Menu
A+ A A-

Libye: Washington et l'ONU exigent que la gestion du pétrole revienne aux autorités reconnues

prix du petrole WashingtonWashington: La gestion des installations pétrolières passées sous le contrôle des autorités parallèles installées dans l'Est de la Libye doit revenir exclusivement au gouvernement d'union nationale reconnu internationalement, ont exigé mercredi les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni et l'Italie dans une déclaration commune.
"Les installations, la production et les revenus pétroliers de la Libye appartiennent au peuple libyen", déclarent les gouvernements de ces quatre pays dans ce communiqué. "Ces ressources vitales pour la Libye doivent rester sous le contrôle exclusif de la Compagnie nationale de pétrole, légitimement reconnue, et sous la seule supervision du gouvernement d'union nationale, comme énoncé dans les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU", ajoutent-ils.

"Toute tentative de contourner le régime de sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU nuira profondément l'économie libyenne, aggravera la crise humanitaire et sapera plus largement la stabilité du pays", estiment ces pays dans la version du communiqué transmise par Washington. "La communauté internationale va exiger des comptes de ceux qui sapent la paix, la sécurité et la stabilité de la Libye", préviennent-ils.

Dans un communiqué à New York, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a aussi réclamé "le retour de toutes les ressources naturelles, leur production et les revenus qu'elles génèrent, sous le contrôle des autorités libyennes reconnues". Il appelle à nouveau "à l'unité des institutions libyennes" et rappelle "les droits exclusifs de la National Oil Corporation à exporter le pétrole du pays", ajoute le texte diffusé par son porte-parole, Stéphane Dujarric.

L'homme fort de l'Est libyen Khalifa Haftar a lancé une offensive pour reconquérir le Croissant pétrolier, poumon de l'économie situé dans le nord-est du pays, où ses forces ont déjà pu reprendre deux terminaux pétroliers à Ras Lanouf et al-Sedra. Il a annoncé lundi que toutes les installations sous contrôle de ses forces seraient remises à la compagnie pétrolière du gouvernement parallèle basé dans l'Est.

Le gouvernement d'union nationale a lui appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à bloquer "toute tentative de vente illégale de pétrole" par les autorités rivales.


"La France, l'Italie, le Royaume-Uni et les États-Unis sont très préoccupés" par l'annonce de ce transfert de contrôle, affirment-ils dans leur déclaration commune. Ils appellent "tous les acteurs armés à cesser les hostilités et à se retirer immédiatement et sans conditions des installations pétrolières avant de faire de nouveaux dégâts".

(c) AFP

Commenter Libye: Washington et l'ONU exigent que la gestion du pétrole revienne aux autorités reconnues


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mercredi 26 février 2020

    Le britannique BP va quitter trois lobbies pétroliers améric…

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé mercredi qu'il allait quitter trois associations pétrolières américaines qui ne respectent pas ses...

    jeudi 20 février 2020

    USA: les stocks de brut en hausse pour la quatrième semaine …

    New York: Les stocks de pétrole brut ont augmenté pour la quatrième semaine consécutive aux Etats-Unis, selon un rapport de l'Agence américaine...

    jeudi 23 janvier 2020

    USA: les stocks de brut baissent légèrement, la production r…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis alors même que la production...

    Le pétrole en France

    lundi 24 février 2020

    Les prix des carburants prolongent leur baisse, le diesel se…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France continuaient encore leur baisse la semaine dernière, sauf le gazole qui restait à...

    lundi 10 février 2020

    Les prix des carburants poursuivent leur forte baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France continuaient encore leur forte baisse la semaine dernière, selon les chiffres officiels diffusés ce...

    lundi 03 février 2020

    Les prix des carburants en forte baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises continuaient leur forte baisse la semaine dernière, selon les chiffres officiels publiés ce...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    dimanche 21 juillet 2019

    Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier (…

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé l'arrêt des exportations depuis le terminal pétrolier de Zawiya (ouest), après la...

    mardi 18 décembre 2018

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    lundi 10 décembre 2018

    Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 28 février 2020 à 18:07

    Le pétrole poursuit sa chute en fin de semaine

    Londres: Les cours du pétrole continuaient vendredi leur chute après l'ouverture des marchés boursiers américains, sous la pression de la propagation de...

    vendredi 28 février 2020 à 12:02

    Les cours du pétrole continuent de s'effondrer face au Coron…

    Londres: Les cours du pétrole continuaient de chuter vendredi devant la propagation de l'épidémie virale hors de Chine et ses conséquences potentielles...

    vendredi 28 février 2020 à 08:56

    Eni a sauvé les meubles en 2019, malgré un 4e trimestre diff…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni, pénalisé par la baisse des prix du pétrole brut et du gaz, a vu son...

    vendredi 28 février 2020 à 08:01

    Eni prévoit d'accélérer la cadence jusqu'en 2025, avant de p…

    Milan: Le groupe pétrolier et gazier italien Eni a indiqué vendredi prévoir une hausse annuelle moyenne de sa production de 3,5% jusqu'en...

    jeudi 27 février 2020 à 21:36

    La compagnie pétrolière Pemex annonce une perte de 18,3 mill…

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine Pemex, plus grande entreprise publique du pays, a annoncé jeudi une perte de 18,3 milliards de dollars...

    jeudi 27 février 2020 à 21:19

    Le pétrole, lesté par le coronavirus, poursuit sa chute libr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur plongeon jeudi face à la propagation de l'épidémie de nouveau coronavirus, tombant...

    jeudi 27 février 2020 à 13:09

    Les cours du pétrole toujours pénalisés par le coronavirus

    Londres: Les prix du pétrole amorçaient jeudi leur cinquième séance de baisse consécutive, sous l'effet de la propagation de l'épidémie de coronavirus...

    mercredi 26 février 2020 à 21:42

    Face au coronavirus, le pétrole au plus bas depuis un an à N…

    Cours de clôture: Le pétrole a poursuivi sa chute mercredi matin, le baril américain de WTI tombant à un niveau plus vu...

    mercredi 26 février 2020 à 17:07

    USA: les stocks de brut augmentent moins que prévu

    New York: Les stocks de pétrole brut ont augmenté pour la cinquième semaine consécutive aux Etats-Unis, mais moins qu'attendu par les analystes...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 28 février 2020 Les prix du pétrole ont chuté pour une sixième journée consécutive et étaient en voie de connaître leur plus forte baisse hebdomadaire depuis plus de quatre ans alors que l’épidémie de coronavirus continue de faire des ravages sur les marchés mondiaux des actions et du pétrole.

    À 16h50, le cours du brut WTI plongeait de 5,92 % à 44.30 $ et le pétrole Brent baissait de 4,58 % à 49.36 $, après être brièvement tombés sous les 50 dollars plus tôt dans la journée.

    En janvier 2020, le prix du pétrole décroît

    Le mercredi 26 février 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2020, le prix du pétrole  en euros se replie de −5,1 % après +5,6 %, et de −5,3 % en dollars.Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+0,7 % après +2,5 %) sous l’effet des prix des matières premières industrielles qui décélèrent (+1,5 % après +3,0 %) et de ceux des matières premières alimentaires qui se replient (−0,3 % après +2,1 %). Le prix du pétrole diminue En janvier 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros baisse (−5,1 % après +5,6 %) à 57,3 €...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole pourraient-ils chuter en dessous de 50 $ suite au Coronavirus ?

    Le jeudi 30 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: Une prévision plutôt logique en ce début d'année était que les prix du pétrole américains ne tomberaient probablement pas en dessous de 50 $ le baril. Mais depuis des paramètres ont changé.

    Lire la suite

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite