Menu
A+ A A-

Le pétrole lesté par la hausse des forages aux Etats-Unis

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi face à l'augmentation du nombre de puits de forage aux Etats-Unis, signe d'une production à venir plus abondante.
A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a lâché 25 cents pour terminer à 74,29 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance a perdu 92 cents pour clôturer à 68,69 dollars.

Les cours, sans direction franche pendant la majeure partie de la séance, ont brusquement chuté après la publication du rapport hebdomadaire de la société Baker Hughes qui a montré que le nombre de puits de forage en activité s'élevait à 861 aux États-Unis, soit trois de plus que la semaine précédente.

Cette progression laisse présager une augmentation de l'offre d'or noir sur le marché américain, déjà à un record, dans les semaines à venir.

Cette information, combinée à des déclarations en provenance de Russie, "a apporté aux investisseurs une excuse pour engranger un peu de profits (en vendant une partie de leurs contrats à terme) avant de partir en week-end", selon Phil Flynn de Price Futures Group.

Moscou, un des trois plus grands producteurs mondiaux avec l'Arabie saoudite et les États-Unis, a affirmé avoir augmenté sa production en juillet, alors que l'accord qui lui fixait un objectif de production a été assoupli lors de la dernière réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Interrogé sur la possibilité d'une nouvelle hausse de production de l'OPEP et ses alliés, le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak a répondu que "tout pouvait être discuté".

"En septembre nous verrons comment seront équilibrés la production et la consommation en prenant en compte des facteurs comme la Libye et la production d'autres pays", a-t-il expliqué, cité par les agences russes.

Certains analystes s'étonnaient de voir le manque de réaction du marché du pétrole à l'annonce jeudi d'une suspension des exportations saoudiennes par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb décidée par Ryad après une attaque des rebelles yéménites.

"Un bloquage de Bab al-Mandeb arrêterait pratiquement les échanges pétroliers par le canal de Suez", a commenté Sukrit Vijayakar, analyste chez Trifecta Consultants.

"Si les perturbations continuent, l'offre dans la Méditerranée et outre-Atlantique va s'en ressentir, et le prix du Brent devrait grimper", ont estimé les analystes de Commerzbank.


(c) AFP

Commenter Le pétrole lesté par la hausse des forages aux Etats-Unis



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    mardi 07 février 2023 à 11:55

    Le pétrole grimpe encore après le séisme en Turquie

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en réaction à la fermeture d'un important terminal d'exportation turque après les séismes qui ont...

    lundi 06 février 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit avec le séisme en Turquie et de nouvelle…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, soutenus par la crainte de dégâts sur des oléoducs après le séisme...

    lundi 06 février 2023 à 15:00

    ⛽️ Carburants: Légère baisse des prix à la pompe après l'env…

    Paris: Les prix des carburants se sont envolés ces dernières semaines en raison de la fin des ristournes, mais ils sont repartis...

    lundi 06 février 2023 à 13:20

    Le Kurdistan d'Irak suspend "par sécurité" ses exp…

    Erbil: Le Kurdistan d'Irak a annoncé lundi suspendre par mesure de "sécurité" ses exportations pétrolières qui passent par la Turquie et représentent...

    lundi 06 février 2023 à 12:15

    Le pétrole grimpe légèrement après les nouvelles sanctions c…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient lundi après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée, l'entrée en vigueur de nouvelles...

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 6 février 2022 Les cours du pétrole rebondissaient après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée.

    🔎 Prix du baril sous les 80 $ : accalmie de passage

    Le lundi 06 février 2023

    Le baril de pétrole a chuté de 4 dollars, au prix du Brent, dans la journée de vendredi. Il a baissé juste en-dessous des 80 $, et a peu bougé depuis lors. La chute a eu lieu après la publication des chiffres de l’emploi, qui semblent trop positifs - et donc signaler plus de resserrement par la banque centrale américaine.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite