Menu
A+ A A-

L'Iran estime que Ryad ne pourra compenser la chute de ses exportations de pétrole

prix du petrole TéhéranTéhéran: L'Iran a estimé lundi que les marchés ne croiraient jamais aux prétentions "exagérées" de l'Arabie saoudite sur sa capacité à compenser la perte de production liée au prochain rétablissement des sanctions américaines contre le secteur énergétique iranien.
Après s'être retiré en mai de l'accord de 2015 sur le nucléaire, Washington doit rétablir début novembre une deuxième série de sanctions contre Téhéran visant spécifiquement ce secteur, laissant présager une possible chute des exportations iraniennes de pétrole.

Face à l'hypothèse d'une raréfaction de l'offre, et d'une flambée des prix --un chiffon rouge pour le président américain Donald Trump--, le prince héritier saoudien Mohamed Ben Salmane a récemment affirmé que Ryad était en mesure de compenser les baisses des exportations de brut iranien.

"De telles exagérations peuvent plaire à M. Trump, mais le marché n'y croira jamais", a réagi lundi le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh, sur Shana, le site d'informations de son ministère.

"Ces affirmations résultent de la pression de M. Trump sur les autorités saoudiennes. En réalité, ni l'Arabie saoudite ni aucun autre producteur n'a de telles capacités", a-t-il ajouté.

Dans son interview à l'agence Bloomberg publiée vendredi dernier, Mohammed Ben Salmane affirme que son pays a "accompli son travail et plus" en compensant la récente chute d'exportations de pétrole iranien.

Le prince héritier saoudien a également indiqué que les exportations iraniennes avaient d'ores et déjà baissé de 700.000 barils par jour (bpj) depuis mai.

Il n'existe toutefois aucun chiffre officiel sur le sujet, notamment car l'Iran a commencé à désactiver les appareils de localisation sur certains cargos d'exportation de pétrole depuis le retour des menaces de sanctions, selon des experts. En avril, Téhéran exportait de 2,5 à 2,7 millions/bpj.

"Nous exportons deux barils pour chaque baril iranien supprimé ces derniers temps", a encore assuré le prince Ben Salmane à Bloomberg.

Mais pour M. Zanganeh, les Saoudiens ont simplement "rouvert leurs vieilles réserves", et leur capacité de production n'a pas augmenté.

Les affirmations de Ryad pourraient avoir "un effet psychologique à court terme", mais elles ne signifient pas grand-chose pour les marchés mondiaux, qui ont déjà exprimé leur inquiétude en relevant les prix, a-t-il ajouté.

Les cours du pétrole ont atteint en fin de semaine dernière leur plus haut niveau en quatre ans, à plus de 74 dollars le baril à New York (Nymex), face à la crainte de voir l'Iran exclu du marché.

Lundi, ils ont toutefois amorcé un léger repli, les marchés espérant une réduction de l'offre iranienne moins marquée que prévu.


(c) AFP

Commenter L'Iran estime que Ryad ne pourra compenser la chute de ses exportations de pétrole


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    vendredi 01 mai 2020

    L'Iran réfute les accusations US d'aide au secteur pétrolier…

    Téhéran: L'Iran a rejeté vendredi des déclarations américaines selon lesquelles Téhéran aiderait le Venezuela à reconstruire son industrie pétrolière, affirmant que Washington...

    lundi 11 novembre 2019

    L'Iran relativise la découverte pétrolière annoncée dimanche

    Téhéran: Le ministre du pétrole iranien Bijan Namdar Zanganeh a relativisé lundi la découverte d'un nouveau gisement de pétrole annoncée la veille...

    dimanche 10 novembre 2019

    L'Iran en récession annonce une découverte pétrolière géante

    Téhéran: "Un petit cadeau du gouvernement au peuple": le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un gisement pétrolier susceptible...

