Menu
A+ A A-

Le pétrole libyen, une manne exploitée en dents de scie

prix du petrole ParisParis: Les plus abondantes réserves d'Afrique, exploitées en dents de scie: alors que le bras de fer reprend entre autorités politiques rivales pour le contrôle de l'or noir, quelques éléments sur le pétrole libyen.
- QU'EST-CE-QUE LE "CROISSANT PETROLIER"?

Ce sont les ressources du "croissant pétrolier" que se disputent les deux autorités rivales en Libye: le Gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli et un cabinet parallèle installé dans l'Est et soutenu par l'ANL, force paramilitaire dirigée par le maréchal Haftar.

Le "croissant pétrolier", région du nord-est de la Libye, est le poumon économique du pays, très dépendant des pétro-dollars. On y trouve le bassin de Syrte, qui recèle 80% des réserves de pétrole du pays. C'est aussi dans cette zone que sont installés les quatre terminaux, en plus du port de Hariga, à Tobrouk, près de la frontière égyptienne, par lesquels l'essentiel du pétrole libyen est exporté.

La Libye produisait 1,6 million de barils par jour avant le soulèvement en février 2011 contre Mouammar Kadhafi. Sa production a été divisée par cinq pendant la guerre, avant de remonter à un million de barils par jour fin 2017.

La production de pétrole a ensuite rechuté, se réduisant de 450.000 barils par jour après l'annonce le 14 juin dernier de la suspension des opérations de la compagnie d'Etat libyenne, la National Oil Corporation (NOC) dans le "croissant pétrolier" en raison des violences.

Les réserves pétrolières prouvées de la Libye ont été évaluées à 48 millions de barils par l'OPEP, ce qui en fait les plus importantes d'Afrique, devant celles du Nigéria par exemple.

La production pétrolière se partage entre la NOC et des compagnies étrangère qui s'associent à elle, et les unes aux autres, pour exploiter certains champs.

L'italienne ENI est la compagnie étrangère la plus importante en Libye - ancienne colonie italienne - où elle est implantée depuis 1959. En 2017, sa production s'est élevée à 384.000 barils équivalent pétrole/jour, son plus haut niveau dans le pays, selon ENI.

Egalement présent en Libye depuis les années 1950, le géant français Total, dont la production a atteint 31.000 barils équivalent pétrole/jour l'an dernier, un niveau plus que doublé par rapport à 2014 et 2015.

Au printemps dernier, Total a pris une participation dans le champ pétrolier libyen de Waha. La société américaine ConocoPhillips détient pour sa part 16,33% de ce champ, contrôlé majoritairement par la NOC.

Sont également actifs en Libye: l'espagnol Repsol, dont la production moyenne en 2017 a atteint 25.400 barils équivalent pétrole/jour; l'autrichien OMV qui y a produit 25.000 barils équivalent pétrole/jour en moyenne l'an dernier, et qui estime pouvoir monter jusqu'à 40.000 si la situation politique le permet; ou encore le norvégien Equinor (anciennement Statoil).

Le groupe russe Rosneft a lui signé en février 2017 un accord de coopération avec la compagnie d'Etat libyenne, en vue d'investissements dans le secteur des hydrocarbures dans le pays.


(c) AFP

Commenter Le pétrole libyen, une manne exploitée en dents de scie


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mardi 18 décembre 2018

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    lundi 10 décembre 2018

    Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands...

    mardi 11 septembre 2018

    Libye: l'EI revendique l'attaque contre la compagnie de pétr…

    Tripoli: Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attaque suicide contre le siège de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC)...

    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft: bénéfice net plus que doublé au 3T après le relâchement de l'off…

    mardi 06 novembre 2018

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net sur un an au troisième trimestre dans un contexte conjugué de hausse des prix et de la production, les pays exportateurs ayant augmenté...

    La Compagnie pétrolière française Total

    Total : chute de la marge de raffinage au 4e trimestre

    mardi 15 janvier 2019

    Paris: Selon l'indicateur de marge de raffinage européen (ERMI), la marge de raffinage de Total a chuté à 29,1 dollars par tonne au quatrième trimestre 2018, contre 39,9 dollars au trimestre précédent, mais 35,5 dollars un an auparavant.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    La Compagnie pétrolière Espagnole Repsol

    Alaska: Repsol annonce la découverte d'un gisement de 1,2 milliard de bar…

    jeudi 09 mars 2017

    Madrid: La compagnie pétrolière espagnole Repsol a annoncé jeudi avoir découvert un gisement de pétrole en Alaska d'environ 1,2 milliard de barils de brut "récupérables".


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Repsol

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 16 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole stable, le marché hésite avant les stocks américa…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction forte mercredi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire sur les réserves américaines...

    mercredi 16 janvier 2019 à 06:05

    Le pétrole stagne en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole stagnaient mercredi en Asie dans l'attente des données américaines sur l'état des stocks de brut américain, sur...

    mardi 15 janvier 2019 à 22:04

    Le pétrole soutenu par les efforts de l'Opep et de la Chine

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, aidés par les efforts apparents de l'Opep pour ajuster...

    mardi 15 janvier 2019 à 12:40

    Le pétrole remonte, l'Opep prépare sa prochaine réunion

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Opep prépare sa prochaine réunion et que le ministre...

    mardi 15 janvier 2019 à 09:52

    Total : chute de la marge de raffinage au 4e trimestre

    Paris: Selon l'indicateur de marge de raffinage européen (ERMI), la marge de raffinage de Total a chuté à 29,1 dollars par tonne...

    lundi 14 janvier 2019 à 21:48

    Le pétrole sous pression après des données chinoises décevan…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi, l'élan qui portait les cours depuis le début de l'année...

    lundi 14 janvier 2019 à 18:04

    Les prix des carburants repartent à la hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises sont repartis à la hausse la semaine dernière, une première depuis début...

    lundi 14 janvier 2019 à 13:47

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers baissent

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont reculé sur la première semaine complète d'échanges...

    lundi 14 janvier 2019 à 12:27

    Le pétrole recule, plombé par le ralentissement chinois

    Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens, l'élan qui portait les cours depuis le début de l'année s'essoufflant...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 16 janvier 2019 USA Les stocks de pétrole brut américains ont diminué plus que prévu, de 2,68 millions de barils à 437,06 millions.
    Les stocks d'essence ont eux augmenté bien plus qu'envisagé, de 7,5 millions de barils à 255,57 millions contre une hausse de 2,8 millions anticipée.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite