Menu
A+ A A-

GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet papouasien

prix du petrole port moresbyPort moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le second du pays, a annoncé vendredi le géant français en marge d'un sommet à Port Moresby.
Le "Projet Papua LNG", situé dans la province papouasienne du Golfe, à 280km à l'ouest de Port Moresby, doit permettre de doper les exportations papouasiennes de GNL.

"Total et ses partenaires ExxonMobil et Oil Search ont signé un protocole d'accord avec l'Etat indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée définissant les termes clés de l'accord gazier sur le Projet Papua LNG", a annoncé le groupe dans un communiqué.

"L'accord gazier proposé devrait être finalisé au premier trimestre 2019."

Le Premier ministre papouasien Peter O'Neill s'est félicité de cette signature intervenue vendredi, à la veille de l'ouverture à Port Moresby du sommet Asie-Pacifique (Apec).

"C'est vraiment un gros coup de fouet pour notre économie", a déclaré M. O'Neill lors d'un forum de dirigeants d'entreprises avant le sommet.

Le PDG de Total Patrick Pouyanné a déclaré lors de ce même forum que le protocole d'accord était "une première pierre et une importante pierre".

"Dans tous les scénarios, le gaz naturel est au coeur de l'avenir de l'énergie", a-t-il dit à la tribune. "Pourquoi? Parce que c'est le plus propre des combustibles fossiles, il émet moitié moins de carbone que le charbon pour la production d'électricité."

"Et c'est le plus flexible, ce qui en fait le partenaire de choix des énergies renouvelables qui sont intermittentes par nature."

"Nous sommes totalement engagés en faveur du succès du Papua LNG Project, qui bénéficiera d'une situation géographique avantageuse, près des marchés asiatiques", a encore estimé M. Pouyanné.

Le "Papua LNG Project" implique la construction de deux "trains" (ou lignes de traitement et de liquéfaction du gaz) de 2,7 millions de tonnes par an. Total précise qu'il permettra à la Papouasie de doubler son nombre de "trains".

Ce projet viendrait en complément du gigantesque projet gazier PNG-LNG (Papua New Guinea Liquefied Natural Gas Project) situé dans la région des Hautes-Terres méridionales et opéré par ExxonMobil.

Opérateur des champs gaziers d'Elk et Antelope, Total a une participation majoritaire (31,1%) dans le prometteur gisement PLR 15, devant ExxonMobil (28,3%) et Oil Search (17,7%).


(c) AFP

Commenter GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet papouasien


    La Compagnie pétrolière française Total

    Total annonce la suppression de 200 emplois au Danemark

    jeudi 20 juin 2019

    Copenhague: Le groupe pétrolier Total a annoncé jeudi la suppression de 200 postes sur 1500 au Danemark à cause d'un redéploiement de ses activités en mer du Nord.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2019 à 16:30

    Les prix du pétrole divergent, hésitations russes et tension…

    Londres: Les cours du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens, hésitant entre la prudence du ministre russe de l'Energie sur l'avenir...

    lundi 24 juin 2019 à 12:14

    Le pétrole monte, de nouvelles sanctions américaines contre …

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, continuant d'être soutenus par les tensions dans le Golfe alors...

    lundi 24 juin 2019 à 12:02

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers montent

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont grimpé la semaine dernière.

    lundi 24 juin 2019 à 05:42

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, subissant toujours les effets de l'instabilité dans le Golfe...

    samedi 22 juin 2019 à 10:14

    En Angola, grand ménage dans le pétrole pour relancer la pro…

    Luanda: La production de pétrole en Angola a chuté en 2018 à son plus bas niveau en dix ans. Mais le président...

    vendredi 21 juin 2019 à 21:41

    Le pétrole monte encore avec les fortes tensions entre Washi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi alors que le président américain Donald Trump a affirmé avoir annulé au...

    vendredi 21 juin 2019 à 12:18

    Le pétrole poursuit sa hausse, dopé par la tension dans le G…

    Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens, poussés comme la veille par les tensions dans la région...

    jeudi 20 juin 2019 à 21:19

    Entraîné par les tensions entre Washington et Téhéran, le pé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé en forte hausse jeudi, portés par une escalade des tensions entre les Etats-Unis...

    jeudi 20 juin 2019 à 17:07

    Le pétrole s'envole après un tweet de Trump évoquant une 'én…

    New York: Les cours du pétrole ont bondi jeudi en cours de séance après un tweet du président américain affirmant que l'Iran...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 21 juin 2019 Les cours du pétrole montaient encore vendredi alors que le président américain Donald Trump a affirmé avoir annulé au dernier moment des frappes contre l'Iran. Vers 14h00 GMT le baril de Brent était en hausse de un dollar tandis que le WTI gagnait 27 cents.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite