Menu
A+ A A-

Le pétrole chute lourdement sur le mois d'octobre

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londonien ont bouclé mercredi le mois d'octobre sur une baisse, affichant une lourde chute mensuelle alors que les stocks américains de brut ont augmenté lors des six dernières semaines de près de 32 millions de barils.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre, dont c'est le dernier jour de cotation, a clôturé à 75,47 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 44 cents par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance a cédé 87 cents, à 65,31 dollars.

Le Brent comme le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. sont tombés à leurs plus bas en près de deux mois et demi et ont affiché une baisse mensuelle respective de 8,7% et 11,1%, le plus fort recul sur un mois depuis juillet 2016.

Les stocks américains de brut ont au total gonflé de près de 32 millions de barils lors des six dernières semaines d'après l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), une progression en grande partie liée à des travaux de maintenance des raffineries aux États-Unis, réalisés traditionnellement en septembre et octobre.

"Après tout, le surplus de l'offre pourrait être en train de se reformer et ce scénario n'a pas de fin positive" pour les prix du pétrole, a prévenu Naeem Aslam, analyste chez Think Markets.

Alors que certains analystes évoquaient en tout début de mois la possibilité que les cours du brut franchissent les 100 dollars le baril, la situation s'est nettement retournée depuis, notamment en raison de la guerre commerciale et des craintes sur la croissance, et donc la demande de brut.

"Le président américain, Donald Trump, a affirmé lundi qu'il croyait qu'un accord pourrait être conclu avec la Chine, mais a prévenu que des taxes de plusieurs milliards de dollars étaient prêtes", a relevé Sukrit Vijayakar, analyste chez Trifecta Consultants.

Les tensions commerciales pourraient peser sur la demande alors que l'offre mondiale reste élevée, malgré les sanctions américaines contre l'Iran qui seront appliquées à partir de début novembre.

"Les Saoudiens pompent autant que faire se peut", a noté M. Aslam.

Les fortes turbulences sur le marché mondial des actions n'ont pas non plus incité les investisseurs à se porter sur les actifs risqués, dont le pétrole fait partie.


(c) AFP

Commenter Le pétrole chute lourdement sur le mois d'octobre


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    lundi 18 février 2019 à 12:18

    Les prix du pétrole divergent, proches de leur plus haut en …

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts niveaux depuis novembre, dopés...

    lundi 18 février 2019 à 04:27

    Le pétrole orienté en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, lundi en Asie, toujours portés par l'élan d'optimisme de la semaine passée.

    vendredi 15 février 2019 à 20:52

    Le pétrole au plus haut depuis trois mois, entre efforts de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont hissés vendredi à leur sommet depuis novembre alors que la production de l'Organisation...

    vendredi 15 février 2019 à 13:51

    Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève

    Paris: Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un...

    vendredi 15 février 2019 à 12:27

    Le pétrole a dépassé 65 dollars, entre efforts de l'Opep et …

    Londres: Le prix du pétrole de Brent, référence internationale du brut, a dépassé son plus haut de l'année avec les baisses de...

    vendredi 15 février 2019 à 10:12

    Eni: bénéfice net ajusté presque doublé en 2018

    Rome: Le géant pétrolier et gazier italien Eni, porté par la hausse du prix du brut, a annoncé vendredi un bond de...

    vendredi 15 février 2019 à 05:01

    Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper vendredi en Asie, aidés par la réduction de la production de l'Opep, les espoirs...

    jeudi 14 février 2019 à 21:55

    Le pétrole monte, scrutant toujours les négociations sino-am…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse pour la troisième séance de suite jeudi, profitant de l'optimisme des...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 15 février 2019 Le cours du baril de Brent a franchi le seuil des 65 dollars pour culminer à 65,10 dollars, son plus haut depuis presque 3 mois.

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite