Menu
A+ A A-

L'Iran cherche à éviter le Golfe pour ses exportations de pétrole

prix du petrole TéhéranTéhéran: L'Iran a décidé d'exporter son pétrole principalement à partir d'un port sur la mer d'Oman et non plus du Golfe, a annoncé mardi son président, Hassan Rohani.
M. Rohani a précisé que ce basculement des exportations du terminal pétrolier de l'île de Kharg vers le port de Bandar-e Jask avait déjà commencé et serait totalement en place d'ici à la fin de son mandat, en 2021.

"C'est une question stratégique très importante pour moi. La majorité de nos ventes de pétrole doit passer de Kharg à Jask", a déclaré M. Rohani lors d'un discours retransmis par la télévision d'Etat à l'occasion de l'inauguration de trois usines pétrochimiques à Assalouyeh, dans le sud du pays.

Pour atteindre l'île de Kharg, dans le fond du Golfe, les pétroliers doivent passer par le détroit d'Ormuz, ce qui peut allonger de plusieurs jours les délais de livraison par rapport à un chargement de cargaison sur la mer d'Oman.

Par le passé, l'Iran, qui se considère comme le gardien historique du Golfe, a menacé à plusieurs reprises de bloquer le détroit d'Ormuz - utilisé également par son grand rival régional, l'Arabie saoudite, pour écouler son brut - en cas de sanctions américaines contre son secteur pétrolier ou d'action militaire des États-Unis dans la zone.

M. Rohani avait conseillé en juillet à Washington de ne "pas jouer avec la queue du lion" iranien.

Le basculement des exportations iraniennes de pétrole à partir de Bandar-e Jask permettrait en théorie à Téhéran de continuer d'écouler son pétrole outremer même en cas de fermeture du détroit d'Ormuz.

Les États-Unis se sont retirés en mai de l'accord international sur le nucléaire iranien et ont rétabli des sanctions économiques contre l'Iran en août. Ils entendent réactiver début novembre des sanctions contre son secteur pétrolier.

Selon l'Agence d'information sur l'énergie du gouvernement américain, 35% du pétrole transitant par voie maritime passe par le détroit d'Ormuz.

La dernière perturbation majeure du transport pétrolier dans cette région remonte à 1984 pendant le conflit Iran-Irak (1980-1988) lors de la phase dite de la "guerre des tankers" que se sont livrée Téhéran et Bagdad en attaquant mutuellement pétroliers et infrastructures pétrolières.

Selon l'agence Bloomberg, l'Iran a exporté 2,1 millions de barils de pétrole par jour en août, mais certains analystes estiment que les exportations de brut iranien pourraient tomber autour de 1 mbj du fait des sanctions américaines à venir.


(c) AFP

Commenter L'Iran cherche à éviter le Golfe pour ses exportations de pétrole


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    dimanche 06 décembre 2020

    L'Iran se prépare à exporter plus si les sanctions sont allé…

    Téhéran: L'Iran a chargé son ministère du Pétrole de préparer les installations de brut du pays à fonctionner à pleine capacité dans...

    vendredi 14 août 2020

    Washington confirme la saisie de pétrole iranien destiné au …

    Washington: Les Etats-Unis ont confirmé vendredi avoir saisi la cargaison de quatre tankers transportant du pétrole iranien à destination du Venezuela pour...

    vendredi 01 mai 2020

    L'Iran réfute les accusations US d'aide au secteur pétrolier…

    Téhéran: L'Iran a rejeté vendredi des déclarations américaines selon lesquelles Téhéran aiderait le Venezuela à reconstruire son industrie pétrolière, affirmant que Washington...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 26 juillet 2021 à 22:32

    Le pétrole se stabilise dans un marché attentiste

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont stabilisés lundi dans un marché attentiste, trahissant...

    lundi 26 juillet 2021 à 12:32

    Le pétrole en baisse, malmené par le Covid-19 et l'Iran

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en petite baisse lundi, trahissant les interrogations des investisseurs autour de la progression des...

    vendredi 23 juillet 2021 à 22:50

    Le pétrole consolide, entre demande soutenue et crainte du C…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en légère hausse vendredi, dans un marché calme qui a consolidé ses positions...

    vendredi 23 juillet 2021 à 11:42

    Le pétrole fait du sur place après avoir recouvré ses pertes…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient proches de l'équilibre vendredi, les investisseurs semblant faire une pause après avoir rattrapé durant la semaine...

    vendredi 23 juillet 2021 à 06:47

    La société chinoise CCPC joue un rôle central dans le commer…

    Londres: Une société de logistique chinoise est devenue un acteur central dans l'approvisionnement en pétrole en provenance d'Iran et du Venezuela, même après avoir...

    jeudi 22 juillet 2021 à 21:51

    Le pétrole poursuit sur sa lancée, tiré par la demande

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi jeudi leur progression amorcée après la correction de lundi, soutenus par une demande...

    jeudi 22 juillet 2021 à 12:00

    Le pétrole progresse malgré la hausse des stocks américains …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse jeudi, le marché ignorant ostensiblement des stocks de brut en hausse aux Etats-Unis et...

    jeudi 22 juillet 2021 à 11:16

    Technip Energies prévoit une marge accrue cette année

    Paris: Technip Energies, société d'ingénierie et de services dans l'énergie, revoit à la hausse ses prévisions de marge pour l'année, au vu...

    mercredi 21 juillet 2021 à 22:07

    Le pétrole finit en hausse, le rebond des marchés prime sur …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance de mercredi en forte hausse, malgré la remontée surprise des stocks...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite