se réuniront la semaine prochaine à Vienne pour décider de leur futur niveau de production.


(c) AFP

Commenter Pétrole: la Russie satisfaite d'un baril à 60 dollars (Poutine)


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    jeudi 24 janvier 2019

    Pas de réunion d'urgence prévue par l'OPEP+ sur le chaos au …

    Moscou: Personne n'a proposé la tenue d'une réunion extraordinaire de l'OPEP et de ses partenaires non membres de l'OPEP sur le chaos...

    jeudi 24 janvier 2019

    Les États-Unis vont pomper plus de pétrole que la Russie et …

    Selon le rapport de Rystad, les États-Unis devraient produire plus de pétrole que la Russie et l'Arabie saoudite réunies d'ici 2025.

    mercredi 23 janvier 2019

    Une guerre des prix du pétrole avec les États-Unis nuirait à…

    Davos: La Russie ne devrait pas essayer de réduire la production américaine de schiste avec une guerre des prix du pétrole, car...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 15 février 2019 à 20:52

    Le pétrole au plus haut depuis trois mois, entre efforts de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont hissés vendredi à leur sommet depuis novembre alors que la production de l'Organisation...

    vendredi 15 février 2019 à 13:51

    Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève

    Paris: Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un...

    vendredi 15 février 2019 à 12:27

    Le pétrole a dépassé 65 dollars, entre efforts de l'Opep et …

    Londres: Le prix du pétrole de Brent, référence internationale du brut, a dépassé son plus haut de l'année avec les baisses de...

    vendredi 15 février 2019 à 10:12

    Eni: bénéfice net ajusté presque doublé en 2018

    Rome: Le géant pétrolier et gazier italien Eni, porté par la hausse du prix du brut, a annoncé vendredi un bond de...

    vendredi 15 février 2019 à 05:01

    Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper vendredi en Asie, aidés par la réduction de la production de l'Opep, les espoirs...

    jeudi 14 février 2019 à 21:55

    Le pétrole monte, scrutant toujours les négociations sino-am…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse pour la troisième séance de suite jeudi, profitant de l'optimisme des...

    jeudi 14 février 2019 à 20:05

    Total devient la première grande compagnie pétrolière à inve…

    Paris: Le groupe français Total est le premier grand groupe pétrolier international à investir sur le marché de la vente au détail...

    jeudi 14 février 2019 à 12:17

    Le pétrole profite des négociations sino-américaines et effo…

    Londres: Les prix du pétrole continuaient leur hausse jeudi alors que les négociations se poursuivent entre Pékin et Washington et que l'accord...

    jeudi 14 février 2019 à 01:37

    Le pétrole termine en hausse à New York

    New york: Les cours du brut ont terminé en hausse mercredi sur le Nymex, portés par les coupes dans les exportations et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 15 février 2019 Le cours du baril de Brent a franchi le seuil des 65 dollars pour culminer à 65,10 dollars, son plus haut depuis presque 3 mois.

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite