Le pétrole repart à la hausse en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mercredi en Asie, alors que les marchés espèrent que les importantes réunions du G20 et de l'Opep dans les prochains jours offriront des solutions au problème de la surabondance de l'offre.
Vers 03h30 GMT, le baril de "light sweet crude"(WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en janvier, progressait de 45 cents à 52,01 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en janvier également, gagnait 49 cents à 60,70 dollars.

Les experts espèrent que les présidents chinois et américain, Xi Jinping et Donald Trump, trouveront un accord lors du sommet du G20 en Argentine, vendredi et samedi, pour apaiser leurs différends commerciaux et réduire la menace qu'ils représentent pour la croissance économique mondiale, et par ricochet pour la demande énergétique mondiale.

Les deux hommes doivent notamment se retrouver pour un dîner de travail à Buenos Aires.

Avec la Chine, "le président estime qu'il y a une bonne chance de conclure un accord et il est ouvert à cette possibilité", a expliqué Larry Kudlow, principal conseiller du président américain.

Il a toutefois souligné qu'un tel accord était toujours soumis à certaines conditions: la protection de la propriété intellectuelle, la levée des barrières tarifaires et non tarifaires ou encore le transfert forcé de technologie d'entreprises étrangères installées en Chine.

Les analystes espèrent par ailleurs que les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) se mettront d'accord lors de leur réunion des 6-7 décembre à Vienne pour réduire la production afin de soutenir des cours qui ont perdu 30% depuis début octobre.

"Les investisseurs ont toute leur attention sur le prochain G20, et dans la foulée sur la réunion de l'OPEP du 6 décembre", a déclaré Stephen Innes, analyste chez OANDA.

"Le consensus général est sur l'espoir d'une baisse d'un million de barils par jour", a-t-il ajouté dans une note.

Les investisseurs sont également dans l'attente de la publication, mercredi, des chiffres officiels des réserves américaines de brut, qui sont un indicateur toujours suivi de l'état de la demande dans la première économie au monde.


(c) AFP

Commenter Le pétrole repart à la hausse en Asie