Menu
A+ A A-

La hausse du prix des carburants, nouvelle épine dans le pied du gouvernement

prix du petrole ParisParis: La montée plus rapide que prévu des prix du pétrole met en difficulté l'exécutif, qui a fait voter une forte hausse des taxes sur le carburant pour favoriser la transition énergétique mais s'expose à de nouvelles critiques sur le pouvoir d'achat.
"Une bombe atomique", selon le député LR Marc Le Fur. Une "flambée dangereuse", pour l'association 40 millions d'automobilistes... Les mises en garde et les reproches se sont multipliés ces derniers jours, dans les médias comme à l'Assemblée nationale, sur l'envolée des prix à la pompe.

Un phénomène lié à la hausse mondiale des cours du pétrole, qui dépassait mercredi matin les 80 dollars le baril contre 57 dollars voilà un an, mais aussi à la hausse de fiscalité, qui pèse pour 60% des prix des carburants.

L'exécutif a en effet augmenté en 2018 les taxes sur l'essence et sur le diesel, respectivement de 4 et 7 centimes d'euros par litre, pour favoriser une convergence fiscale entre ces carburants et lutter contre le réchauffement climatique.

Cette politique devrait être renforcée en 2019, avec des hausses de 6 centimes pour le diesel et 3 centimes pour l'essence, puis à nouveau jusqu'en 2022, l'objectif étant de rendre l'essence moins onéreuse que le diesel, jugé plus polluant.

"Le fait qu'il y ait un rattrapage du diesel sur l'essence pour des raisons de santé publique ne nous pose pas de problème, c'est même assez logique", assure à l'AFP François Carlier, délégué général de l'association de consommateurs CLCV.

"Le problème, c'est qu'aujourd'hui on cumule de fortes augmentations de taxe et la flambée des prix du pétrole", ajoute M. Carlier, qui appelle l'exécutif à geler les hausses prévues l'année prochaine pour éviter de pénaliser les contribuables, "notamment dans les zones rurales".

Les prix du diesel sont en effet passés au-dessus de ceux de l'essence ces derniers jours dans plusieurs stations-service. Un phénomène inquiétant pour le portefeuille des contribuables, le gazole représentant 80% des volumes de carburant vendus en France.

"la maison brûle"


Pour l'exécutif, englué depuis plusieurs mois dans une polémique sur le pouvoir d'achat et accusé de négliger les populations rurales, le sujet est sensible, d'autant que les prix du pétrole devraient rester élevés au cours des prochains mois.

"Il y a une vraie difficulté, je le reconnais", a concédé mercredi le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, disant "entendre" les problèmes rencontrés par "les personnes qui prennent leur véhicule diesel pour se rendre au travail le matin".

Pas question pour autant de revenir sur le calendrier fiscal du quinquennat. "Soit la maison brûle, soit elle ne brûle pas. Mais si la maison brûle, il est temps de s'en occuper et d'apporter des réponses", a insisté le ministre lors de la séance des questions à l'Assemblée nationale.

Signe que la question préoccupe la majorité: plusieurs pistes ont été avancées ces derniers jours pour compenser les pertes de pouvoir d'achat ou renforcer les dispositifs d'accompagnement des contribuables, à l'image du chèque énergie.

Lors des débats en commission sur le projet de budget 2019, le député LREM Mathieu Orphelin a ainsi proposé d'aider les ménages des zones rurales et périrubaines en cas de forte hausse des prix sur une période de plusieurs mois.

D'autres ont suggéré d'utiliser le gain de TVA lié à la hausse du prix du pétrole pour accroître les aides à la transition énergétique, et notamment la prime à la conversion automobile. Une proposition à laquelle Bruno le Maire s'est dit mercredi "favorable".

Instaurée le 1er janvier, la prime à la conversion prévoit le versement de 1.000 euros voire 2.000 euros pour les ménages non imposables en cas de mise au rebut d'un vieux véhicule. Elle connaît un net succès, avec plus de 170.000 dossiers déposés mi-septembre.

Cela suffira-t-il à calmer la grogne des automobilistes? Cette proposition va "dans le bon sens" mais cela reste "largement insuffisant", estime François Carlier, qui rappelle que les taxes sur les énergies fossiles rapportent près de 23 milliards d'euros par an à l'État.


(c) AFP

Commenter La hausse du prix des carburants, nouvelle épine dans le pied du gouvernement


    Les prix des carburants

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse, le gazole sous les 1.70 €

    lundi 19 septembre 2022

    Paris: Les prix des carburants routiers Français poursuivaient leur baisse la semaine passée, en particulier le diesel. Cette chute s'explique par la réduction mise en place par le gouvernement le 1er septembre dernier. La réduction est dorénavant de 30 centimes par litre sur l'ensemble du territoire jusqu'au 1er novembre avant de...

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser

    lundi 12 septembre 2022

    Paris: Les prix des carburants routiers Français continuaient leur tendance baissière la semaine passée, en particulier pour l'essence. Cette chute s'explique par la réduction mise en place par le gouvernement le 1er septembre dernier. La ristourne en place jusqu'alors de 18 centimes est passée désormais à 30 centimes par litre...

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Le pétrole en France

    mercredi 21 septembre 2022

    La 'contribution' de l'UE devrait coûter 1 milliard d'euros …

    Paris: Le projet européen de "contribution de solidarité" sur les bénéfices des entreprises de combustibles fossiles devrait coûter plus d'un milliard d'euros...

    mercredi 21 septembre 2022

    TotalEnergies reconnaît une ruée et des pénuries dans ses st…

    Paris: La remise à la pompe appliquée depuis le 1er septembre par TotalEnergies a entraîné une ruée des clients particuliers dans ses...

    lundi 19 septembre 2022

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse, le gazol…

    Paris: Les prix des carburants routiers Français poursuivaient leur baisse la semaine passée, en particulier le diesel. Cette chute s'explique par la réduction mise en...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 septembre 2022 à 21:42

    Le pétrole WTI clôture sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété américaine de pétrole de référence, a clôturé vendredi sous 80 dollars...

    vendredi 23 septembre 2022 à 16:00

    🇩🇪 Les importations allemandes de pétrole ont augmenté de 13…

    Berlin: Le volume des importations allemandes de pétrole brut a augmenté de 13,5 % au cours des sept premiers mois de 2022...

    vendredi 23 septembre 2022 à 15:20

    Le pétrole dévisse avec les craintes de récession, le WTI so…

    Londres: Les cours du pétrole brut dévissaient vendredi, le WTI coté à New York plongeant sous 80 dollars le baril pour la...

    vendredi 23 septembre 2022 à 12:21

    Le pétrole flanche après les décisions des banques centrales

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain vendredi, après une salve de hausses des taux de plusieurs banques centrales à travers...

    jeudi 22 septembre 2022 à 22:01

    Le pétrole en petite hausse, le risque de récession compense…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite hausse jeudi, dans un marché qui ne réagit que faiblement à...

    jeudi 22 septembre 2022 à 15:50

    Ne pas investir dans le pétrole et le gaz serait "le ch…

    New York: Couper les investissements dans les combustibles fossiles serait le chemin de l'enfer pour les États-Unis. C'est ce qu'a déclaré le...

    jeudi 22 septembre 2022 à 11:15

    Le pétrole monte avec le risque en Ukraine

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient dans le vert, dopés par le risque géopolitique sur l'offre revenu sur le devant de la...

    mercredi 21 septembre 2022 à 18:26

    La 'contribution' de l'UE devrait coûter 1 milliard d'euros …

    Paris: Le projet européen de "contribution de solidarité" sur les bénéfices des entreprises de combustibles fossiles devrait coûter plus d'un milliard d'euros...

    mercredi 21 septembre 2022 à 17:21

    🛢️USA: hausse moindre qu'attendu des stocks hebdomadaires de…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 23 septembre 2022 Le marché pétrolier devrait connaitre un dernier trimestre très volatil cette année. Jusqu'à présent, 2022 a été l'année avec la deuxième plus grande volatilité depuis 1990, la première ayant été observée en 2020.

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite