Le pétrole rebondit en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, vendredi en Asie, sans toutefois monter bien haut, du fait des tensions sino-américaines ou encore de craintes d'une faible demande.
Vers 05H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en septembre, gagnait 1 cent à 66,82 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en octobre, progressait de 9 cents à 72,16 dollars.

La Chine a annoncé mercredi qu'elle imposerait des droits de douane de 25% visant 16 milliards de dollars supplémentaires de produits américains, conformément à sa promesse de riposter face aux dernières taxes américaines sur ses produits.

Les analystes redoutent les conséquences de l'escalade des tensions commerciales entre Pékin et Washington sur la croissance mondiale.

La Russie a annoncé de son côté jeudi qu'elle élaborerait des "mesures de rétorsion" aux nouvelles sanctions annoncées par Washington à l'encontre de Moscou en lien avec l'attaque à l'agent chimique Novitchok au Royaume-Uni.

Sur le long terme, certains s'inquiètent de ce que les prix du brut ne pâtissent d'une production surabondante de pétrole.

"La récente chute des prix du pétrole va dans le sens de notre analyse selon laquelle la croisance de la demande en brut va ralentir rapidement ces prochaines années tandis que l'offre demeurera importante", a indiqué la firme Capital Economics.

"Les inquiétudes quant à la croissance de la demande en pétrole ont augmenté ces dernières années en raison de données économiques chinoises faibles et d'une escalade dans les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine."


(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit en Asie