Menu
A+ A A-

USA: les stocks de brut montent, ceux de produits raffinés reculent

prix du petrole New YorkNew York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté la semaine dernière, conformément aux attentes, tandis que ceux d'essence et d'autres produits distillés ont nettement reculé, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).
Lors de la semaine achevée le 26 octobre, les réserves commerciales de brut ont gonflé de 3,2 millions de barils pour s'établir à 426,00 millions, comme prévu par les analystes interrogés par l'agence Bloomberg.

Les stocks de brut ont au total gonflé de près de 32 millions de barils lors des six dernières semaines.

Cette forte progression des stocks est en grande partie liée à des travaux de maintenance des raffineries aux États-Unis, réalisés traditionnellement en septembre et octobre.

Ces raffineries ont fonctionné en moyenne à 89,4% de leurs capacités la semaine dernière, en petite hausse par rapport aux 89,2% atteints la semaine précédente.

Egalement scrutés puisqu'ils servent de référence à la cotation du pétrole à New York, les stocks de brut WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. du terminal de Cushing (Oklahoma, sud) ont aussi progressé de 1,9 million de barils, pour s'établir à 31,9 millions de barils.

Les réserves d'essence ont, elles, reculé de 3,2 millions de barils, là où les analystes tablaient sur un recul de seulement 2,25 millions de barils.

Les stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont, quant à eux, diminué de 4,1 millions de barils, soit bien plus que le repli de 1,55 million de barils anticipé.

La production de brut est quant à elle montée à un nouveau record, les États-Unis extrayant quotidiennement en moyenne 11,2 millions de barils d'or noir.

Le prix du baril de pétrole américain, qui évoluait en petite baisse avant la publication de ces chiffres, remontait et gagnait 15 cents, à 66,33 dollars, vers 14H45 GMT sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).


(c) AFP

Commenter USA: les stocks de brut montent, ceux de produits raffinés reculent


    Les Stocks de pétrole brut

      -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 20 septembre 2019 à 22:07

    Le pétrole recule un peu à la fin d'une semaine marquée par …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère baisse vendredi, reprenant leur souffle à la fin d'une semaine marquée...

    vendredi 20 septembre 2019 à 12:44

    La production reviendra à la normale d'ici à la fin du mois…

    KHOURAIS: La compagnie pétrolière saoudienne Saudi Aramco est convaincue que la production du site de Kourhaïs, bombardé le week-end dernier comme celui...

    vendredi 20 septembre 2019 à 11:04

    Le pétrole en légère hausse dans un marché inquiet

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse vendredi en cours d'échanges européens, restant soutenus en raison des inquiétudes concernant l'offre...

    jeudi 19 septembre 2019 à 21:40

    Le pétrole soutenu par les doutes sur le retour à la normale…

    Cours de clôture: Les prix du baril de brut ont terminé en légère hausse jeudi, soutenus par les doutes sur la capacité...

    jeudi 19 septembre 2019 à 13:10

    Le pétrole monte fortement, soutenu par l'évolution de la si…

    Londres: Les prix du pétrole montaient fortement jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par l'information selon laquelle l'Arabie saoudite cherchait à acheter...

    jeudi 19 septembre 2019 à 10:46

    Le pétrole monte, soutenu par les tensions au Moyen-Orient

    Londres: Les prix du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par les risques toujours présents au Moyen-Orient après l'attaque de...

    mercredi 18 septembre 2019 à 21:31

    Le pétrole recule face à un apparent apaisement de la situat…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mercredi alors que l'Arabie saoudite a assuré d'un retour à la...

    mercredi 18 septembre 2019 à 19:52

    USA: les stocks de pétrole brut augmentent pour la 1e fois e…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence...

    mercredi 18 septembre 2019 à 17:54

    L'attaque d'Aramco « indéniablement commanditée par l'Iran »…

    Dubaï: Le ministère saoudien de la Défense a présenté mercredi des débris de drones et de missiles utilisés selon lui lors de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite