Menu
A+ A A-

La hausse du prix des carburants, nouvelle épine dans le pied du gouvernement

prix du petrole ParisParis: La montée plus rapide que prévu des prix du pétrole met en difficulté l'exécutif, qui a fait voter une forte hausse des taxes sur le carburant pour favoriser la transition énergétique mais s'expose à de nouvelles critiques sur le pouvoir d'achat.
"Une bombe atomique", selon le député LR Marc Le Fur. Une "flambée dangereuse", pour l'association 40 millions d'automobilistes... Les mises en garde et les reproches se sont multipliés ces derniers jours, dans les médias comme à l'Assemblée nationale, sur l'envolée des prix à la pompe.

Un phénomène lié à la hausse mondiale des cours du pétrole, qui dépassait mercredi matin les 80 dollars le baril contre 57 dollars voilà un an, mais aussi à la hausse de fiscalité, qui pèse pour 60% des prix des carburants.

L'exécutif a en effet augmenté en 2018 les taxes sur l'essence et sur le diesel, respectivement de 4 et 7 centimes d'euros par litre, pour favoriser une convergence fiscale entre ces carburants et lutter contre le réchauffement climatique.

Cette politique devrait être renforcée en 2019, avec des hausses de 6 centimes pour le diesel et 3 centimes pour l'essence, puis à nouveau jusqu'en 2022, l'objectif étant de rendre l'essence moins onéreuse que le diesel, jugé plus polluant.

"Le fait qu'il y ait un rattrapage du diesel sur l'essence pour des raisons de santé publique ne nous pose pas de problème, c'est même assez logique", assure à l'AFP François Carlier, délégué général de l'association de consommateurs CLCV.

"Le problème, c'est qu'aujourd'hui on cumule de fortes augmentations de taxe et la flambée des prix du pétrole", ajoute M. Carlier, qui appelle l'exécutif à geler les hausses prévues l'année prochaine pour éviter de pénaliser les contribuables, "notamment dans les zones rurales".

Les prix du diesel sont en effet passés au-dessus de ceux de l'essence ces derniers jours dans plusieurs stations-service. Un phénomène inquiétant pour le portefeuille des contribuables, le gazole représentant 80% des volumes de carburant vendus en France.

"la maison brûle"


Pour l'exécutif, englué depuis plusieurs mois dans une polémique sur le pouvoir d'achat et accusé de négliger les populations rurales, le sujet est sensible, d'autant que les prix du pétrole devraient rester élevés au cours des prochains mois.

"Il y a une vraie difficulté, je le reconnais", a concédé mercredi le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, disant "entendre" les problèmes rencontrés par "les personnes qui prennent leur véhicule diesel pour se rendre au travail le matin".

Pas question pour autant de revenir sur le calendrier fiscal du quinquennat. "Soit la maison brûle, soit elle ne brûle pas. Mais si la maison brûle, il est temps de s'en occuper et d'apporter des réponses", a insisté le ministre lors de la séance des questions à l'Assemblée nationale.

Signe que la question préoccupe la majorité: plusieurs pistes ont été avancées ces derniers jours pour compenser les pertes de pouvoir d'achat ou renforcer les dispositifs d'accompagnement des contribuables, à l'image du chèque énergie.

Lors des débats en commission sur le projet de budget 2019, le député LREM Mathieu Orphelin a ainsi proposé d'aider les ménages des zones rurales et périrubaines en cas de forte hausse des prix sur une période de plusieurs mois.

D'autres ont suggéré d'utiliser le gain de TVA lié à la hausse du prix du pétrole pour accroître les aides à la transition énergétique, et notamment la prime à la conversion automobile. Une proposition à laquelle Bruno le Maire s'est dit mercredi "favorable".

Instaurée le 1er janvier, la prime à la conversion prévoit le versement de 1.000 euros voire 2.000 euros pour les ménages non imposables en cas de mise au rebut d'un vieux véhicule. Elle connaît un net succès, avec plus de 170.000 dossiers déposés mi-septembre.

Cela suffira-t-il à calmer la grogne des automobilistes? Cette proposition va "dans le bon sens" mais cela reste "largement insuffisant", estime François Carlier, qui rappelle que les taxes sur les énergies fossiles rapportent près de 23 milliards d'euros par an à l'État.


(c) AFP

Commenter La hausse du prix des carburants, nouvelle épine dans le pied du gouvernement



    Communauté prix du baril


    Les prix des carburants

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    lundi 04 mars 2024

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement. Pour sa part, la moyenne du prix du pétrole Brent daté atteignait 84,10 dollars soit une baisse de 1,10 dollar par baril sur la semaine passée.

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    mardi 27 février 2024

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent daté a atteint 85,20 dollars soit une hausse de 1 dollar par baril sur la semaine passée.

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Le pétrole en France

    mercredi 18 octobre 2023

    TotalEnergies maintiendra le plafonnement des prix des carbu…

    Paris: TotalEnergies maintiendra un plafond de 1,99 euro par litre sur les prix des carburants en France jusqu'en 2024 dans le cadre...

    jeudi 12 octobre 2023

    France: recul de l'inflation pas compromis par la hausse du …

    Paris: La hausse des prix du pétrole depuis l'été, sur fond de conflit en cours entre le Hamas et Israël, ne compromet...

    jeudi 12 octobre 2023

    Europe : l'AIE met en garde contre un risque de "pénuri…

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a mis en garde jeudi contre de possibles pénuries de diesel en Europe cet hiver en...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite