Menu
RSS
A+ A A-

Hydrocarbures: OMV déçoit au 2T avec un bénéfice net plus faible qu'escompté

prix du petrole vienneVienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé jeudi un bénéfice net plus faible que prévu au deuxième trimestre, à 276 millions d'euros, après une perte nette de 928 millions d'euros un an plus tôt liée à la vente de sa filiale turque Petrol Ofisi.
Hors effets exceptionnels et effets de stocks, ce groupe intégré de la production à la distribution et employant 20.000 personnes dans le monde affiche un résultat opérationnel en hausse de 10% à 726 millions d'euros.

Inférieurs aux prévisions des analystes, ces résultats se sont traduits par une baisse de 2% de l'action OMV en début de matinée à la Bourse de Vienne, à 47,04 euros, dans un marché en baisse de 0,5%.

Le chiffre d'affaires ressort en progression de 11% à 5,7 milliards d'euros, tiré par la hausse des cours ainsi que par un accroissement de la production après l'achat d'un quart de Yuzhno-Russkoje, un des principaux champs gaziers russes.

Cette acquisition a permis à OMV de réaliser au deuxième trimestre une production quotidienne de 419.000 barils équivalent pétrole, en hausse de 81.000 barils conforme à ses objectifs pour l'ensemble de l'année.

Le groupe a toutefois reconnu avoir subi des effets négatifs liés à sa couverture des risques (hedging).

OMV a annoncé en mars vouloir faire croître de 70% d'ici 2025 son résultat opérationnel hors effets d'inventaires et effets exceptionnels, et présenté un plan de 10 milliards d'euros d'acquisitions d'ici 2025 avec l'objectif de faire passer sa production à 600.000 équivalents barils par jour.

Après avoir subi 1,3 milliard d'euros de pertes en 2015 en raison de l'effondrement des cours, OMV est redevenu bénéficiaire en 2017 (853 millions d'euros) après avoir rationalisé ses coûts et son portefeuille, vente de Petrol Ofisi à la clé.

Le groupe, qui a annoncé début avril l'achat de 20% de deux champs pétroliers off-shore à Abou Dhabi, a parallèlement annoncé la vente d'une usine à gaz en Turquie, pour un prix non divulgué, ainsi que la cession de sa filiale pakistanaise d'extraction pour 158 millions d'euros.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 23 octobre 2018 à 22:03

Le pétrole dégringole alors que Ryad affirme être prêt à ouv…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont lourdement chuté mardi, lestés par la perspective de voir l'Arabie saoudite augmenter rapidement sa...

mardi 23 octobre 2018 à 19:01

L'exécutif défend une hausse "courageuse" du diese…

Paris: L'exécutif, Édouard Philippe en tête, a assumé mardi la hausse "courageuse" du prix du diesel au nom de la "transition" écologique...

mardi 23 octobre 2018 à 16:25

Le pétrole au plus bas en un mois, le marché mise sur une ha…

Londres: Les cours du pétrole reculaient fortement mardi en cours d'échanges européens pour toucher leur plus bas en un mois alors que...

mardi 23 octobre 2018 à 16:13

Ryad prêt à augmenter sa production et sa capacité de réserv…

Ryad: Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré mardi que son pays, chef de file de l'Organisation des pays exportateurs...

mardi 23 octobre 2018 à 14:27

Fiscalité écologique sur les carburants: "Une arnaque…

Paris: Le premier secrétaire du PS Olivier Faure a accusé mardi le gouvernement de se livrer à "une arnaque" en cherchant, sous...

mardi 23 octobre 2018 à 12:31

Le pétrole au plus bas en un mois dans un marché prudent

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens à leur plus bas niveau en un mois alors que les...

mardi 23 octobre 2018 à 06:58

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés à la baisse, mardi en Asie, après que l'Arabie saoudite malmenée par l'affaire Khashoggi eut...

lundi 22 octobre 2018 à 21:50

Le pétrole, en petite hausse, peine à anticiper l'issue de l…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en petite hausse lundi alors que le marché tentait de prédire les potentiels...

lundi 22 octobre 2018 à 20:09

Les prix des carburants refluent en France

Paris: Les prix des carburants routiers ont reflué la semaine dernière après leurs hausses récentes, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

Le mercredi 26 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde". Quel est le rôle de cette organisation ?

Lire la suite