Menu
A+ A A-

Le pétrole stable, marché volatil

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole se stabilisaient jeudi en Europe dans un marché volatil alors que l'Arabie saoudite a suspendu "temporairement" ses livraisons par un détroit de la mer Rouge après une attaque de rebelles yéménites.
Vers 14H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 74,01 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 7 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance cédait 7 cents à 69,23 dollars une heure après son ouverture.

Des rebelles yéménites ont attaqué deux pétroliers saoudiens en mer Rouge, et l'Arabie saoudite a suspendu en conséquence toutes les livraisons de pétrole par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb, ont annoncé mercredi des responsables saoudiens.

"Toutes les livraisons de pétrole par le détroit de Bab el-Mandeb ont été temporairement suspendues jusqu'à ce que (...) le trafic maritime dans la zone soit sûr", a déclaré dans un communiqué le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh.

"Il est difficile de juger dans quelle mesure l'offre mondiale va être affectée puisque +temporairement+ peut vouloir dire tout ou rien", a commenté Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix, qui suggère aux acteurs du marché de se focaliser sur la zone dans les jours à venir.

Les prix restent cependant fortement volatils, après les pertes marquées de la mi-juillet.

"Le marché est en pleine crise existentielle, après avoir attendu énormément d'un déficit de l'offre au troisième trimestre qui ne se matérialise pas", ont commenté les analystes de Energy Aspects.

"Pour l'instant, la demande reste robuste, mais la crainte d'une guerre commerciale ouverte augmente", ont-ils ajouté.

Les tensions commerciales entre les États-Unis et l'Union européenne se sont apaisées après une réunion entre le président américain Donald Trump et le chef de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker.

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a affirmé jeudi que Washington et Bruxelles avaient l'intention de concrétiser un accord sur le commerce, soulignant que la priorité était de trouver une issue sur les taxes douanières sur l'acier et l'aluminium.


(c) AFP

Commenter Le pétrole stable, marché volatil


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 décembre 2018 à 21:45

    Le pétrole pénalisé par des indicateurs chinois moroses

    Londres: Les prix du pétrole ont fortement reculé vendredi, pénalisés par des inquiétudes au sujet de la croissance mondiale, et donc de...

    vendredi 14 décembre 2018 à 16:13

    Le pétrole pénalisé par de mauvais indicateurs chinois

    Londres: Les prix du pétrole restaient en baisse vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes au sujet de la croissance...

    vendredi 14 décembre 2018 à 12:19

    Le pétrole repart à la baisse en raison de craintes sur la c…

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes autour de la croissance...

    jeudi 13 décembre 2018 à 22:02

    Le pétrole monte, les stocks américains et l'Arabie saoudite…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont avancé jeudi sur fond de données liées aux stocks du terminal américain de Cushing...

    jeudi 13 décembre 2018 à 17:26

    GB: le Nigeria engage une action en justice contre Shell et …

    Londres: Le gouvernement du Nigeria poursuit en justice les groupes pétroliers Shell et Eni, réclamant plus de 1 milliard de dollars dans...

    jeudi 13 décembre 2018 à 16:07

    Les cours du pétrole se maintiennent en légère baisse

    Londres: Les prix du pétrole se maintenaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, après des stocks américains plus élevés que...

    jeudi 13 décembre 2018 à 12:11

    Le pétrole affaibli par les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours hésitant et affaibli depuis...

    jeudi 13 décembre 2018 à 10:09

    Pétrole: l'AIE maintient ses prévisions de croissance de la …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a maintenu jeudi ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2018 et...

    jeudi 13 décembre 2018 à 04:17

    L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

    Caracas: Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite