Logo

Le pétrole stable, en retrait sur la semaine

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, en retrait sur la semaine alors que les tensions commerciales et un rapport mitigé sur les stocks américains font perdre le goût de l'or noir au marché.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 76,51 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de un cent par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat d'octobre prenait 4 cents à 67,81 dollars.

Les prix ont été plombés jeudi par la publication du rapport hebdomadaire sur les réserves des États-Unis par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

Si les stocks de brut ont reculé la semaine dernière davantage que prévu (-4,3 millions de barils), les réserves d'essence (+1,8 million de barils) et de produits distillés (fioul de chauffage et gazole, +3,1 millions de barils) ont surpris les marchés.

La hausse des stocks d'essence "laisse à penser que la saison de la conduite (qui s'achève aux États-Unis) a été décevante", a commenté Stephen Brennock, analyste chez PVM.

Par ailleurs, sur la semaine, le prix du WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a reculé alors que la tempête tropicale Gordon, qui risquait de perturber la production américaine, est passée sur le Sud des États-Unis sans arrêter l'activité pétrolière de la région.

"Ce week-end, il faudra garder un oeil sur les tempêtes tropicales qui évoluent dans l'Atlantique", a prévenu Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.


(c) AFP

Commenter Le pétrole stable, en retrait sur la semaine


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.