Menu
A+ A A-

Le brut peine à rebondir à New York après ses pertes de la veille

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole peinaient à rebondir mardi à l'ouverture à New York, alors que le marché tentait de se remettre des fortes pertes de la veille.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet s'échangeait à 97,22 dollars, en repli de 8 cents par rapport à lundi.

Le marché, en petite hausse au moment de l'ouverture, peinait à se remettre des pertes de la veille.

Le baril avait lâché près de 2 dollars alors que les investisseurs s'interrogeaient sur l'attitude de l'Arabie saoudite, déçue du statu quo décidé par l'Organisation des pays exportateur de pétrole la semaine passée sur la production alors qu'elle était en faveur d'une hausse des quotas.

L'actualité été mitigée mardi matin.

Les investisseurs digéraient toujours le fait que le royaume est en train d'augmenter son offre auprès des consommateurs asiatiques et européens, a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Mais d'un autre côté, la Chine a augmenté son taux d'utilisation des raffineries afin de répondre à sa solide demande intérieure, a ajouté l'analyste, ce qui est positif pour la demande de brut.

La publication sur les ventes de détail aux Etats-Unis en mai n'était pas très encourageante. Elles ont reculé sous le coup d'une forte baisse des ventes du secteur automobile, selon des chiffres du département du Commerce.

L'écart de prix entre le baril de Brent et celui de "light sweet crude", ou WTI, se maintenait à des niveaux record, à environ 23 dollars.

Alors que le marché pétrolier aux Etats-Unis était caractérisé par des réserves importantes, en Europe l'équilibre entre l'offre et la demande se faisait plus restreint.

Le Brent était soutenu par les problèmes de production au Nigeria, où la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell a déclaré lundi l'état de "force majeure" pour les mois de juin et de juillet après plusieurs incendies et fuites sur des oléoducs.

Des problèmes de production en mer du Nord pesaient également.



Commenter Le brut peine à rebondir à New York après ses pertes de la veille



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 30 novembre 2023 à 11:55

    Le pétrole monte, les yeux du marché rivés sur l'Opep+ et sa…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en hausse avant la réunion ministérielle des pays exportateurs de brut de l'Opep+, très attendue par...

    jeudi 30 novembre 2023 à 10:00

    Pétrole: après d'intenses négociations, l'heure de vérité po…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, les pays de l'Opep+ se retrouvent finalement jeudi pour fixer leur stratégie à l'horizon...

    mercredi 29 novembre 2023 à 21:00

    Le pétrole reste à la hausse, de nouvelles coupes évoquées à…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné mercredi une seconde séance d'affilée positive, stimulés par des informations selon lesquelles l'alliance...

    mercredi 29 novembre 2023 à 17:24

    🛢️ USA: nouvelle hausse marquée des stocks de pétrole, fléch…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont encore augmenté de façon significative la semaine dernière aux Etats-Unis...

    mercredi 29 novembre 2023 à 12:25

    Le pétrole monte encore, poussé par la réunion imminente de …

    Londres: Les prix du pétrole montaient encore mercredi, poussés par les rumeurs de discorde au sein de l'alliance Opep+ à propos des...

    mardi 28 novembre 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit, le marché très volatil en attendant la …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement rebondi, mardi, sur un marché nerveux et volatil, objet de mille rumeurs avant...

    mardi 28 novembre 2023 à 21:05

    La plupart des compagnies pétrolières d'Etat ignorent la tra…

    Paris: Les compagnies pétrolières d'Etat, qui contrôlent la moitié du pétrole et du gaz dans le monde, ignorent pour la plupart le...

    mardi 28 novembre 2023 à 12:10

    Le pétrole se reprend, des réductions de production de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient légèrement mardi, poussés à la hausse par des rumeurs autour de potentielles réductions de production à...

    lundi 27 novembre 2023 à 21:35

    Le pétrole baisse et la pression monte sur l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en repli, lundi, sur un marché qui doute de la capacité de l'Organisation...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite