Menu
A+ A A-

L'Iran estime que Ryad ne pourra compenser la chute de ses exportations de pétrole

prix du petrole TéhéranTéhéran: L'Iran a estimé lundi que les marchés ne croiraient jamais aux prétentions "exagérées" de l'Arabie saoudite sur sa capacité à compenser la perte de production liée au prochain rétablissement des sanctions américaines contre le secteur énergétique iranien.
Après s'être retiré en mai de l'accord de 2015 sur le nucléaire, Washington doit rétablir début novembre une deuxième série de sanctions contre Téhéran visant spécifiquement ce secteur, laissant présager une possible chute des exportations iraniennes de pétrole.

Face à l'hypothèse d'une raréfaction de l'offre, et d'une flambée des prix --un chiffon rouge pour le président américain Donald Trump--, le prince héritier saoudien Mohamed Ben Salmane a récemment affirmé que Ryad était en mesure de compenser les baisses des exportations de brut iranien.

"De telles exagérations peuvent plaire à M. Trump, mais le marché n'y croira jamais", a réagi lundi le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh, sur Shana, le site d'informations de son ministère.

"Ces affirmations résultent de la pression de M. Trump sur les autorités saoudiennes. En réalité, ni l'Arabie saoudite ni aucun autre producteur n'a de telles capacités", a-t-il ajouté.

Dans son interview à l'agence Bloomberg publiée vendredi dernier, Mohammed Ben Salmane affirme que son pays a "accompli son travail et plus" en compensant la récente chute d'exportations de pétrole iranien.

Le prince héritier saoudien a également indiqué que les exportations iraniennes avaient d'ores et déjà baissé de 700.000 barils par jour (bpj) depuis mai.

Il n'existe toutefois aucun chiffre officiel sur le sujet, notamment car l'Iran a commencé à désactiver les appareils de localisation sur certains cargos d'exportation de pétrole depuis le retour des menaces de sanctions, selon des experts. En avril, Téhéran exportait de 2,5 à 2,7 millions/bpj.

"Nous exportons deux barils pour chaque baril iranien supprimé ces derniers temps", a encore assuré le prince Ben Salmane à Bloomberg.

Mais pour M. Zanganeh, les Saoudiens ont simplement "rouvert leurs vieilles réserves", et leur capacité de production n'a pas augmenté.

Les affirmations de Ryad pourraient avoir "un effet psychologique à court terme", mais elles ne signifient pas grand-chose pour les marchés mondiaux, qui ont déjà exprimé leur inquiétude en relevant les prix, a-t-il ajouté.

Les cours du pétrole ont atteint en fin de semaine dernière leur plus haut niveau en quatre ans, à plus de 74 dollars le baril à New York (Nymex), face à la crainte de voir l'Iran exclu du marché.

Lundi, ils ont toutefois amorcé un léger repli, les marchés espérant une réduction de l'offre iranienne moins marquée que prévu.


(c) AFP

Commenter L'Iran estime que Ryad ne pourra compenser la chute de ses exportations de pétrole


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    dimanche 06 décembre 2020

    L'Iran se prépare à exporter plus si les sanctions sont allé…

    Téhéran: L'Iran a chargé son ministère du Pétrole de préparer les installations de brut du pays à fonctionner à pleine capacité dans...

    vendredi 14 août 2020

    Washington confirme la saisie de pétrole iranien destiné au …

    Washington: Les Etats-Unis ont confirmé vendredi avoir saisi la cargaison de quatre tankers transportant du pétrole iranien à destination du Venezuela pour...

    vendredi 01 mai 2020

    L'Iran réfute les accusations US d'aide au secteur pétrolier…

    Téhéran: L'Iran a rejeté vendredi des déclarations américaines selon lesquelles Téhéran aiderait le Venezuela à reconstruire son industrie pétrolière, affirmant que Washington...

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mercredi 14 juillet 2021

    Compromis Arabie saoudite / EAU sur l'offre de pétrole

    Dubaï L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis (EAU) sont parvenus à un compromis sur la stratégie de production de l'OPEP+, a-t-on appris...

    jeudi 08 juillet 2021

    La dispute sur le pétrole montre les divergences entre Saoud…

    Dubaï: La querelle entre l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis lors des dernières négociations sur la production de pétrole à l'Opep+...

    lundi 05 juillet 2021

    A l'Opep+, Saoudiens et Emiratis se brouillent sur la produc…

    Ryad: Alliés traditionnels et quasi indéfectibles du Golfe, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, en désaccord sur l'augmentation de la production...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    dimanche 18 juillet 2021

    Accord sur une augmentation modeste de la production de pétr…

    Vienne: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ sont tombés d'accord dimanche...

    dimanche 18 juillet 2021

    Accord sur une augmentation de la production de pétrole

    Vienne: Les principaux producteurs de pétrole ont convenu de continuer à augmenter modestement leur production à partir du mois d'août, a annoncé...

    jeudi 15 juillet 2021

    Pétrole: l'Opep, attendue sur un accord, anticipe une montée…

    Paris: L'Opep voit la demande mondiale de pétrole continuer à s'accélérer au moins jusqu'en 2022, selon son rapport mensuel publié jeudi, au...

    mercredi 14 juillet 2021

    Compromis Arabie saoudite / EAU sur l'offre de pétrole

    Dubaï L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis (EAU) sont parvenus à un compromis sur la stratégie de production de l'OPEP+, a-t-on appris...

    lundi 05 juillet 2021

    L'Opep+ dans l'impasse, le sommet reporté sine die

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ ne se réuniront finalement...

    lundi 05 juillet 2021

    Pétrole: le torchon brûle entre les producteurs de l'Opep+

    Londres: Les 23 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ n'avaient toujours pas...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 28 juillet 2021 à 12:01

    Le pétrole progresse, les stocks américains attendus en bais…

    Londres: Les prix du pétrole avançaient mercredi, la perspective de voir les stocks de brut se réduire aux Etats-Unis, signal d'une demande...

    mercredi 28 juillet 2021 à 08:29

    Equinor tiré par le rebond du pétrole au 2e trimestre

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor a annoncé mercredi un bénéfice de près de 2 milliards de dollars (1,8 milliard de francs)...

    mardi 27 juillet 2021 à 21:57

    Le pétrole piétine, le Covid-19 plane sur la demande

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui avaient brièvement regagné mardi leur niveau d'avant la réunion de l'Opep+ il y a...

    mardi 27 juillet 2021 à 12:09

    Le pétrole avance à petits pas, le Covid-19 plane sur la dem…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse mardi, les investisseurs restant suspendus à la propagation du Covid-19 et aux éventuelles...

    lundi 26 juillet 2021 à 22:32

    Le pétrole se stabilise dans un marché attentiste

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont stabilisés lundi dans un marché attentiste, trahissant...

    lundi 26 juillet 2021 à 12:32

    Le pétrole en baisse, malmené par le Covid-19 et l'Iran

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en petite baisse lundi, trahissant les interrogations des investisseurs autour de la progression des...

    vendredi 23 juillet 2021 à 22:50

    Le pétrole consolide, entre demande soutenue et crainte du C…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en légère hausse vendredi, dans un marché calme qui a consolidé ses positions...

    vendredi 23 juillet 2021 à 11:42

    Le pétrole fait du sur place après avoir recouvré ses pertes…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient proches de l'équilibre vendredi, les investisseurs semblant faire une pause après avoir rattrapé durant la semaine...

    vendredi 23 juillet 2021 à 06:47

    La société chinoise CCPC joue un rôle central dans le commer…

    Londres: Une société de logistique chinoise est devenue un acteur central dans l'approvisionnement en pétrole en provenance d'Iran et du Venezuela, même après avoir...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite