Menu
RSS
A+ A A-

Aramco: Ryad veut toujours mettre en Bourse la compagnie pétrolière (ministre)

prix du petrole RyadRyad: L'Arabie saoudite a annoncé jeudi être toujours engagée à mettre en Bourse le géant pétrolier public Aramco, rejetant les informations selon lesquelles elle aurait renoncé à ce projet.
"Le gouvernement reste attaché à l'introduction en Bourse de Saudi Aramco au moment où il le jugera opportun quand les conditions (du marché) seront optimales", a indiqué le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh dans un communiqué.

Le projet d'introduire en Bourse 5% du capital d'Aramco --présenté comme la plus importante vente d'actions au monde-- est au coeur d'un plan de diversification de l'économie lancé par le prince héritier Mohammed ben Salmane afin de stimuler l'économie du royaume.

Le ministre a refusé d'avancer une date, et réaffirmé que cela dépendait de "plusieurs facteurs, notamment des conditions de marchés favorables ainsi que l'acquisition d'actifs pétroliers dans l'aval prévue dans les prochains mois".

M. al-Faleh n'a pas donné plus de précisions sur les actifs en question. Toutefois le PDG d'Aramco, Amine Nasser, avait confirmé le mois dernier l'existence de pourparlers préliminaires pour une prise de participation dans Sabic, la quatrième plus grande firme de pétrochimie du monde, détenue à 70% par le Fonds d'investissement public du royaume saoudien (PIF).

Sabic est la plus grosse firme cotée sur le marché financier de Ryad avec une capitalisation d'environ 100 milliards de dollars (85 milliards d'euros).

La cession d'une part minoritaire dans Aramco a été reportée à plusieurs reprises depuis son annonce en 2016. Les dirigeants de la société publique ont invoqué officiellement des conditions défavorables sur les marchés financiers pour repousser l'introduction qui devait avoir lieu cette année. Ce qui a poussé les analystes à douter qu'elle ait vraiment lieu.

Ces doutes ont été renforcés mercredi soir par des informations de presse sur un arrêt de ce projet d'IPO de la part des autorités et sur la dissolution de l'équipe de conseillers financiers qui était chargée de le mener.

Les places financières de Londres, New York et Hong Kong espèrent toutes recevoir une partie du gâteau de cette entrée en Bourse tant attendue.

Mais les experts doutent qu'Aramco puisse arriver à être évaluée à 2.000 milliards de dollars comme le souhaite le prince héritier. Et l'entreprise semble réticente à faire l'objet d'un audit approfondi comme l'exigerait une éventuelle entrée en Bourse, ce qui expliquerait les retards de l'opération.


(c) AFP

Le pétrole en Arabie Saoudite


samedi 04 août 2018

Pétrole: Ryad annonce la reprise de ses exportations par le …

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé la reprise samedi de ses exportations de brut par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb, suspendues il...

mardi 31 juillet 2018

Doutes croissants sur l'introduction en Bourse du géant pétr…

Ryad: L'Arabie saoudite cherche à lever des milliards de dollars par une introduction en Bourse de son géant pétrolier Aramco, afin de...

jeudi 26 juillet 2018

Pétrole: en suspendant ses exportations, Ryad mise sur une i…

Dubaï: En suspendant les exportations de brut par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb après une attaque de rebelles yéménites, l'Arabie saoudite...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 septembre 2018 à 21:08

Le pétrole lesté par les critiques de Trump contre l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, affectés entre autres par les critiques du président américain Donald...

jeudi 20 septembre 2018 à 17:37

Pétrole: les américains Chevron et Exxon rejoignent une init…

Paris: Les géants pétroliers américains Chevron et ExxonMobil ont rejoint jeudi une initiative d'entreprises du secteur pour lutter contre le changement climatique.

jeudi 20 septembre 2018 à 16:07

Le pétrole recule, Trump tempête contre l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a repris ses critiques...

jeudi 20 septembre 2018 à 14:06

Trump exige de l'Opep une réduction immédiate des prix du pé…

Washington: Le président américain Donald Trump a exhorté jeudi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à faire baisser "maintenant" les prix du...

jeudi 20 septembre 2018 à 14:03

Dossier Eni/Shell de corruption au Nigeria: deux premières c…

Milan: Une juge de Milan a prononcé jeudi les deux premières condamnations dans un dossier de corruption présumée au Nigeria impliquant les...

jeudi 20 septembre 2018 à 12:16

Le pétrole monte un peu, le marché reprend son souffle

Londres: Les prix du pétrole montaient très légèrement jeudi en cours d'échanges européens après deux séances de hausse marquée dans un marché...

jeudi 20 septembre 2018 à 10:52

Le Premier ministre Français "assume" la hausse de…

Paris: Le Premier ministre Edouard Philippe a dit jeudi "assumer" la hausse des taxes sur les carburants prévue en 2019, jugeant nécessaire...

jeudi 20 septembre 2018 à 05:41

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper en Asie jeudi, portés par un net repli des stocks de brut aux Etats-Unis...

mercredi 19 septembre 2018 à 21:35

Le pétrole profite d'une nouvelle baisse des stocks de brut …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, portés par l'annonce d'un repli des stocks de brut aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite