Menu
A+ A A-

Gabon: procès d'un ex-ministre du Pétrole accusé de détournements

prix du petrole librevilleLibreville: Le procès d'un ex-ministre gabonais du Pétrole, en détention préventive depuis 19 mois pour "détournements de deniers publics", s'est ouvert jeudi devant la Cour criminelle spéciale (CCS) de Libreville, a-t-on appris de source judiciaire.
L'ex-ministre des Hydrocarbures, Etienne Dieudonné Ngoubou, emprisonné depuis le 12 janvier 2017, est accusé d'avoir détourné quelque 5 milliards de francs CFA (plus de 7,6 millions d'euros).

A la fin de l'audience, la présidente de la CCS a décidé d'un sursis à statuer, a indiqué l'un des trois avocats de la défense.

Les avocats ont soulevé des exceptions d'irrégularité, notamment le manque d'accès de la défense aux pièces qui ont servi au renvoi du ministre devant la Cour criminelle.

Ils se sont étonnés que les deux marchés contestés dans le cadre des détournements présumés aient été signés, non pas par M. Ngoubou, mais par les ministres de l'Energie, Régis Immongault, en 2011, puis Guy-Bertrand Mapangou en 2016.

En juin, le Groupe de travail sur la détention arbitraire du Conseil des droits de l'homme des Nations unies, avait jugé la détention préventive prolongée de M. Ngoubou "arbitraire" et demandé sa libération immédiate. "La détention préventive n'est pas la règle et ne devrait plus être une pratique au Gabon", avait-il ajouté.

M. Ngoubou est le premier ministre arrêté dans le cadre de l'opération anticorruption Mamba, dite "mains propres", à comparaître à la barre de la CCS.

Cette juridiction d'exception créée en 2018 juge les auteurs présumés de détournements de fonds publics d'un montant supérieur à 250.000 francs CFA (381 euros).

Incarcéré depuis le 10 janvier 2017, l'ex-ministre de l'Economie, Magloire Ngambia, est une autre importante personnalité dont le procès est attendu devant la CCS.

Plusieurs hauts responsables ont été arrêtés dans le cadre de Mamba, qui a débuté début 2017.

Les procès à la CCS ont débuté le 15 mars 2018. En avril, Blaise Wada, ancien directeur général de l'Unité de coordination des études et des travaux (Ucet), qui a reconnu toucher des rétrocommissions dans des attributions de marché, avait été condamné à 20 ans de prison.

Les avocats des personnes poursuivies dénoncent une opération à visée "politique" touchant de manière sélective les auteurs de détournements de fonds publics au Gabon.


(c) AFP

Commenter Gabon: procès d'un ex-ministre du Pétrole accusé de détournements


    Le pétrole au Gabon

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Gabon

    samedi 06 octobre 2018

    Gabon: libération de l'ex-ministre du Pétrole incarcéré depu…

    Libreville: L'ex-ministre gabonais du Pétrole, Etienne Dieudonné Ngoubou, en détention préventive depuis plus d'un an et demi pour "détournements de deniers publics...

    jeudi 29 mars 2018

    Le Gabon veut plus de flexibilité dans son code pétrolier

    Libreville: Le Gabon, pays d'Afrique centrale producteur de pétrole frappé par la chute du prix du baril en 2014, prévoit plus de...

    vendredi 24 mars 2017

    Hydrocarbures: Shell se retire de l'onshore au Gabon

    Londres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé vendredi la vente de ses activités dans le pétrole et le gaz...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite