Menu
A+ A A-

Le pétrole libyen, une manne exploitée en dents de scie

prix du petrole ParisParis: Les plus abondantes réserves d'Afrique, exploitées en dents de scie: alors que le bras de fer reprend entre autorités politiques rivales pour le contrôle de l'or noir, quelques éléments sur le pétrole libyen.
- QU'EST-CE-QUE LE "CROISSANT PETROLIER"?

Ce sont les ressources du "croissant pétrolier" que se disputent les deux autorités rivales en Libye: le Gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli et un cabinet parallèle installé dans l'Est et soutenu par l'ANL, force paramilitaire dirigée par le maréchal Haftar.

Le "croissant pétrolier", région du nord-est de la Libye, est le poumon économique du pays, très dépendant des pétro-dollars. On y trouve le bassin de Syrte, qui recèle 80% des réserves de pétrole du pays. C'est aussi dans cette zone que sont installés les quatre terminaux, en plus du port de Hariga, à Tobrouk, près de la frontière égyptienne, par lesquels l'essentiel du pétrole libyen est exporté.

La Libye produisait 1,6 million de barils par jour avant le soulèvement en février 2011 contre Mouammar Kadhafi. Sa production a été divisée par cinq pendant la guerre, avant de remonter à un million de barils par jour fin 2017.

La production de pétrole a ensuite rechuté, se réduisant de 450.000 barils par jour après l'annonce le 14 juin dernier de la suspension des opérations de la compagnie d'Etat libyenne, la National Oil Corporation (NOC) dans le "croissant pétrolier" en raison des violences.

Les réserves pétrolières prouvées de la Libye ont été évaluées à 48 millions de barils par l'OPEP, ce qui en fait les plus importantes d'Afrique, devant celles du Nigéria par exemple.

La production pétrolière se partage entre la NOC et des compagnies étrangère qui s'associent à elle, et les unes aux autres, pour exploiter certains champs.

L'italienne ENI est la compagnie étrangère la plus importante en Libye - ancienne colonie italienne - où elle est implantée depuis 1959. En 2017, sa production s'est élevée à 384.000 barils équivalent pétrole/jour, son plus haut niveau dans le pays, selon ENI.

Egalement présent en Libye depuis les années 1950, le géant français Total, dont la production a atteint 31.000 barils équivalent pétrole/jour l'an dernier, un niveau plus que doublé par rapport à 2014 et 2015.

Au printemps dernier, Total a pris une participation dans le champ pétrolier libyen de Waha. La société américaine ConocoPhillips détient pour sa part 16,33% de ce champ, contrôlé majoritairement par la NOC.

Sont également actifs en Libye: l'espagnol Repsol, dont la production moyenne en 2017 a atteint 25.400 barils équivalent pétrole/jour; l'autrichien OMV qui y a produit 25.000 barils équivalent pétrole/jour en moyenne l'an dernier, et qui estime pouvoir monter jusqu'à 40.000 si la situation politique le permet; ou encore le norvégien Equinor (anciennement Statoil).

Le groupe russe Rosneft a lui signé en février 2017 un accord de coopération avec la compagnie d'Etat libyenne, en vue d'investissements dans le secteur des hydrocarbures dans le pays.


(c) AFP

Commenter Le pétrole libyen, une manne exploitée en dents de scie


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mardi 18 décembre 2018

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    lundi 10 décembre 2018

    Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands...

    mardi 11 septembre 2018

    Libye: l'EI revendique l'attaque contre la compagnie de pétr…

    Tripoli: Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attaque suicide contre le siège de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC)...

    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft veut rassurer sur ses projets pétroliers au Venezuela

    mardi 04 juin 2019

    Moscou: Le patron du géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi que les projets communs avec le groupe public pétrolier vénézuélien PDVSA avaient été en hausse en 2018 et ne devraient pas "diminuer significativement" en 2019, malgré la profonde...

    La Compagnie pétrolière française Total

    Total annonce la suppression de 200 emplois au Danemark

    jeudi 20 juin 2019

    Copenhague: Le groupe pétrolier Total a annoncé jeudi la suppression de 200 postes sur 1500 au Danemark à cause d'un redéploiement de ses activités en mer du Nord.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    La Compagnie pétrolière Espagnole Repsol

    Repsol: bénéfice 1T quasi stable, porté par la production

    mardi 30 avril 2019

    Madrid: La compagnie pétrolière espagnole Repsol a publié mardi un bénéfice net trimestriel de 608 millions d'euros (693 millions de francs), quasi stable, et supérieur aux attentes grâce à des activités de production en hausse.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Repsol

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 25 juin 2019 à 12:27

    Le pétrole fait du surplace avant le G20 et l'Opep

    Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau mardi sans effacer les gains de la semaine précédente dans un marché attentiste face...

    mardi 25 juin 2019 à 06:35

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en raison de prises de bénéfice après la forte hausse des derniers...

    lundi 24 juin 2019 à 21:27

    Les prix du pétrole divergent: tensions dans le Golfe, inter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé lundi, hésitant entre les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran...

    lundi 24 juin 2019 à 16:30

    Les prix du pétrole divergent, hésitations russes et tension…

    Londres: Les cours du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens, hésitant entre la prudence du ministre russe de l'Energie sur l'avenir...

    lundi 24 juin 2019 à 12:14

    Le pétrole monte, de nouvelles sanctions américaines contre …

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, continuant d'être soutenus par les tensions dans le Golfe alors...

    lundi 24 juin 2019 à 12:02

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers montent

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont grimpé la semaine dernière.

    lundi 24 juin 2019 à 05:42

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, subissant toujours les effets de l'instabilité dans le Golfe...

    samedi 22 juin 2019 à 10:14

    En Angola, grand ménage dans le pétrole pour relancer la pro…

    Luanda: La production de pétrole en Angola a chuté en 2018 à son plus bas niveau en dix ans. Mais le président...

    vendredi 21 juin 2019 à 21:41

    Le pétrole monte encore avec les fortes tensions entre Washi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi alors que le président américain Donald Trump a affirmé avoir annulé au...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 21 juin 2019 Les cours du pétrole montaient encore vendredi alors que le président américain Donald Trump a affirmé avoir annulé au dernier moment des frappes contre l'Iran. Vers 14h00 GMT le baril de Brent était en hausse de un dollar tandis que le WTI gagnait 27 cents.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite