Menu
RSS
A+ A A-

Libye: Washington et l'ONU exigent que la gestion du pétrole revienne aux autorités reconnues

prix du petrole WashingtonWashington: La gestion des installations pétrolières passées sous le contrôle des autorités parallèles installées dans l'Est de la Libye doit revenir exclusivement au gouvernement d'union nationale reconnu internationalement, ont exigé mercredi les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni et l'Italie dans une déclaration commune.
"Les installations, la production et les revenus pétroliers de la Libye appartiennent au peuple libyen", déclarent les gouvernements de ces quatre pays dans ce communiqué. "Ces ressources vitales pour la Libye doivent rester sous le contrôle exclusif de la Compagnie nationale de pétrole, légitimement reconnue, et sous la seule supervision du gouvernement d'union nationale, comme énoncé dans les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU", ajoutent-ils.

"Toute tentative de contourner le régime de sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU nuira profondément l'économie libyenne, aggravera la crise humanitaire et sapera plus largement la stabilité du pays", estiment ces pays dans la version du communiqué transmise par Washington. "La communauté internationale va exiger des comptes de ceux qui sapent la paix, la sécurité et la stabilité de la Libye", préviennent-ils.

Dans un communiqué à New York, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a aussi réclamé "le retour de toutes les ressources naturelles, leur production et les revenus qu'elles génèrent, sous le contrôle des autorités libyennes reconnues". Il appelle à nouveau "à l'unité des institutions libyennes" et rappelle "les droits exclusifs de la National Oil Corporation à exporter le pétrole du pays", ajoute le texte diffusé par son porte-parole, Stéphane Dujarric.

L'homme fort de l'Est libyen Khalifa Haftar a lancé une offensive pour reconquérir le Croissant pétrolier, poumon de l'économie situé dans le nord-est du pays, où ses forces ont déjà pu reprendre deux terminaux pétroliers à Ras Lanouf et al-Sedra. Il a annoncé lundi que toutes les installations sous contrôle de ses forces seraient remises à la compagnie pétrolière du gouvernement parallèle basé dans l'Est.

Le gouvernement d'union nationale a lui appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à bloquer "toute tentative de vente illégale de pétrole" par les autorités rivales.


"La France, l'Italie, le Royaume-Uni et les États-Unis sont très préoccupés" par l'annonce de ce transfert de contrôle, affirment-ils dans leur déclaration commune. Ils appellent "tous les acteurs armés à cesser les hostilités et à se retirer immédiatement et sans conditions des installations pétrolières avant de faire de nouveaux dégâts".

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 17 octobre 2018 à 17:25

La hausse du prix des carburants, nouvelle épine dans le pie…

Paris: La montée plus rapide que prévu des prix du pétrole met en difficulté l'exécutif, qui a fait voter une forte hausse...

mercredi 17 octobre 2018 à 17:21

Les stocks de pétrole brut bondissent aux Etats-Unis

New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont fortement augmenté la semaine dernière tandis que ceux d'essence ont nettement reculé...

mercredi 17 octobre 2018 à 16:19

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant les données officielles sur les réserves...

mercredi 17 octobre 2018 à 15:48

Shell vend des actifs au Danemark pour 1,9 milliard de dolla…

Londres: Le géant des hydrocarbures Shell a annoncé mercredi la vente au norvégien Noreco de sa participation dans un consortium pétrolier au...

mercredi 17 octobre 2018 à 12:09

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant les données officielles sur les...

mercredi 17 octobre 2018 à 06:04

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter mercredi en Asie en raison d'estimations jugées favorables sur les stocks de brut américains...

mardi 16 octobre 2018 à 21:35

Le pétrole avance prudemment face au feuilleton saoudien

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mardi, surveillant avec attention les suites de l'affaire de disparition du journaliste saoudien...

mardi 16 octobre 2018 à 21:08

Nigeria: le Sénat ouvre une enquête sur les subventions à la…

Abuja: Le Sénat nigérian a ouvert mardi une enquête sur l'opacité des subventions accordées au principal importateur de carburant dans le pays...

mardi 16 octobre 2018 à 18:49

Pétrole: début du chantier d'un gisement de Lukoil en mer Ca…

Moscou: La construction d'infrastructures a débuté mardi en mer Caspienne pour l'exploitation d'un champ pétrolier du russe Lukoil, qui dispose d'une dizaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

Le mercredi 26 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde". Quel est le rôle de cette organisation ?

Lire la suite