Logo

Le pétrole stagne à des plus hauts en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du brut évoluaient à des plus hauts de quatre ans vendredi en Asie du fait des inquiétudes sur une rupture de l'offre provoquée par les sanctions américaines contre Téhéran mais la hausse de la production américaine et libyenne tempérait la tendance.
Vers 03H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en novembre, progressait de 13 cents à 72,25 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, également pour novembre, cédait un cent à 81,71 dollars, stagnant près de son niveau de mardi (81,87, plus haut niveau en quatre ans).

Facteur de soutien au cours, les propos du secrétaire américain de l'Energie Rick Perry sur le fait que les réserves stratégiques ne seraient pas utilisées pour compenser la pénurie d'offre due au rétablissement en novembre des sanctions de Washington sur les exportations iraniennes.

"Les cours ont montré une tendance haussière excessive dans l'attente des sanctions américaines contre l'Iran", a commenté Benjamin Lu, analyste chez Phillip Futures à Singapour.

Les investisseurs estiment le manque entre 500.000 à 1,4 million de barils par jour de brut iranien, a-t-il dit. En outre, malgré les pressions américaines, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires ont refusé d'augmenter leur production pour l'instant, a-t-il souligné.

Stephen Innes, analyste chez Oanda, a relevé que certains facteurs modérateurs étaient tout de même à l'oeuvre, comme le record de production aux États-Unis.

Selon l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), la production hebdomadaire de brut pour la semaine achevée le 21 septembre a atteint 11 millions de barils par jour.

L'offre libyenne, quoique erratique, a également atteint des niveaux plus vus depuis cinq ans, a-t-il ajouté. "Et finalement, il y a des rumeurs suggérant que l'Arabie saoudite pourrait discrètement augmenter l'offre ces prochains mois", a-t-il dit.

Jeudi, le Brent a gagné 38 cents pour terminer à 81,72 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a pris 55 cents pour finir à 72,12 dollars.


(c) AFP

Commenter Le pétrole stagne à des plus hauts en Asie

graphcomment>