Menu
A+ A A-

Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil face aux menaces sur l'offre

prix du petrole ParisParis: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la progression des stocks, "une forme d'assurance" face à des menaces sur l'offre.
Les analyses de l'AIE tranchent avec celles de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Le cartel s'est inquiété mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, ayant révisé en baisse sa prévision de la demande mondiale.

Au contraire, l'AIE a confirmé ses prévisions de croissance de la demande de brut, à 1,3 million de barils par jour (mbj) en 2018 et 1,4 mbj en 2019. L'an prochain, la demande mondiale devrait ainsi atteindre 100,6 mbj, indique l'AIE dans son rapport mensuel sur le pétrole.

"La détérioration des perspectives de l'économie mondiale est largement compensée par la chute des cours du brut", laquelle soutient la demande, explique-t-elle.

"Aujourd'hui, les cours ont chuté à un niveau plus raisonnable, à près de 70 dollars le baril, bien en dessous de ce qu'ils étaient en mai avant que les États-Unis n'annoncent leur changement de politique en Iran", note-t-elle.

Ces cours plus bas bénéficient aux consommateurs, en particulier ceux des pays en développement qui souffrent d'une monnaie faible. Celle-ci rend relativement plus cher l'achat de matières premières libellées en dollar.

L'offre progresse rapidement de son côté grâce à l'Arabie saoudite, à la Russie et aux États-Unis, qui ont plus que compensé les déclins de l'Iran et du Venezuela.

Du coup, les stocks de pétrole ont progressé, ce que l'AIE voit d'un bon oeil. "La volatilité des événements est telle qu'une hausse des stocks devrait être saluée comme une forme d'assurance plutôt que comme une menace", estime-t-elle.

L'agence basée à Paris, qui conseille des pays développés sur leur politique énergétique, est comme toujours attentive aux menaces qui pourraient peser sur l'offre.

"Les États-Unis restent déterminés à réduire les exportations de pétrole iranien à zéro par rapport aux 1,8 mbj d'aujourd'hui; il existe des inquiétudes sur la stabilité de la production en Libye, au Nigeria et au Venezuela", énumère-t-elle.

Elle fait aussi référence à la collision entre une frégate et un pétrolier la semaine dernière sur les côtes norvégiennes. C'est "un nouveau rappel de la vulnérabilité du système aux accidents".


(c) AFP

Commenter Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil face aux menaces sur l'offre



    Communauté prix du baril


    La Demande mondiale de pétrole

    -Voir toutes les actualités sur la demande de pétrole

    vendredi 12 avril 2024

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 14 mars 2024

    🛢️ La demande de pétrole plus importante que prévu au 1er tr…

    Paris: La demande mondiale de pétrole devrait "augmenter plus fortement que prévu" au premier trimestre 2024, alimentée notamment par une amélioration des...

    mardi 13 février 2024

    🛢️ L'OPEP maintient ses prévisions pour 2024

    Vienne: La demande mondiale de pétrole devrait connaître une croissance marquée en 2024, nourrie par les pays non-membres de l'OCDE, en premier...

    jeudi 18 janvier 2024

    🛢️ L'offre de pétrole attendue à son plus haut en 2024, selo…

    Paris: L'offre mondiale de pétrole devrait en 2024 atteindre un niveau record, sauf perturbations majeures au Moyen-Orient, tandis qu'un ralentissement de la...

    mercredi 17 janvier 2024

    🛢️ L'Opep s'attend à une croissance "robuste" de l…

    Paris: La demande de pétrole est partie pour connaître en 2025 une "croissance robuste", vers un nouveau record, selon des premières prévisions...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite