Menu
A+ A A-

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep (responsable)

prix du petrole foujeirah (emirats arabes unis)Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le chef de ce cartel pétrolier, avant l'entrée en vigueur en novembre de sanctions américaines contre le secteur énergétique iranien.
"L'Iran est un membre très important (...). Et nous n'avons pas d'autre choix que de continuer à travailler avec tous les membres", a dit le secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo, en marge du Forum de l'Energie à Foujeirah, aux Emirats arabes unis.

Téhéran reste "un exportateur de pétrole très important", selon M. Barkindo, qui n'a pas précisé comment les producteurs mondiaux de brut allaient compenser la baisse des exportations iraniennes avec l'entrée en vigueur de nouvelles sanctions américaines, le 4 novembre.

Membre fondateur de l'OPEP, l'Iran est confronté à une série de sanctions américaines faisant suite à la décision de Washington de se retirer de l'accord de 2015 sur le nucléaire, qui a suscité l'inquiétude sur l'offre de brut sur les marchés mondiaux.

Samedi, le représentant de l'Iran à l'OPEP, Hossein Kazempour Ardebili, a estimé qu'il ne restait "plus beaucoup de crédibilité" à l'organisation, accusant l'Arabie saoudite et les Emirats d'en faire "un outil au service des États-Unis".

Selon l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIE), la production pétrolière iranienne a atteint ses niveaux les plus bas depuis juillet 2016, de grands clients comme l'Inde ou la Chine prenant leurs distances avec Téhéran.

Le président américain Donald Trump a exigé à plusieurs reprises que l'OPEP et son allié saoudien augmentent la production de pétrole et a menacé de sanctions les pays continuant d'importer du brut en provenance d'Iran, pays ennemi des États-Unis.

L'OPEP et ses partenaires hors cartel -dont la Russie- s'étaient mis d'accord fin juin pour augmenter leur production, après un précédent accord fin 2016 pour limiter leur offre afin d'assurer une remontée des prix, une inflexion vigoureusement critiquée par l'Iran.

D'après M. Barkindo, les 14 membres de l'OPEP et les 11 producteurs non membres du cartel, dont la Russie, doivent se retrouver en décembre et entériner la hausse de la production par un accord "permanent".


(c) AFP

Commenter L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep (responsable)


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    lundi 27 décembre 2021

    Nucléaire iranien: Les exportations de pétrole, sujet clé po…

    DubaÏ: Le principal objectif de Téhéran lors des pourparlers pour sauver l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien, qui reprennent ce lundi...

    vendredi 24 septembre 2021

    Le Hezbollah libanais annonce l'arrivée d'une nouvelle carga…

    Le caire: Le Hezbollah libanais a annoncé l'arrivée jeudi soir d'une nouvelle cargaison de pétrole en provenance d'Iran dans le port syrien...

    vendredi 17 septembre 2021

    Les livraisons de pétrole iranien violent la souveraineté du…

    Dubai: Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a déclaré que les importations de pétrole iranien organisées par le Hezbollah constituaient une violation...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 26 janvier 2022 à 21:46

    Nouveaux sommets depuis 2014 pour le pétrole, le Brent au-de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint mercredi un nouveau sommet depuis plus de sept ans, grâce à la persistance...

    mercredi 26 janvier 2022 à 19:07

    La crise en Ukraine propulse le baril d'or noir à 90 dollars

    Londres: La crise en Ukraine et les tensions au Moyen-Orient, qui menacent l'offre pétrolière, ont propulsé le baril de Brent au-delà de...

    mercredi 26 janvier 2022 à 17:45

    Le baril de brent propulsé à 90 dollars

    Londres: Le baril de Brent a dépassé mercredi le seuil des 90 dollars pour la première fois depuis octobre 2014, galvanisé par...

    mercredi 26 janvier 2022 à 11:44

    Le pétrole soutenu par les tensions en Ukraine avant les sto…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mercredi avant la publication des données hebdomadaires sur les stocks commerciaux américains dans un marché...

    mardi 25 janvier 2022 à 21:33

    Le pétrole repart à la hausse, soutenu par la crise ukrainie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur mardi, soutenus par les derniers développements de la crise ukrainienne...

    mardi 25 janvier 2022 à 11:56

    Le pétrole remonte, dopé par les tensions sur la Russie et l…

    Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mardi, dopés par les tensions géopolitiques entre l'Ukraine et la Russie, après avoir...

    mardi 25 janvier 2022 à 08:51

    Le pétrole se reprend après la chute de lundi, le gaz se rep…

    Zurich: En repli lundi au diapason des marchés boursiers mondiaux et face à l'appréciation du dollar, les cours du pétrole se reprenaient...

    lundi 24 janvier 2022 à 21:42

    Nouveau repli pour le pétrole, au diapason des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau reculé lundi, emportés par la correction qui frappe les marchés boursiers, conjuguée...

    lundi 24 janvier 2022 à 17:54

    Eni introduira en Bourse sa filiale norvégienne Vår Energi

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni et le fonds d'investissement norvégien HitecVision ont annoncé lundi leur intention d'introduire leur coentreprise Vår...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 26 janvier 2022 🛢️ Les réserves américaines de pétrole brut ont augmenté de 2,4 millions de barils la semaine dernière pour atteindre 416,2 millions de barils, selon les chiffres annoncés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2021

    Le vendredi 21 janvier 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2021.

    Lire la suite

    📈 100 dollars le baril bientôt ?

    Le vendredi 21 janvier 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Craig Erlam, l'analyste principal d'OANDA, a déclaré à City A.M. que les prix du pétrole pourraient atteindre 100 dollars le baril au cours du premier trimestre, suite aux intenses reprises de ces derniers jours.

    Lire la suite

    📉 En décembre 2021, le prix du pétrole recule

    Le vendredi 21 janvier 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2021, le prix du pétrole en euros baisse de nouveau (−7,3 % après −1,4 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent nettement (+5,2 % après −0,6 %) sous l'effet du fort rebond de ceux des matières premières industrielles (+7,3 % après −4,7 %) et de l'accélération des prix des matières premières alimentaires (+3,8 % après +2,4 %). Le prix du pétrole recule de nouveau En décembre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) diminue nettement (−8,2 % après −3,0...

    Lire la suite