Menu
A+ A A-

Le pétrole remonte, le marché est indécis

  • Cours du pétrole
prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens alors que les investisseurs peinent à se positionner entre le risque sur la demande créé par la guerre commerciale et les craintes de perturbations marquées de la production.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 73,17 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 11 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance prenait 34 cents à 68,23 dollars.

Le marché du brut observe les échanges entre Téhéran et Washington, alors que certains parient encore que, malgré les sanctions américaines contre l'Iran, des pays qui importent du pétrole iranien obtiendront une exemption de la Maison Blanche pour continuer à le faire.

Sans exemption, et si les importateurs ne veulent pas défier les États-Unis, l'essentiel des extractions du troisième producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) disparaîtra du marché mondial en novembre.

Pourtant, les prix de l'or noir ont reculé en fin de séance lundi.

"La grande crainte pour les investisseurs pétroliers est que l'Arabie saoudite n'augmente trop sa production avant la date limite de novembre et le début des sanctions américaines contre l'Iran", a commenté Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

Dans ce contexte, les prix ne grimpaient pas, même si l'Iran a également menacé de fermer l'accès au détroit d'Ormuz, qui contrôle le Golfe et par où passe jusqu'à 30% du pétrole mondial transitant par voie maritime.

"L'Iran et les États-Unis s'attaquent à coup de messages en lettres majuscules (sur Twitter), destinés à leurs audiences nationales respectives, mais le risque d'escalade militaire est pour l'instant limité", a estimé Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

Par ailleurs, les tensions commerciales entre les États-Unis, la Chine et l'Union européenne pourraient peser sur ces géants économiques et limiter leur demande.

Mercredi, les marchés prendront connaissance des données hebdomadaires de l'Agence américaine d'information sur l'Energie sur les stocks de pétrole des États-Unis arrêtés au 20 juillet.

La fédération professionnelle de l'American petroleum institute (API) publiera ses propres chiffres sur le sujet mardi après la clôture européenne.


(c) AFP

Commenter Le pétrole remonte, le marché est indécis


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 06 octobre 2022 à 21:58

    Le pétrole encore en hausse; Biden s'active, sans convaincre…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore progressé jeudi, au lendemain de l'annonce d'une réduction brutale de la production de...

    jeudi 06 octobre 2022 à 21:30

    La Maison Blanche pèse sa réponse après la baisse de product…

    A bord d'Air Force One: La Maison Blanche a assuré jeudi examiner "toutes les options sur la table" après la décision de...

    jeudi 06 octobre 2022 à 13:20

    La baisse de production de l'Opep+ "stabilisera le marc…

    Moscou: Le Kremlin a estimé jeudi que la baisse drastique de production de l'Opep+ annoncée la veille "stabilisera le marché pétrolier", après...

    jeudi 06 octobre 2022 à 11:59

    Le pétrole en petite hausse après la coupe drastique de l'Op…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, au lendemain de la décision de l'Opep+ de réduire drastiquement son objectif...

    mercredi 05 octobre 2022 à 21:13

    Le pétrole grimpe encore après les coupes de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, après la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

    mercredi 05 octobre 2022 à 19:02

    Un plafonnement du prix du pétrole russe aurait un "eff…

    Moscou: Le vice-Premier ministre russe en charge de l'Energie, Alexandre Novak, a fustigé mercredi tout plafonnement du prix du pétrole russe qui...

    mercredi 05 octobre 2022 à 18:47

    Biden critique la baisse de production "à courte vue…

    Washington: Le président américain Joe Biden a vivement critiqué mercredi la baisse drastique de production de pétrole annoncée par l'Opep+, qui est...

    mercredi 05 octobre 2022 à 17:41

    🛢️USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont nettement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés mercredi par...

    mercredi 05 octobre 2022 à 17:16

    L'Opep+ sabre ses quotas de production pour soutenir les pri…

    Vienne: L'Opep+, de retour à Vienne mercredi pour la première fois depuis mars 2020, a voulu marquer le coup: elle a décidé...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite