Menu
A+ A A-

Revue des frets maritimes: les prix des pétroliers grimpent avec la tension en Mer Rouge

prix du petrole LondresLondres: Les prix des transports de brut ont grimpé la semaine dernière alors que l'Arabie saoudite a annoncé suspendre toutes les livraisons de pétrole par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb après une attaque de rebelles yéménites.
Les transports de matières premières sèches ont pour leur part baissé après avoir atteint de récents sommets en cours de semaine.

L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI), moyenne des taux pratiqués sur 17 routes de transport de pétrole brut et de fioul lourd, a fini vendredi à 759 points, à son plus haut depuis plus d'un mois, contre 723 points la semaine précédente.

"Une baisse du trafic par cette voie maritime va avoir des répercussions sur le marché des frets", ont prévenu les analystes du courtier McQuilling.

Selon eux, soit les navires à destination de l'Europe vont devoir prendre la route la plus longue en passant par le cap de Bonne-Espérance, soit la décision pourrait accélérer un changement de dynamique mondial, avec plus d'exportations américaines vers l'Europe tandis que la production du Moyen-Orient se dirige vers l'Asie.

Le Baltic Clean Tanker Index (BCTI), moyenne des prix pratiqués sur six routes de produits pétroliers raffinés (essence, gaz liquéfié, fioul de chauffage, etc.), a terminé à 503 points vendredi, contre 500 points sept jours auparavant.

Du côté des transporteurs secs, le Baltic Dry Index (BDI), indice phare du marché qui fournit une estimation moyenne des tarifs pratiqués sur 20 routes de transport en vrac de matières sèches (minerais, charbon, métaux, céréales, etc.) a fini vendredi à 1.676 points, en retrait après avoir atteint mardi 1.774 points, à son plus haut depuis plus de quatre ans et demi, contre 1.689 points une semaine auparavant.

Le Baltic Capesize Index 2014 (BCI 2014), qui compile les tarifs de la catégorie de navires "Capesize", forcés par leur taille imposante à naviguer au large des caps Horn et de Bonne-Espérance, a terminé la semaine à 3.197 points, après avoir atteint mercredi 3.462 points, à son plus haut depuis sept mois, contre 3.205 points une semaine auparavant.

Le Baltic Panamax Index (BPI), qui synthétise les tarifs pour quatre routes (la plupart pour les céréales) empruntées par des navires de la catégorie "Panamax" a terminé en hausse vendredi à 1.588 points, à son plus haut depuis quatre mois, contre 1.557 points une semaine auparavant.


(c) AFP

Commenter Revue des frets maritimes: les prix des pétroliers grimpent avec la tension en Mer Rouge


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 18 janvier 2021 à 16:51

    Climat: l'AIE presse le secteur pétrolier d'agir sur les fui…

    Paris: Après une baisse de ses émissions de méthane l'an dernier en raison de la crise, l'AIE a pressé lundi l'industrie des...

    lundi 18 janvier 2021 à 12:06

    Le pétrole commence la semaine en petite forme

    Londres: Les prix du pétrole se tassaient légèrement lundi, tirés vers le bas par plusieurs facteurs dont un regain de vigueur du...

    vendredi 15 janvier 2021 à 21:49

    Le pétrole termine la semaine en marche arrière

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en...

    vendredi 15 janvier 2021 à 16:49

    ExxonMobil soupçonné d'avoir surévalué un important actif

    New York: Le régulateur de la Bourse américaine a ouvert une enquête contre la major pétrolière ExxonMobil pour avoir surévalué l'un de...

    vendredi 15 janvier 2021 à 15:25

    Total claque la porte de l'American Petroleum Institute

    Paris: Le groupe français Total a annoncé vendredi son intention de se retirer du puissant American Petroleum Institute (API), qui regroupe des...

    vendredi 15 janvier 2021 à 12:15

    Le pétrole aborde la fin de semaine en marche arrière

    Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en fanfare tandis que la pandémie...

    jeudi 14 janvier 2021 à 21:59

    Le pétrole se redresse dans l'espoir de nouvelles mesures d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui évoluaient en baisse en début de séance américaine, ont inversé la tendance et fini...

    jeudi 14 janvier 2021 à 17:37

    Le pétrole recule un peu au lendemain de nouveaux records

    Londres: Les prix du pétrole lâchaient un peu de terrain jeudi, au lendemain de nouveaux records en dix mois et demi et...

    jeudi 14 janvier 2021 à 13:43

    Pétrole: la production Opep a progressé en décembre, tirée p…

    Paris: La production des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a progressé en décembre, une nouvelle fois tirée par...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 12 janvier 2021 La progression des cours de l’or noir reste soutenue par les engagements de l’OPEP+ à stabiliser le marché pétrolier en optant pour le maintient du niveau de la production actuelle pour les mois de février et mars.

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    En novembre 2020, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 21 décembre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2020, le prix du pétrole en euros se redresse (+5,6 % après −1,6 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,4 % après +0,7 %), du fait de ceux des matières premières industrielles qui se redressent (+3,9 % après −0,1 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+0,7 % après +1,5 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+5,6 % après −1,6 %), s’établissant à 36,1 € en...

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite