Menu
A+ A A-

Le pétrole stable, marché volatil

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole se stabilisaient jeudi en Europe dans un marché volatil alors que l'Arabie saoudite a suspendu "temporairement" ses livraisons par un détroit de la mer Rouge après une attaque de rebelles yéménites.
Vers 14H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 74,01 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 7 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance cédait 7 cents à 69,23 dollars une heure après son ouverture.

Des rebelles yéménites ont attaqué deux pétroliers saoudiens en mer Rouge, et l'Arabie saoudite a suspendu en conséquence toutes les livraisons de pétrole par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb, ont annoncé mercredi des responsables saoudiens.

"Toutes les livraisons de pétrole par le détroit de Bab el-Mandeb ont été temporairement suspendues jusqu'à ce que (...) le trafic maritime dans la zone soit sûr", a déclaré dans un communiqué le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh.

"Il est difficile de juger dans quelle mesure l'offre mondiale va être affectée puisque +temporairement+ peut vouloir dire tout ou rien", a commenté Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix, qui suggère aux acteurs du marché de se focaliser sur la zone dans les jours à venir.

Les prix restent cependant fortement volatils, après les pertes marquées de la mi-juillet.

"Le marché est en pleine crise existentielle, après avoir attendu énormément d'un déficit de l'offre au troisième trimestre qui ne se matérialise pas", ont commenté les analystes de Energy Aspects.

"Pour l'instant, la demande reste robuste, mais la crainte d'une guerre commerciale ouverte augmente", ont-ils ajouté.

Les tensions commerciales entre les États-Unis et l'Union européenne se sont apaisées après une réunion entre le président américain Donald Trump et le chef de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker.

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a affirmé jeudi que Washington et Bruxelles avaient l'intention de concrétiser un accord sur le commerce, soulignant que la priorité était de trouver une issue sur les taxes douanières sur l'acier et l'aluminium.


(c) AFP

Commenter Le pétrole stable, marché volatil


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - 2022

    Le dimanche 15 janvier 2023

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2022.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite