Menu
A+ A A-

GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet papouasien

prix du petrole port moresbyPort moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le second du pays, a annoncé vendredi le géant français en marge d'un sommet à Port Moresby.
Le "Projet Papua LNG", situé dans la province papouasienne du Golfe, à 280km à l'ouest de Port Moresby, doit permettre de doper les exportations papouasiennes de GNL.

"Total et ses partenaires ExxonMobil et Oil Search ont signé un protocole d'accord avec l'Etat indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée définissant les termes clés de l'accord gazier sur le Projet Papua LNG", a annoncé le groupe dans un communiqué.

"L'accord gazier proposé devrait être finalisé au premier trimestre 2019."

Le Premier ministre papouasien Peter O'Neill s'est félicité de cette signature intervenue vendredi, à la veille de l'ouverture à Port Moresby du sommet Asie-Pacifique (Apec).

"C'est vraiment un gros coup de fouet pour notre économie", a déclaré M. O'Neill lors d'un forum de dirigeants d'entreprises avant le sommet.

Le PDG de Total Patrick Pouyanné a déclaré lors de ce même forum que le protocole d'accord était "une première pierre et une importante pierre".

"Dans tous les scénarios, le gaz naturel est au coeur de l'avenir de l'énergie", a-t-il dit à la tribune. "Pourquoi? Parce que c'est le plus propre des combustibles fossiles, il émet moitié moins de carbone que le charbon pour la production d'électricité."

"Et c'est le plus flexible, ce qui en fait le partenaire de choix des énergies renouvelables qui sont intermittentes par nature."

"Nous sommes totalement engagés en faveur du succès du Papua LNG Project, qui bénéficiera d'une situation géographique avantageuse, près des marchés asiatiques", a encore estimé M. Pouyanné.

Le "Papua LNG Project" implique la construction de deux "trains" (ou lignes de traitement et de liquéfaction du gaz) de 2,7 millions de tonnes par an. Total précise qu'il permettra à la Papouasie de doubler son nombre de "trains".

Ce projet viendrait en complément du gigantesque projet gazier PNG-LNG (Papua New Guinea Liquefied Natural Gas Project) situé dans la région des Hautes-Terres méridionales et opéré par ExxonMobil.

Opérateur des champs gaziers d'Elk et Antelope, Total a une participation majoritaire (31,1%) dans le prometteur gisement PLR 15, devant ExxonMobil (28,3%) et Oil Search (17,7%).


(c) AFP

Commenter GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet papouasien


    La Compagnie pétrolière française Total

    Maurel et Prom nomme un ancien de Total à sa tête

    jeudi 03 octobre 2019

    Paris: Le groupe pétrolier français Maurel et Prom a annoncé jeudi un changement de gouvernance avec la nomination d'Olivier de Langavant, ancien cadre de Total, comme directeur général en remplacement de Michel Hochard, en poste depuis 2014.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 22 octobre 2019 à 22:21

    Le pétrole porté par l'espoir d'une nouvelle réduction de la…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mardi, soutenus par des informations suggérant que l'Organisation des pays exportateurs...

    mardi 22 octobre 2019 à 11:28

    Le pétrole progresse légèrement; la Chine va saisir l'OMC

    Londres: Les prix du pétrole progressaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, tandis que la Chine ouvre un nouveau front auprès de...

    lundi 21 octobre 2019 à 21:51

    Le pétrole fragilisé par les incertitudes sur la demande

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi, dans un marché frileux face aux incertitudes liées aux négociations...

    lundi 21 octobre 2019 à 15:42

    Shell se retire de deux projets non rentables au Kazakhstan

    Nur-Sultan: Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell va se retirer du champ d'hydrocarbures Khazar situé dans les eaux kazakhes de la...

    lundi 21 octobre 2019 à 12:48

    Le pétrole en baisse, ambiance morose sur le front de la gue…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens, toujours pénalisés par le flou entourant l'avancée des négociations...

    lundi 21 octobre 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours en légère baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé dans leur ensemble la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés ce...

    dimanche 20 octobre 2019 à 14:54

    L'introduction en Bourse dépend des 'conditions du marché' (…

    Dubaï: L'introduction en Bourse dépendra des "conditions du marché", a affirmé dimanche le géant pétrolier saoudien après l'annonce d'un nouveau report de...

    vendredi 18 octobre 2019 à 21:52

    Le pétrole lesté par le ralentissement de la croissance chin…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi, rattrapés en fin de semaine par les inquiétudes sur la...

    vendredi 18 octobre 2019 à 12:11

    Le pétrole stable dans un marché calme

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché calme au lendemain de données sur les...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 9 octobre 2019 Le groupe pétrolier saoudien Aramco est en bonne voie de renouer d'ici la fin novembre avec sa capacité de production maximale de 12 millions de barils par jour, a déclaré mercredi son directeur général, Amin Nasser.

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite