Menu
A+ A A-

"Gilets jaunes": la fiscalité sur les carburants va s'adapter aux fluctuations des prix du brut (Macron)

prix du petrole ParisParis: Emmanuel Macron a annoncé mardi que la fiscalité des carburants sera adaptée aux fluctuations des prix afin d'en limiter l'impact pour les Français qui utilisent beaucoup leur voiture, avec un mécanisme de neutralisation ponctuelle des hausses des taxes.
"Je refuse que la transition écologique accentue les inégalités entre territoires et rendent plus difficile encore la situation de nos concitoyens qui habitent en zone rurale ou en zone périurbaine", a déclaré le chef de l'État dans un discours à l'Élysée.

Il souhaite "construire une méthode pour rendre plus intelligente" la taxe sur les carburants "aujourd'hui un peu aveugle". Il s'agirait de "permettre d'avoir tous les trimestres un rendez-vous qui permettent en quelque sorte d'atténuer l'effet pour nos concitoyens, s'il devait y avoir une envolée des cours mondiaux", a-t-il expliqué.

Matignon et les ministères concernés seront chargés du dossier, a-t-on appris dans l'entourage d'Edouard Philippe. Cette idée d'une modulation des taxes avait notamment été défendue par le président du MoDem François Bayrou. Mais Matignon avait jusque-là écarté l'hypothèse.

En pratique, "en cas de nouveau pic des prix, le gouvernement pourra décider de suspendre ou réduire la hausse de fiscalité intervenue en début d'année, pour ne pas aggraver inutilement la hausse déjà forte du prix à la pompe", selon Matignon.

Au 1er janvier 2019, une nouvelle hausse de 3 centimes des taxes sur l'essence et de 6 centimes sur le diesel est prévue.

Les ajustements ne toucheront pas aux hausses des années précédentes, mais pourront jouer sur la hausse des taxes de l'année en cours.

"Le calendrier exact de la hausse est ajustable et il peut être décidé en cours d'année de mettre la hausse entre parenthèse pendant un ou deux trimestres, si le prix du baril culmine", selon Matignon.

En revanche, la hausse de la taxe carbone est maintenue: "chaque année, il y aura une hausse et il n'y aura pas de retour en arrière" sur les hausses des années précédentes, souligne-t-on de même source.

Si ce mécanisme avait existé, la hausse de la fiscalité aurait été suspendue entre juillet et octobre 2018, réduisant le prix à la pompe, selon Matignon.

Sans être identique, le mécanisme rappelle la "TIPP flottante" mise en place brièvement par le gouvernement Jospin entre 2000 et 2002. Un mécanisme coûteux à l'efficacité contestée. Selon la Cour des comptes, il avait amputé les ressources fiscales de 2,7 milliards d'euros en moins de deux ans, pour une limitation des taxes de l'ordre de 2 centimes par litre.


(c) AFP

Commenter "Gilets jaunes": la fiscalité sur les carburants va s'adapter aux fluctuations des prix du brut (Macron)


    Les prix des carburants

    Les prix des carburants toujours en hausse

    lundi 18 mars 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, suivant le prix du pétrole brent, autour de 67 $ le baril de brent en moyenne.

    Les prix des carburants au plus haut depuis novembre 2018, après bientôt 4 mois du mouvement Gilets Jaunes

    lundi 11 mars 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur totalité la semaine dernière, alors que le prix du pétrole brent est resté hésitant, autour de 65 $ le baril.

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Le pétrole en France

    lundi 18 mars 2019

    Les prix des carburants toujours en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, suivant le prix du pétrole brent, autour de 67...

    lundi 11 mars 2019

    Les prix des carburants au plus haut depuis novembre 2018, a…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur totalité la semaine dernière, alors que le prix du pétrole brent est...

    vendredi 08 mars 2019

    Le groupe parapétrolier CGG réduit sa perte en 2018

    Paris: Le groupe parapétrolier CGG, qui évalue notamment les ressources en hydrocarbures du sous-sol pour le compte des compagnies pétrolières, a réduit...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite