Menu
A+ A A-

Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil face aux menaces sur l'offre

prix du petrole ParisParis: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la progression des stocks, "une forme d'assurance" face à des menaces sur l'offre.
Les analyses de l'AIE tranchent avec celles de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Le cartel s'est inquiété mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, ayant révisé en baisse sa prévision de la demande mondiale.

Au contraire, l'AIE a confirmé ses prévisions de croissance de la demande de brut, à 1,3 million de barils par jour (mbj) en 2018 et 1,4 mbj en 2019. L'an prochain, la demande mondiale devrait ainsi atteindre 100,6 mbj, indique l'AIE dans son rapport mensuel sur le pétrole.

"La détérioration des perspectives de l'économie mondiale est largement compensée par la chute des cours du brut", laquelle soutient la demande, explique-t-elle.

"Aujourd'hui, les cours ont chuté à un niveau plus raisonnable, à près de 70 dollars le baril, bien en dessous de ce qu'ils étaient en mai avant que les États-Unis n'annoncent leur changement de politique en Iran", note-t-elle.

Ces cours plus bas bénéficient aux consommateurs, en particulier ceux des pays en développement qui souffrent d'une monnaie faible. Celle-ci rend relativement plus cher l'achat de matières premières libellées en dollar.

L'offre progresse rapidement de son côté grâce à l'Arabie saoudite, à la Russie et aux États-Unis, qui ont plus que compensé les déclins de l'Iran et du Venezuela.

Du coup, les stocks de pétrole ont progressé, ce que l'AIE voit d'un bon oeil. "La volatilité des événements est telle qu'une hausse des stocks devrait être saluée comme une forme d'assurance plutôt que comme une menace", estime-t-elle.

L'agence basée à Paris, qui conseille des pays développés sur leur politique énergétique, est comme toujours attentive aux menaces qui pourraient peser sur l'offre.

"Les États-Unis restent déterminés à réduire les exportations de pétrole iranien à zéro par rapport aux 1,8 mbj d'aujourd'hui; il existe des inquiétudes sur la stabilité de la production en Libye, au Nigeria et au Venezuela", énumère-t-elle.

Elle fait aussi référence à la collision entre une frégate et un pétrolier la semaine dernière sur les côtes norvégiennes. C'est "un nouveau rappel de la vulnérabilité du système aux accidents".


(c) AFP

Commenter Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil face aux menaces sur l'offre


    La Demande mondiale de pétrole

    -Voir toutes les actualités sur la demande de pétrole

    mercredi 13 avril 2022

    La demande mondiale de pétrole révisée en légère baisse

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu mercredi en légère baisse la demande mondiale de pétrole en raison des confinements en...

    mardi 12 avril 2022

    L'OPEP réduit ses prévisions de demande mondiale de pétrole …

    Vienne: L'OPEP a réduit mardi ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2022, citant l'impact de l'invasion de...

    mardi 05 avril 2022

    Les perturbations de l'approvisionnement mondial en pétrole …

    Paris: Les perturbations de l'approvisionnement mondial en pétrole approchent les 5 à 6 millions de barils par jour (bpj), selon les calculs...

    vendredi 18 mars 2022

    Face à la pénurie de pétrole, l'AIE prône une réduction des …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a exhorté vendredi les consommateurs à voyager moins, à partager les transports et à conduire plus...

    mercredi 16 mars 2022

    L'AIE redoute un 'choc' pour l'offre pétrolière mondiale

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a dit mercredi craindre un "choc" sur l'offre pétrolière mondiale, à la suite des sanctions contre...

    mardi 15 mars 2022

    L'Opep évalue les effets de la guerre sur la demande mondial…

    Paris: L'Opep est en train d'évaluer les effets de la guerre en Ukraine sur la demande pétrolière mondiale cette année, dans un...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 20 mai 2022 à 22:27

    Le pétrole finit la semaine en hausse, tensions sur l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la semaine sur une petite hausse, tirés par les craintes sur l'offre et...

    vendredi 20 mai 2022 à 14:12

    L'ex-chancelier Gerhard Schröder quitte le conseil d'adminis…

    Moscou: La compagnie pétrolière publique russe Rosneft a annoncé vendredi que l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder et l'homme d'affaires allemand Matthias Warnig l'avaient...

    vendredi 20 mai 2022 à 11:56

    Le pétrole en pause, pris dans des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi, coincés dans une fourchette de prix élevés, entre les craintes d'une récession qui éroderait...

    vendredi 20 mai 2022 à 09:30

    La Chine augmente discrètement ses achats de pétrole russe à…

    Pékin: La Chine augmente discrètement ses achats de pétrole en provenance de Russie à des prix avantageux, selon les données d'expédition et...

    jeudi 19 mai 2022 à 21:00

    Très volatil, le pétrole se reprend avec le repli du dollar

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont évolué en dents de scie jeudi pour terminer en nette hausse, dans le sillage...

    jeudi 19 mai 2022 à 18:48

    Le pétrole se reprend avec les tensions sur l'offre

    Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi, après un net recul la veille, les craintes quant à l'approvisionnement en or noir rattrapant...

    jeudi 19 mai 2022 à 18:22

    L'augmentation du pétrole russe vers l'est réduit les ventes…

    Téhéran: Les exportations de brut iranien vers la Chine ont fortement chuté depuis le début de la guerre en Ukraine, Pékin privilégiant...

    jeudi 19 mai 2022 à 17:35

    La Chine est en pourparlers avec la Russie pour acheter du p…

    Moscou: La Chine est en pourparlers avec la Russie pour acheter des fournitures supplémentaires de pétrole afin d'ajouter à ses stocks stratégiques...

    jeudi 19 mai 2022 à 11:45

    Le pétrole poursuit sa baisse, lesté par les craintes d'un r…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient jeudi, poursuivant leur recul de la veille, freinés par les craintes d'un ralentissement économique mondial qui...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite