Menu
RSS
A+ A A-

Washington demande à tous les pays de cesser d'importer du pétrole iranien d'ici novembre

prix du petrole WashingtonWashington: Les Etats-Unis demandent à tous les pays de stopper complètement leurs importations de pétrole iranien d'ici le 4 novembre s'ils veulent éviter les sanctions américaines rétablies après le retrait de Washington de l'accord sur le nucléaire iranien, a déclaré mardi un haut responsable américain.
"C'est une de nos principales priorités de sécurité nationale. Je n'irai pas jusqu'à dire zéro exemption de manière définitive, mais la position est bien que nous n'octroyons pas d'exemptions", a prévenu ce responsable du département d'Etat dans un échange avec la presse.

Prié de dire si tous les pays doivent ramener leurs importations de pétrole à zéro d'ici le 4 novembre il a répondu: "oui".

Ce diplomate vient de se rendre dans de nombreux pays européens et asiatiques, et échangera prochainement également avec la Chine et l'Inde auxquelles il formulera les mêmes demandes. "Nous leur demanderons que leurs importations de pétrole descendent à zéro", a-t-il insisté, précisant que la réduction doit intervenir "maintenant" pour que les achats soient totalement stoppés au 4 novembre.

Le président américain Donald Trump a annoncé le 8 mai son retrait de l'accord international de 2015 censé empêcher l'Iran de se doter de la bombe atomique, qu'il juge trop laxiste. Il a rétabli, à cette occasion, toutes les sanctions américaines levées dans le cadre de cet accord, y compris les sanctions secondaires qui frappent les entreprises étrangères qui continueraient de faire affaire avec Téhéran.

Ces dernières doivent donc choisir entre leurs investissements en Iran et leur accès au marché américain. Washington leur avait donné un délai de 90 à 180 jours pour se retirer du marché iranien.


Les pays européens ont tenté depuis mai, sans grand espoir, de négocier des exemptions épargnant certains secteurs ou contrats, mais ce responsable américain a confirmé mardi la ligne dure affichée par l'administration jusqu'ici.

(c) AFP

Le pétrole en Iran


lundi 08 octobre 2018

L'Iran estime que Ryad ne pourra compenser la chute de ses e…

Téhéran: L'Iran a estimé lundi que les marchés ne croiraient jamais aux prétentions "exagérées" de l'Arabie saoudite sur sa capacité à compenser...

mercredi 26 septembre 2018

Hausse du prix du pétrole: Trump est le "principal coup…

Téhéran: L'Iran a accusé mercredi Donald Trump d'être le "principal coupable" de la hausse des prix du brut, dont le président américain...

dimanche 23 septembre 2018

L'Iran appelle l'Opep à ne pas céder aux "menaces"…

Téhéran: Le ministre iranien du Pétrole a dit espérer que les membres de l'Opep ne céderaient pas aux "menaces" de Donald Trump...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 22 octobre 2018 à 16:26

Le pétrole recule, le marché hésite face aux tensions améric…

Londres: Les cours du pétrole effaçaient lundi en cours d'échanges européens leurs gains du début de séance alors que le marché peine...

lundi 22 octobre 2018 à 12:16

Le pétrole monte, les tensions entre Ryad et Washington inqu…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a évoqué "des mensonges...

lundi 22 octobre 2018 à 11:11

Pétrole: l'Arabie saoudite n'a "aucune intention" …

Moscou: L'Arabie saoudite n'a "aucune intention" de mettre en place un embargo sur le pétrole comme en 1973, a déclaré lundi le...

vendredi 19 octobre 2018 à 21:44

Le pétrole remonte, mais glisse sur la semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés vendredi sans empêcher une glissade sur la semaine, dans un contexte...

vendredi 19 octobre 2018 à 16:15

Le pétrole remonte, mais des prévisions de demande en baisse…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens sans effacer leurs lourdes pertes de la semaine dans un marché...

vendredi 19 octobre 2018 à 12:44

Le pétrole remonte, mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens sans effacer leurs lourdes pertes de la semaine dans un...

vendredi 19 octobre 2018 à 09:12

Norvège: la production de pétrole chute en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a fortement reculé en septembre en raison de travaux...

vendredi 19 octobre 2018 à 07:58

Le pétrole se reprend en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, après la chute des derniers jours, l'or noir étant...

jeudi 18 octobre 2018 à 22:10

Le pétrole, englué par Wall Street, finit au plus bas depuis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini au plus bas depuis un mois jeudi dans le sillage d'une chute de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

Le mercredi 26 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde". Quel est le rôle de cette organisation ?

Lire la suite