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    jeudi 21 mai 2020

    Koweït et Arabie saoudite cessent la production de pétrole d…

    Koweït: Le Koweït et l'Arabie saoudite ont décidé d'arrêter en juin l'extraction de pétrole dans une zone neutre partagée, alors que les...

    mardi 12 mai 2020

    Aramco: bénéfice net amputé d'un quart au 1er trimestre

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé mardi une baisse de 25% de son bénéfice net au premier trimestre en raison...

    lundi 11 mai 2020

    Ryad va réduire en juin sa production de pétrole d'1 million…

    Ryad: Le ministère saoudien de l'Energie a indiqué lundi avoir demandé à l'entreprise d'Etat Aramco de réduire sa production d'un million de...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    lundi 01 juin 2020

    L'Opep et la Russie discutent d'une prolongation de la réduc…

    Vienne: L'Opep et la Russie se rapprochent d'un compromis pour prolonger les réductions de la production de pétrole sur une période d'un...

    vendredi 29 mai 2020

    La production de pétrole de l'Opep à un plus bas de 20 ans e…

    Vienne: La production de pétrole de l'Opep a touché en mai un creux de vingt ans à la faveur d'une réduction des...

    mercredi 13 mai 2020

    La chute de production de pétrole US va accélérer le rééquil…

    Paris: L'Opep estime que le rééquilibrage du marché pétrolier va s'accélérer au cours des prochains trimestres après la chute des cours causée...

    lundi 11 mai 2020

    Ryad va réduire en juin sa production de pétrole d'1 million…

    Ryad: Le ministère saoudien de l'Energie a indiqué lundi avoir demandé à l'entreprise d'Etat Aramco de réduire sa production d'un million de...

    vendredi 17 avril 2020

    Aramco va mettre 8,5 millions de barils par jour sur le marc…

    Ryad: La compagnie d'Etat saoudienne Aramco a annoncé vendredi qu'elle allait mettre sur le marché 8,5 millions de barils par jour (mbj)...

    mardi 14 avril 2020

    L'Opep et ses alliés envisagent une baisse de 19,5 millions …

    Ryad: Les baisses de production de pétrole envisagées par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, ses partenaires de l'Opep+, et du G20...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 04 juin 2020 à 12:11

    Le pétrole perd du terrain devant les atermoiements de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi face aux incertitudes qui entourent les discussions des membres de l'Opep et de...

    mercredi 03 juin 2020 à 21:20

    Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a...

    mercredi 03 juin 2020 à 17:25

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits distil…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la baisse la semaine dernière, surprenant le marché, tandis que...

    mercredi 03 juin 2020 à 15:53

    Le pétrole cale après des perspectives moins favorables côté…

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre mercredi en cours de séance européenne après avoir commencé en hausse, refroidis par...

    mercredi 03 juin 2020 à 12:26

    Le pétrole monte, les investisseurs optimistes sur la poursu…

    Londres: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi, portés par les perspectives de reprise de l'économie mondiale et d'une...

    mardi 02 juin 2020 à 21:25

    Le pétrole en hausse avant la prochaine réunion de l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques de la...

    mardi 02 juin 2020 à 12:09

    Le pétrole en hausse attend la prochaine réunion de l'Opep+

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse mardi, au lendemain d'une séance hésitante, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques...

    lundi 01 juin 2020 à 21:29

    Le pétrole hésite, entre tensions sino-américaines et possib…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé lundi, hésitant entre la montée des tensions entre les deux...

    lundi 01 juin 2020 à 18:11

    Les cours du pétrole fléchissent légèrement

    Londres: Les prix du pétrole cédaient un peu de terrain lundi en fin de séance européenne, les tensions entre les deux grandes...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 26 mai 2020 Le marché du pétrole est orienté à la hausse, vers 07H00 GMT: le prix du baril de brut américain WTI prenait 3,61% à 34,45 dollars et celui du baril de Brent londonien gagnait 1,91% à 36,21 dollars.

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite