Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse alors qu'un accord se profile à Vienne

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient significativement jeudi en cours d'échanges européens, alors que le marché entrevoit de plus en plus une hausse de la production à l'issue du sommet entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires, réunis à Vienne.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 73,34 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,40 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, baissait de 1,11 dollar à 64,60 dollars.

"La réunion des pays producteurs de pétrole à Vienne semble s'acheminer vers un accord pour une future hausse de la production, maintenant les prix sous pression", a expliqué Fiona Cincotta, analyste à City Index.

"Le ministre iranien du Pétrole a dit hier que l'OPEP avait trop baissé sa production ces derniers mois et devrait de nouveau se conformer davantage aux objectifs convenus", lors de l'accord de 2016, ouvrant la porte à une hausse de la production, ont ajouté les analystes de Commerzbank.

Si cette perspective a fait baisser les cours, la tendance s'est ensuite accentuée, après que le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, a mentionné "un million de barils" comme piste de travail, alors que des chiffres allant de 600.000 à 800.000 barils par jour commençaient à être évoqués de plus en plus sérieusement par les analystes.

Les membres de l'OPEP et leurs partenaires, dont la Russie, sont réunis à Vienne pour décider vendredi et samedi de la suite à donner à leur accord conclu en 2016 et prévu jusqu'à la fin de l'année.

Celui-ci visait à limiter la production afin de rééquilibrer les prix, un objectif jugé plutôt réussi par les commentateurs.

Mais jusqu'à mercredi deux tendances semblaient s'affronter au sein du groupe entre l'Arabie saoudite et la Russie d'un côté, favorables à une augmentation de la production, et l'Iran, le Venezuela et l'Irak de l'autre, appelant à un prolongement de l'accord, faute d'avoir les capacités pour extraire plus de pétrole.

La veille, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avait bénéficié d'une forte chute, non attendue, des stocks de brut américain.


(c) AFP


Commenter Le pétrole baisse alors qu'un accord se profile à Vienne


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 19 décembre 2018 à 17:03

    USA: les stocks de pétrole brut baissent moins que prévu (EI…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé moins fortement qu'anticipé par les analystes la semaine dernière, selon les...

    mercredi 19 décembre 2018 à 16:09

    Le pétrole se reprend après une journée noire

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens sans pour autant récupérer ses lourdes pertes de la veille, provoquées...

    mercredi 19 décembre 2018 à 12:16

    Le pétrole se stabilise après sa chute de la veille

    Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une journée noire alimentée par les craintes de...

    mercredi 19 décembre 2018 à 10:09

    Norvège: la production de pétrole en légère hausse en novemb…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a légèrement augmenté en novembre mais moins qu'attendu, selon...

    mercredi 19 décembre 2018 à 03:23

    Le pétrole peine à rebondir en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole peinaient à rebondir mercredi en Asie après avoir plongé à des niveaux plus vus depuis plus d'un...

    mardi 18 décembre 2018 à 23:19

    Face à la crise économique, l'Equateur augmente le prix de l…

    Quito: L'Equateur va augmenter le prix de l'essence et supprimer 25.000 postes vacants dans la fonction publique pour faire face à la...

    mardi 18 décembre 2018 à 21:03

    Le pétrole chute de 6,6% à New York, à son plus bas en 15 mo…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont dégringolé mardi à New York comme à Londres, continuant à plonger alors que la...

    mardi 18 décembre 2018 à 20:09

    Canada: aide fédérale de 1,2 milliard de dollars à l'industr…

    Ottawa: Le gouvernement du Canada a annoncé mardi un plan d'aide de 1,2 milliard de dollars américains à l'industrie pétrolière et gazière...

    mardi 18 décembre 2018 à 19:39

    Face à la crainte d'une offre trop abondante, le pétrole per…

    New York: Les cours du pétrole plongeaient de 5% à New York mardi, plombés par la crainte de voir la production d'or...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite