Menu
A+ A A-

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washington

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production dès décembre à la suite de la dégringolade des prix la semaine dernière, avant de plonger après la réaction hostile de Donald Trump à ce projet.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a clôturé à 70,12 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 6 cents par rapport à la clôture de vendredi, et au plus bas depuis sept mois.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de décembre a perdu 26 cents à 59,93 dollars, au plus bas depuis février.

L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, a profité dimanche d'une réunion de suivi de l'accord qui lie l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) à d'autres producteurs pour tenter d'endiguer la chute des cours.

Le ministre saoudien de l'Énergie Khaled al-Faleh a annoncé que son pays allait réduire ses exportations de 500.000 barils par jour en décembre.

"Les Saoudiens peuvent et vont agir", a résumé Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB.

Cette annonce a fait rebondir les cours du pétrole lundi en cours de séance et permis de contenir provisoirement la récente dégringolade.

Mais la chute des cours a repris après la publication d'un tweet de Donald Trump en réaction à la décision saoudienne.

"J'espère que l'Arabie saoudite et l'OPEP ne baisseront pas leur production. Les prix du brut doivent être bien inférieurs si l'on se base sur l'offre!", a écrit le président américain sur le réseau social Twitter.

"Je ne crois pas que les Saoudiens accorderont beaucoup d'importance au tweet de Trump", a tempéré Matt Smith de ClipperData, soulignant "les messages contradictoires de l'administration américaine".

"Ils ont créé eux-même une situation de surplus en ne réduisant pas les exportations iraniennes à zéro comme ils l'avaient promis au départ", a expliqué le spécialiste, en référence à la récente réintroduction de sanctions américaines contre le pétrole iranien, assortie de dérogations pour plusieurs pays.

En prenant en compte la situation iranienne et le marché international, l'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils par jour afin d'équilibrer le marché.

L'alliance qu'elle porte avec ses partenaires, et qui représente plus de la moitié de l'offre mondiale de pétrole, renvoie la possibilité d'une baisse des objectifs de production du groupe à sa réunion plénière, début décembre à Vienne.


(c) AFP

Commenter Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washington



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite