Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retrait

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé vendredi mais ont échoué à s'afficher en hausse sur la semaine en raison d'un bond des stocks américains.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre a fini à 71,83 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 40 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de septembre a pris 45 cents à 65,91 dollars.

"Les investisseurs ont réagi positivement à la reprise des discussions entre les États-Unis et la Chine ainsi qu'au possible accord entre Washington et le Mexique sur le dossier de l'Aléna" (l'Accord de libre-échange nord-américain) d'après Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

Vendredi, le ministre mexicain de l'Economie s'est montré optimiste sur une conclusion rapide des discussions avec Washington, le préalable à une relance des discussions avec le troisième membre de l'organisation, le Canada.

Quand à la guerre commerciale opposant Pékin à Washington, la Chine a rassuré jeudi en annonçant l'envoi d'un émissaire à Washington fin août pour reprendre les négociations commerciales.

Le regain des prix jeudi et vendredi est également dû à la prudence des marchés qui craignent toujours que le pétrole iranien disparaisse du marché lors de l'application des sanctions américaines, le 4 novembre, d'après Benjamin Lu, analyste chez Philip Futures.

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a annoncé jeudi la création d'un "groupe de travail sur l'Iran" destiné à faire respecter les sanctions économiques américaines contre Téhéran, au risque de sanctions "secondaires" pour les pays qui ne les respecteraient pas.

Sur la semaine toutefois, les cours de l'or noir se sont affichés en baisse de 1,35% pour le Brent et 2,50 pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie..

La faute à un bond des réserves de brut aux États-Unis dévoilé mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) dans son rapport hebdomadaire, alimentant les craintes d'une surabondance de l'offre.

"Le marché va surveiller comme le lait sur le feu le prochain rapport hebdomadaire de l'EIA pour voir s'il s'agit d'un mouvement passager ou non", a commenté M. Lipow, les stocks étant supposés diminuer en période estivale en raison des nombreux départs et retours de vacances.

Le spécialiste souligne que le marché peut compter actuellement sur un niveau "record" de l'activité de transformation du brut par les raffineries américaines qui pourrait faire reculer les stocks.

Plus largement, "la volatilité du prix du pétrole sur la semaine a reflété celle d'autres classes d'actifs, qui ont été nombreuses à faire des montagnes russes", a commenté Jameel Ahmad, analyste chez FXTM.

De nombreux investisseurs se sont éloignés de l'or noir alors que l'appétit pour le risque des marchés était limité par la crise turque et les tensions commerciales.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 septembre 2018 à 05:54

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par la décision de l'Opep et de ses partenaires de...

lundi 24 septembre 2018 à 21:43

Pétrole: l'Opep ignorant Trump, le Brent grimpe au plus haut…

Londres: Le prix du pétrole londonien a grimpé lundi à son niveau le plus élevé depuis novembre 2014 après la décision de...

lundi 24 septembre 2018 à 17:51

France: les prix des carburants en baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations service françaises se sont affichés en baisse la semaine dernière, selon des chiffres...

lundi 24 septembre 2018 à 16:21

Le pétrole grimpe, le Brent au plus haut depuis 2014 après l…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, le Brent ayant touché son plus haut niveau depuis près de...

lundi 24 septembre 2018 à 15:27

Les majors du pétrole s'engagent à réduire leurs émissions d…

Paris: De grandes compagnies pétrolières réunies dans une coalition internationale se sont engagées lundi à réduire leurs émissions de méthane, se fixant...

lundi 24 septembre 2018 à 11:18

Le baril de pétrole Brent au plus haut depuis novembre 2014…

Londres: Le prix du baril de pétrole Brent a atteint lundi son niveau le plus élevé depuis novembre 2014, à près de...

lundi 24 septembre 2018 à 07:39

Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront s'ils le j…

Alger: Les pays producteurs de pétrole interviendront pour éviter une pénurie sur le marché lorsqu'ils jugeront le moment opportun, a déclaré le...

lundi 24 septembre 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, au lendemain de la décision de l'Opep et de...

dimanche 23 septembre 2018 à 17:04

L'Iran appelle l'Opep à ne pas céder aux "menaces"…

Téhéran: Le ministre iranien du Pétrole a dit espérer que les membres de l'Opep ne céderaient pas aux "menaces" de Donald Trump...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite