Menu
A+ A A-

Hausse du prix du pétrole: Trump est le "principal coupable", dit l'Iran

prix du petrole TéhéranTéhéran: L'Iran a accusé mercredi Donald Trump d'être le "principal coupable" de la hausse des prix du brut, dont le président américain impute la responsabilité à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
"Le principal coupable de la hausse des prix du pétrole et la première cause de cette hausse et de la perturbation du marché sont M. Trump et sa politique illégale de déstabilisation", a déclaré le ministre du Pétrole iranien, Bijan Namdar Zanganeh, sur la télévision d'État iranienne.

"M. Trump veut tout à la fois faire baisser drastiquement les exportations de pétrole iraniennes et que les prix [du brut] ne montent pas. Mais ce sont deux choses ne peuvent pas se produire en même temps", a ajouté M. Zanganeh, qui s'exprimait à la sortie d'un conseil des ministres.

"S'il veut que les prix ne montent pas et que le marché reste stable, il doit cesser son ingérence injustifiée [...] au Moyen Orient et cesser d'empêcher l'Iran de produire et d'exporter" son pétrole, a encore dit le ministre, "on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre".

A la tribune de l'ONU mardi, M. Trump s'en est pris à l'OPEP, accusant ce cartel de maintenir les cours du brut à un niveau trop élevé.

"Nous défendons nombre de ces nations pour rien et elles en profitent pour nous imposer des prix du pétrole plus élevés", a-t-il affirmé, semblant viser directement ses alliés arabes du Golfe.

M. Trump a dénoncé unilatéralement en mai l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, et rétabli une série de lourdes sanctions économiques contre la République islamique.

Les États-Unis doivent rétablir début novembre une deuxième série de sanctions visant spécifiquement le secteur énergétique iranien. Le but affiché par le gouvernement de M. Trump est de ramener "à zéro" les exportations de pétrole iraniennes afin de tarir les ressources du pays, que Washington accuse de déstabiliser le Moyen-Orient.

Répondant à M. Trump mardi, le président français Emmanuel Macron a déclaré à New York devant des journalistes : "Il serait bon pour le prix du pétrole que l'Iran puisse le vendre! C'est bon pour la paix et c'est bon pour le cours mondial du prix du pétrole!".

"Il est intéressant de voir que M. Macron aussi a fait explicitement référence à ce point", a jugé M. Zanganeh, dont le pays est l'un des membres fondateurs de l'OPEP.


(c) AFP

Commenter Hausse du prix du pétrole: Trump est le "principal coupable", dit l'Iran


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    vendredi 01 mai 2020

    L'Iran réfute les accusations US d'aide au secteur pétrolier…

    Téhéran: L'Iran a rejeté vendredi des déclarations américaines selon lesquelles Téhéran aiderait le Venezuela à reconstruire son industrie pétrolière, affirmant que Washington...

    lundi 11 novembre 2019

    L'Iran relativise la découverte pétrolière annoncée dimanche

    Téhéran: Le ministre du pétrole iranien Bijan Namdar Zanganeh a relativisé lundi la découverte d'un nouveau gisement de pétrole annoncée la veille...

    dimanche 10 novembre 2019

    L'Iran en récession annonce une découverte pétrolière géante

    Téhéran: "Un petit cadeau du gouvernement au peuple": le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un gisement pétrolier susceptible...

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    jeudi 28 mai 2020

    USA: les stocks de brut gonflés par les importations de pétr…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la hausse la semaine dernière, alimentés en partie par les...

    mercredi 20 mai 2020

    USA: les stocks de pétrole brut baissent à nouveau

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la deuxième semaine de suite, déjouant une nouvelle fois les...

    mercredi 13 mai 2020

    USA: recul surprise des stocks de brut

    New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis pour la première fois depuis janvier, surprenant le marché, selon un...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 29 mai 2020 à 21:43

    Le pétrole se redresse alors que la production américaine se…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse vendredi après la parution d'un rapport montrant une nouvelle baisse des...

    vendredi 29 mai 2020 à 16:40

    La production de pétrole de l'Opep à un plus bas de 20 ans e…

    Vienne: La production de pétrole de l'Opep a touché en mai un creux de vingt ans à la faveur d'une réduction des...

    vendredi 29 mai 2020 à 13:36

    Total: rejet d'une résolution climatique portée par des inve…

    Paris: Une résolution portée par onze investisseurs pour contraindre Total à des objectifs climatiques plus ambitieux, mais combattue par la direction, a...

    vendredi 29 mai 2020 à 13:33

    Total prévoit un manque à gagner de 12 milliards de dollars …

    Paris: Total estime qu'il devra compenser globalement avec son plan d'actions un manque à gagner d'au moins 12 milliards de dollars (10,8...

    vendredi 29 mai 2020 à 12:13

    Le pétrole baisse tandis que les tensions avec la Chine s'ac…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement vendredi au lendemain de l'annonce d'un bond des stocks américains de brut et tandis que...

    jeudi 28 mai 2020 à 20:57

    Le pétrole monte malgré une hausse des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, le recul des réserves américaines d'essence et des stocks de...

    jeudi 28 mai 2020 à 17:51

    Le pétrole efface ses pertes malgré une hausse des stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole ont effacé en cours d'échanges européens la majorité des pertes enregistrées au début de la séance, et...

    jeudi 28 mai 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut gonflés par les importations de pétr…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la hausse la semaine dernière, alimentés en partie par les...

    jeudi 28 mai 2020 à 11:51

    Le pétrole pénalisé par les doutes sur l'engagement de la Ru…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement jeudi, pénalisés, entre autres, par des propos du ministre russe de l'Energie.

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 26 mai 2020 Le marché du pétrole est orienté à la hausse, vers 07H00 GMT: le prix du baril de brut américain WTI prenait 3,61% à 34,45 dollars et celui du baril de Brent londonien gagnait 1,91% à 36,21 dollars.

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite

    Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite