Logo

Le pétrole monte un peu avant les stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole s'approchaient mercredi, en cours d'échanges européens, de leur plus haut en quatre ans, les craintes entourant les sanctions américaines sur l'Iran prenant le dessus sur une hausse prévue des stocks américains.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 84,93 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 13 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de novembre prenait 4 cents à 75,27 dollars.

"Les investisseurs continuent de parier sur un déficit de production, même si, à long terme, ce rallye du pétrole pourrait générer des difficultés pour la croissance mondiale, comme le montre l'inquiétude de Trump sur ce sujet", a commenté Carlo Alberto De Casa, analyste chez ActivTrades.

Le président américain a multiplié dernièrement les attaques contre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, qu'il accuse d'être responsable du niveau élevé des prix, même si la plupart des observateurs du marché s'accordent à expliquer la hausse des cours par les sanctions de Washington contre l'Iran, qui vont priver le marché de l'offre du troisième producteur de l'OPEP.

Dans ce contexte, les marchés ont peu réagi aux données de la fédération professionnelle de l'American petroleum institute (API), qui a fait état d'une hausse des stocks de brut aux États-Unis la semaine dernière.

Les investisseurs s'arrêteront peut-être plus longuement sur les données officielles de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), qui seront publiées en cours de séance.

Pour les réserves arrêtées au 28 septembre, les analystes s'attendent à une hausse des stocks de brut de 1,5 million de barils, de 1,25 million de barils de ceux d'essence et à une baisse de 1,25 million de barils des réserves d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole), selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.


(c) AFP

Commenter Le pétrole monte un peu avant les stocks américains


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.