Menu
A+ A A-

Hausse du prix du pétrole: Trump est le "principal coupable", dit l'Iran

prix du petrole TéhéranTéhéran: L'Iran a accusé mercredi Donald Trump d'être le "principal coupable" de la hausse des prix du brut, dont le président américain impute la responsabilité à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
"Le principal coupable de la hausse des prix du pétrole et la première cause de cette hausse et de la perturbation du marché sont M. Trump et sa politique illégale de déstabilisation", a déclaré le ministre du Pétrole iranien, Bijan Namdar Zanganeh, sur la télévision d'État iranienne.

"M. Trump veut tout à la fois faire baisser drastiquement les exportations de pétrole iraniennes et que les prix [du brut] ne montent pas. Mais ce sont deux choses ne peuvent pas se produire en même temps", a ajouté M. Zanganeh, qui s'exprimait à la sortie d'un conseil des ministres.

"S'il veut que les prix ne montent pas et que le marché reste stable, il doit cesser son ingérence injustifiée [...] au Moyen Orient et cesser d'empêcher l'Iran de produire et d'exporter" son pétrole, a encore dit le ministre, "on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre".

A la tribune de l'ONU mardi, M. Trump s'en est pris à l'OPEP, accusant ce cartel de maintenir les cours du brut à un niveau trop élevé.

"Nous défendons nombre de ces nations pour rien et elles en profitent pour nous imposer des prix du pétrole plus élevés", a-t-il affirmé, semblant viser directement ses alliés arabes du Golfe.

M. Trump a dénoncé unilatéralement en mai l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, et rétabli une série de lourdes sanctions économiques contre la République islamique.

Les États-Unis doivent rétablir début novembre une deuxième série de sanctions visant spécifiquement le secteur énergétique iranien. Le but affiché par le gouvernement de M. Trump est de ramener "à zéro" les exportations de pétrole iraniennes afin de tarir les ressources du pays, que Washington accuse de déstabiliser le Moyen-Orient.

Répondant à M. Trump mardi, le président français Emmanuel Macron a déclaré à New York devant des journalistes : "Il serait bon pour le prix du pétrole que l'Iran puisse le vendre! C'est bon pour la paix et c'est bon pour le cours mondial du prix du pétrole!".

"Il est intéressant de voir que M. Macron aussi a fait explicitement référence à ce point", a jugé M. Zanganeh, dont le pays est l'un des membres fondateurs de l'OPEP.


(c) AFP

Commenter Hausse du prix du pétrole: Trump est le "principal coupable", dit l'Iran


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    jeudi 19 mai 2022

    L'augmentation du pétrole russe vers l'est réduit les ventes…

    Téhéran: Les exportations de brut iranien vers la Chine ont fortement chuté depuis le début de la guerre en Ukraine, Pékin privilégiant...

    lundi 04 avril 2022

    L'Iran a retrouvé sa capacité de production d'avant les sanc…

    Téhéran: La capacité de production pétrolière de l'Iran a retrouvé son niveau d'avant les sanctions réimposées par Washington en 2018, a affirmé...

    lundi 27 décembre 2021

    Nucléaire iranien: Les exportations de pétrole, sujet clé po…

    DubaÏ: Le principal objectif de Téhéran lors des pourparlers pour sauver l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien, qui reprennent ce lundi...

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mardi 10 mai 2022

    Les États-Unis ont demandé à la société brésilienne Petrobra…

    Rio de Janeiro: En mars, des responsables du gouvernement américain ont demandé à la compagnie pétrolière publique brésilienne Petrobras si elle pouvait...

    lundi 09 mai 2022

    Biden a mis sur la touche les partenaires énergétiques mondi…

    Washington: En mars, les États-Unis ont annoncé un déblocage record de leurs réserves d'urgence de pétrole brut sans consulter leurs partenaires de...

    jeudi 21 avril 2022

    Hydrocarbures russe: Janet Yellen inquiète des répercussions…

    Washington: Une interdiction par l'Europe des importations de gaz et pétrole russes risque de faire flamber les prix de l'énergie dans le...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 20 mai 2022 à 22:27

    Le pétrole finit la semaine en hausse, tensions sur l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la semaine sur une petite hausse, tirés par les craintes sur l'offre et...

    vendredi 20 mai 2022 à 14:12

    L'ex-chancelier Gerhard Schröder quitte le conseil d'adminis…

    Moscou: La compagnie pétrolière publique russe Rosneft a annoncé vendredi que l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder et l'homme d'affaires allemand Matthias Warnig l'avaient...

    vendredi 20 mai 2022 à 11:56

    Le pétrole en pause, pris dans des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi, coincés dans une fourchette de prix élevés, entre les craintes d'une récession qui éroderait...

    vendredi 20 mai 2022 à 09:30

    La Chine augmente discrètement ses achats de pétrole russe à…

    Pékin: La Chine augmente discrètement ses achats de pétrole en provenance de Russie à des prix avantageux, selon les données d'expédition et...

    jeudi 19 mai 2022 à 21:00

    Très volatil, le pétrole se reprend avec le repli du dollar

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont évolué en dents de scie jeudi pour terminer en nette hausse, dans le sillage...

    jeudi 19 mai 2022 à 18:48

    Le pétrole se reprend avec les tensions sur l'offre

    Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi, après un net recul la veille, les craintes quant à l'approvisionnement en or noir rattrapant...

    jeudi 19 mai 2022 à 18:22

    L'augmentation du pétrole russe vers l'est réduit les ventes…

    Téhéran: Les exportations de brut iranien vers la Chine ont fortement chuté depuis le début de la guerre en Ukraine, Pékin privilégiant...

    jeudi 19 mai 2022 à 17:35

    La Chine est en pourparlers avec la Russie pour acheter du p…

    Moscou: La Chine est en pourparlers avec la Russie pour acheter des fournitures supplémentaires de pétrole afin d'ajouter à ses stocks stratégiques...

    jeudi 19 mai 2022 à 11:45

    Le pétrole poursuit sa baisse, lesté par les craintes d'un r…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient jeudi, poursuivant leur recul de la veille, freinés par les craintes d'un ralentissement économique mondial qui...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite