Menu
A+ A A-

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep (responsable)

prix du petrole foujeirah (emirats arabes unis)Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le chef de ce cartel pétrolier, avant l'entrée en vigueur en novembre de sanctions américaines contre le secteur énergétique iranien.
"L'Iran est un membre très important (...). Et nous n'avons pas d'autre choix que de continuer à travailler avec tous les membres", a dit le secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo, en marge du Forum de l'Energie à Foujeirah, aux Emirats arabes unis.

Téhéran reste "un exportateur de pétrole très important", selon M. Barkindo, qui n'a pas précisé comment les producteurs mondiaux de brut allaient compenser la baisse des exportations iraniennes avec l'entrée en vigueur de nouvelles sanctions américaines, le 4 novembre.

Membre fondateur de l'OPEP, l'Iran est confronté à une série de sanctions américaines faisant suite à la décision de Washington de se retirer de l'accord de 2015 sur le nucléaire, qui a suscité l'inquiétude sur l'offre de brut sur les marchés mondiaux.

Samedi, le représentant de l'Iran à l'OPEP, Hossein Kazempour Ardebili, a estimé qu'il ne restait "plus beaucoup de crédibilité" à l'organisation, accusant l'Arabie saoudite et les Emirats d'en faire "un outil au service des États-Unis".

Selon l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIE), la production pétrolière iranienne a atteint ses niveaux les plus bas depuis juillet 2016, de grands clients comme l'Inde ou la Chine prenant leurs distances avec Téhéran.

Le président américain Donald Trump a exigé à plusieurs reprises que l'OPEP et son allié saoudien augmentent la production de pétrole et a menacé de sanctions les pays continuant d'importer du brut en provenance d'Iran, pays ennemi des États-Unis.

L'OPEP et ses partenaires hors cartel -dont la Russie- s'étaient mis d'accord fin juin pour augmenter leur production, après un précédent accord fin 2016 pour limiter leur offre afin d'assurer une remontée des prix, une inflexion vigoureusement critiquée par l'Iran.

D'après M. Barkindo, les 14 membres de l'OPEP et les 11 producteurs non membres du cartel, dont la Russie, doivent se retrouver en décembre et entériner la hausse de la production par un accord "permanent".


(c) AFP

Commenter L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep (responsable)


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    vendredi 17 septembre 2021

    Les livraisons de pétrole iranien violent la souveraineté du…

    Dubai: Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a déclaré que les importations de pétrole iranien organisées par le Hezbollah constituaient une violation...

    vendredi 30 juillet 2021

    Deux morts dans l'attaque d'un pétrolier au large d'Oman, Is…

    Jérusalem: L'attaque d'un pétrolier en mer d'Oman a fait deux morts au sein de l'équipage, a annoncé vendredi son armateur Zodiac Maritime...

    dimanche 06 décembre 2020

    L'Iran se prépare à exporter plus si les sanctions sont allé…

    Téhéran: L'Iran a chargé son ministère du Pétrole de préparer les installations de brut du pays à fonctionner à pleine capacité dans...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 septembre 2021 à 21:40

    Le pétrole en légère hausse, tensions sur l'offre et la dema…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en petite hausse mardi, inspirés par Wall Street mais tiraillés entre une offre...

    mardi 21 septembre 2021 à 12:00

    Le pétrole se reprend, l'offre américaine toujours diminuée

    Londres: Les prix du pétrole brut regagnaient mardi une partie du terrain cédé la veille, soutenus par le resserrement de la production...

    mardi 21 septembre 2021 à 08:02

    USA: Shell cède ses actifs dans le bassin permien à ConocoPh…

    New York: Le groupe anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé lundi la vente à son concurrent ConocoPhillips de ses actifs dans le...

    lundi 20 septembre 2021 à 22:10

    Le pétrole recule, inquiétudes sur la demande, en Chine et a…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse lundi au terme d'une journée marquée par des inquiétudes sur...

    lundi 20 septembre 2021 à 17:30

    Le pétrole baisse, plombé par l'aversion au risque

    Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi dans un marché frileux, inquiets de la possible chute du géant chinois de l'immobilier Evergrande...

    lundi 20 septembre 2021 à 13:20

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur hausse

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises continuaient leur hausse la semaine passée. Pour sa part, le cours moyen du pétrole Brent daté...

    lundi 20 septembre 2021 à 12:07

    Le pétrole recule fortement, plombé par l'aversion au risque

    Londres: Les cours du pétrole reculaient fortement lundi dans un marché frileux, inquiets de la possible chute du géant chinois de l'immobilier...

    vendredi 17 septembre 2021 à 22:19

    Le pétrole consolide après une semaine faste, le dollar n'ai…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, au terme d'une semaine où la plupart des indicateurs étaient au vert...

    vendredi 17 septembre 2021 à 19:48

    Les livraisons de pétrole iranien violent la souveraineté du…

    Dubai: Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a déclaré que les importations de pétrole iranien organisées par le Hezbollah constituaient une violation...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite