Menu
A+ A A-

Opep: hausse de la production de pétrole en août malgré un déclin en Iran

prix du petrole ParisParis: La production de brut des pays de l'Opep a augmenté le mois dernier malgré un fort déclin de la production de l'Iran, soumis à des sanctions commerciales, a-t-elle annoncé mercredi en alertant sur les incertitudes économiques et géopolitiques dans le monde.
Les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole ont pompé 32,565 millions de barils par jour (mbj) au mois d'août, soit une augmentation de 278.000 barils par jour par rapport à juillet, selon des sources secondaires (indirectes).

La production a fortement rebondi en Libye, après une chute en juillet. Elle a aussi augmenté en Irak, au Nigeria et dans une moindre mesure en Arabie saoudite.

Cela a plus que compensé un fort déclin de 150.000 barils par jour en Iran, pays touché par de nouvelles sanctions commerciales de la part des États-Unis.

La production du Venezuela a de son côté continué à s'éroder sur fond de graves troubles intérieurs.

Les prévisions sur l'offre ont par ailleurs été remaniées: la production non-OPEP a été légèrement revue en baisse pour cette année mais devrait être plus importante que prévu l'an prochain.

Dans son rapport mensuel sur le pétrole, l'OPEP a par ailleurs une nouvelle fois légèrement révisé à la baisse son estimation de la hausse de la demande de brut cette année et pour 2019.

Elle devrait ainsi augmenter de 1,62 mbj pour atteindre une demande mondiale de 98,82 mbj en 2018.

Dans les deux cas, c'est la demande en provenance d'Amérique latine et du Moyen Orient qui a été revue en baisse.

L'organisation a maintenu ses prévisions de croissance de l'économie mondiale (à +3,8% en 2018 et +3,6% en 2019) tout en soulignant un "risque" à la baisse alimenté par plusieurs facteurs: resserrement monétaire, affaiblissement financier de certains pays, augmentation des tensions commerciales ou encore problèmes géopolitiques.

"Pour l'avenir, les incertitudes économiques - et donc les questions sur la demande pétrolière mondiale -, ainsi que les tensions géopolitiques, devront être prises en compte pour maintenir un marché équilibré dans les mois à venir", indique le cartel.

L'OPEP et ses partenaires hors cartel -dont la Russie- s'étaient mis d'accord fin juin pour augmenter leur production, après un précédent accord fin 2016 pour limiter leur offre en visant une remontée des prix.

Les participants à l'accord "vont continuer leur contribution à la stabilité du marché", assure l'organisation.


(c) AFP

Commenter Opep: hausse de la production de pétrole en août malgré un déclin en Iran


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 12 février 2020

    L'Opep prévoit un fort impact du coronavirus sur la demande …

    Paris: L'Opep a fortement revu à la baisse de 19% mercredi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole brut...

    mercredi 12 février 2020

    Coronavirus: L'Opep réduit sa prévision de croissance du mar…

    OPEP: L'Opep a annoncé mercredi avoir revu à la baisse sa prévision de croissance de la demande pétrolière mondiale en raison de...

    vendredi 07 février 2020

    La Russie soutient la baisse de production proposée par un p…

    Mexico: Le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré jeudi que la Russie soutenait la recommandation faite plus tôt par un comité...

    jeudi 06 février 2020

    Opep: la Russie bloque une baisse de la production en répons…

    Moscou: La Russie, alliée aux pays de l'Opep au sein de l'Opep+, s'est opposée jeudi à la recommandation de son comité technique...

    mardi 04 février 2020

    L'Opep cherche une réponse à la chute des cours du pétrole

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et son allié russe discutent mardi à Vienne de la possibilité d'accentuer leurs baisses...

    mardi 04 février 2020

    L'Opep discute d'une nouvelle réduction de la production de …

    Bagdad: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et son allié russe discutent à Vienne d'une nouvelle réduction de la production et...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 28 février 2020 à 21:28

    Le pétrole new-yorkais encaisse sa plus lourde perte depuis …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, touchés de plein fouet par une certaine panique face à la propagation du coronavirus, ont...

    vendredi 28 février 2020 à 18:07

    Le pétrole poursuit sa chute en fin de semaine

    Londres: Les cours du pétrole continuaient vendredi leur chute après l'ouverture des marchés boursiers américains, sous la pression de la propagation de...

    vendredi 28 février 2020 à 12:02

    Les cours du pétrole continuent de s'effondrer face au Coron…

    Londres: Les cours du pétrole continuaient de chuter vendredi devant la propagation de l'épidémie virale hors de Chine et ses conséquences potentielles...

    vendredi 28 février 2020 à 08:56

    Eni a sauvé les meubles en 2019, malgré un 4e trimestre diff…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni, pénalisé par la baisse des prix du pétrole brut et du gaz, a vu son...

    vendredi 28 février 2020 à 08:01

    Eni prévoit d'accélérer la cadence jusqu'en 2025, avant de p…

    Milan: Le groupe pétrolier et gazier italien Eni a indiqué vendredi prévoir une hausse annuelle moyenne de sa production de 3,5% jusqu'en...

    jeudi 27 février 2020 à 21:36

    La compagnie pétrolière Pemex annonce une perte de 18,3 mill…

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine Pemex, plus grande entreprise publique du pays, a annoncé jeudi une perte de 18,3 milliards de dollars...

    jeudi 27 février 2020 à 21:19

    Le pétrole, lesté par le coronavirus, poursuit sa chute libr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur plongeon jeudi face à la propagation de l'épidémie de nouveau coronavirus, tombant...

    jeudi 27 février 2020 à 13:09

    Les cours du pétrole toujours pénalisés par le coronavirus

    Londres: Les prix du pétrole amorçaient jeudi leur cinquième séance de baisse consécutive, sous l'effet de la propagation de l'épidémie de coronavirus...

    mercredi 26 février 2020 à 21:42

    Face au coronavirus, le pétrole au plus bas depuis un an à N…

    Cours de clôture: Le pétrole a poursuivi sa chute mercredi matin, le baril américain de WTI tombant à un niveau plus vu...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 28 février 2020 Les prix du pétrole ont chuté pour une sixième journée consécutive et étaient en voie de connaître leur plus forte baisse hebdomadaire depuis plus de quatre ans alors que l’épidémie de coronavirus continue de faire des ravages sur les marchés mondiaux des actions et du pétrole.

    À 16h50, le cours du brut WTI plongeait de 5,92 % à 44.30 $ et le pétrole Brent baissait de 4,58 % à 49.36 $, après être brièvement tombé sous les 50 dollars plus tôt dans la journée.

    En janvier 2020, le prix du pétrole décroît

    Le mercredi 26 février 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2020, le prix du pétrole  en euros se replie de −5,1 % après +5,6 %, et de −5,3 % en dollars.Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+0,7 % après +2,5 %) sous l’effet des prix des matières premières industrielles qui décélèrent (+1,5 % après +3,0 %) et de ceux des matières premières alimentaires qui se replient (−0,3 % après +2,1 %). Le prix du pétrole diminue En janvier 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros baisse (−5,1 % après +5,6 %) à 57,3 €...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole pourraient-ils chuter en dessous de 50 $ suite au Coronavirus ?

    Le jeudi 30 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: Une prévision plutôt logique en ce début d'année était que les prix du pétrole américains ne tomberaient probablement pas en dessous de 50 $ le baril. Mais depuis des paramètres ont changé.

    Lire la suite

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite