Menu
A+ A A-

Niger: grève des taxis pour une baisse du prix de l'essence

prix du petrole niameyNiamey: Les chauffeurs de taxi nigériens observaient mercredi à Niamey une grève d'une journée pour réclamer la baisse du prix de l'essence, que le Niger produit depuis 2011.
"La grève est suivie à 80% et globalement nous sommes satisfaits", a affirmé à l'AFP Gamatié Mahamadou, secrétaire général du Syncotaxi (Syndicat national des conducteurs de taxis).

Très tôt le matin, de nombreux fonctionnaires, élèves et commerçants se disputaient les rares taxis en circulation, a constaté un journaliste l'AFP.

La veille, certains syndicats du secteur ont appelé "leurs militants à ne pas observer " cette grève qu'ils ont jugée "inopportune".

Le pétrole est depuis novembre 2011 raffiné au Niger, à la raffinerie de Zinder (sud) située à un millier de kilomètres de Niamey.

"Nous voulons consommer notre essence moins cher. Nous souhaitons que le prix du litre d'essence soit ramené à 400 FCFA (env 0,61 euro) au lieu de 540 (0,82) actuellement", a dit M. Gamatié.

Au début de la mise en exploitation du pétrole nigérien, le gouvernement avait fait chuter les prix du litre d'essence de 679 (1,04 euro) à 579 FCFA (0,88) et celui du gasoil de 670 (1,02) à 570 FCFA (0,87). Mais ces prix, jugés encore trop élevés, avaient provoqué en 2012 de vives protestations qui avaient contraint les autorités à consentir à de nouvelles baisses. Ainsi, depuis janvier 2013, le litre d'essence et celui de gasoil sont servis à la pompe à respectivement 540 et 538 FCFA, soit environ 0,82 euro.

Selon les autorités, le pays bien que modeste producteur (20.000 barils par jour), souffre de la chute des cours mondiaux du pétrole. Outre la baisse du prix de l'essence, les grévistes exigent "la fin des tracasseries administratives et policières", l'entretien des routes dégradées à certains endroits de la capitale.

Au Burkina voisin, syndicats et organisations de la société civile ont appelé à une grève générale pour jeudi 29 novembre contre la hausse de 12% du prix du litre à la pompe en place depuis le 9 novembre.

En Côte d'Ivoire, des associations de consommateurs ont dénoncé les augmentations successives du prix du carburant intervenues en moins d'un an faisant grimper le prix du super de 570 francs CFA (0,87 euro) à 620 FCFA (0,93 euro).


(c) AFP

Commenter Niger: grève des taxis pour une baisse du prix de l'essence


    Les prix des carburants

    Baisse généralisée des prix des carburants dans les stations-service

    lundi 03 juin 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé dans leur ensemble la semaine dernière, avec une baisse plus marquée pour le diesel, selon des chiffres officiels publiés aujourd'hui. De son coté, le prix moyen du pétrole brent était de 68.20 dollars le baril...

    Hausse générale des prix des carburants

    lundi 27 mai 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont progressé dans leur ensemble la semaine dernière, avec une hausse marquée pour le sans plomb, selon des chiffres officiels publiés aujourd'hui. De son coté, le prix moyen du pétrole brent était de 70.31 dollars le baril...

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 17 juin 2019 à 12:43

    Le pétrole baisse un peu sur fond de tensions commerciales

    Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu lundi en cours d'échanges européens dans un marché partagé entre les conflits commerciaux qui...

    lundi 17 juin 2019 à 07:29

    Le pétrole orienté à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie en raison des tensions géopolitiques dans le Golfe mais...

    dimanche 16 juin 2019 à 17:11

    Ryad vise une prolongation de l'accord Opep début juillet

    KARUIZAWA (Japon): Le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al-Falih, a annoncé dimanche que l'Opep se réunirait probablement la première semaine de juillet...

    dimanche 16 juin 2019 à 11:34

    Saudi Aramco: l'Arabie maintient sa volonté de vendre une pa…

    Ryad: L'Arabie saoudite reste engagée à vendre sur le marché jusqu'à 5% du géant pétrolier national Saudi Aramco lors de son introduction...

    dimanche 16 juin 2019 à 11:09

    Pétroliers: Le Kokuta Courageous au mouillage au large des E…

    Dubai: Le Kokuta Courageous, un des deux pétroliers victimes d'une attaque jeudi dans le Golfe d'Oman, est au mouillage au large des...

    vendredi 14 juin 2019 à 21:24

    Scrutant les tensions en mer d'Oman, le pétrole termine en h…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, les investisseurs s'inquiétant des potentielles répercussions sur le marché du...

    vendredi 14 juin 2019 à 16:07

    Les prix du pétrole divergent, entre demande en baisse et ri…

    Londres: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant entre les tensions géopolitiques qui mettent l'offre...

    vendredi 14 juin 2019 à 12:13

    Le pétrole recule, l'AIE revoit sa demande à la baisse

    Londres: Les prix du pétrole repartaient en baisse vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a de...

    vendredi 14 juin 2019 à 11:58

    L'AIE révise à nouveau à la baisse sa prévision de demande d…

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a abaissé vendredi pour la deuxième fois consécutive sa prévision de croissance de la demande de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 5 juin 2019 Le baril de WTI pour livraison en juillet, référence américaine, a perdu 1,80 dollar, à 51,68 dollars, à son plus bas depuis la mi-janvier.
    Le baril a perdu plus de 20% sur les six dernières semaines.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite