Menu
A+ A A-

Le pétrole plombé par les craintes de voir la demande s'essoufler

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement reculé jeudi, alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a révisé à la baisse ses prévisions sur la demande mondiale et que les stocks de brut ont bondi aux Etats-Unis.
A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a cédé 2,83 dollars, ou 3,4%, pour finir à 80,26 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de novembre a perdu 2,20 dollars pour terminer à 70,97 dollars (-3,0%).

"Le marché semble tout à coup avoir détourné son attention d'une éventuelle raréfaction de l'offre liée au Venezuela et à l'Iran pour se concentrer sur la potentielle baisse de la demande", a observé John Kilduff, d'Again Capital.

Dans son rapport mensuel publié jeudi, l'OPEP a d'une part revu à la baisse son estimation de la hausse de la demande de brut cette année et pour 2019.

Le coup de froid qui s'est emparé des marchés financiers jeudi peut aussi "apparaître comme un signe avant-coureur d'un ralentissement marqué de la croissance mondiale, ce qui se traduirait forcément par une baisse de la consommation d'énergie", a souligné M. Kilduff.

Le Fonds monétaire international avait déjà abaissé mardi sa prévision de croissance du PIB mondial à 3,7 % pour 2018 et 2019 (-0,2 point), soit au même niveau que celle de 2017, dans la foulée d'une révision à la baisse similaire par l'OCDE.

L'OPEP ne semble par ailleurs pas s'inquiéter d'un potentiel déficit de l'offre, alors que les investisseurs redoutent l'impact de la mise en oeuvre en novembre de sanctions américaines sur les exportations de brut iranien. Dans cette optique, ils ont fait grimper début octobre les cours de l'or noir à leur plus haut niveau en quatre ans.

"Pour l'instant, il y a une crainte de pénurie mais l'offre est là", a affirmé le secrétaire général de l'Organisation, Mohammed Barkindo, en marge de la conférence Oil&Money à Londres. La Russie et l'Arabie saoudite, deux des trois plus gros producteurs mondiaux, assurent répondre à la demande de tous les acheteurs sans manquer d'or noir, a-t-il rappelé.

Les États-Unis aussi ont ouvert les vannes en grand.

Selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), la production y a grimpé à un nouveau record lors de la semaine achevée le 5 octobre, le pays extrayant en moyenne 11,2 millions de barils d'or noir par jour.

Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont dans la foulée progressé de 6 millions de barils, soit bien plus que prévu par les analystes.

"Le bond des réserves de brut devrait atténuer, au moins à court terme, les craintes d'un manque d'offre sur le marché", a avancé M. Kilduff.


(c) AFP

Commenter Le pétrole plombé par les craintes de voir la demande s'essoufler


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite