Menu
A+ A A-

"La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie saoudite

prix du petrole viennevienne: Le ministre de l'Energie saoudien s'est montré mercredi optimiste sur ses chances de convaincre l'Opep de revoir à la hausse ses objectifs de production malgré l'opposition iranienne.
"Nous sommes confiants qu'au final, la raison l'emportera et que nous ferons ce qu'il faut pour le marché", a affirmé le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, en marge d'un séminaire de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Alors que les prix du brut ont grimpé depuis 2017 et le début de l'accord de baisse de la production de l'OPEP et de dix autres producteurs, le premier exportateur mondial dit s'inquiéter d'une baisse de la demande et propose d'augmenter les extractions du groupe.

Le ministre saoudien a entamé mercredi un marathon de rencontres avec ses homologues.

Certains pays ont peu de marge pour augmenter leur production et préfèrent garder en place l'accord pour maintenir le baril à un coût élevé.

L'Iran a ainsi réitéré ses objections alors que son industrie et sa capacité à exporter sont pénalisées par les sanctions américaines après la dénonciation de l'accord nucléaire par Washington en mai.

"La hausse des prix est due au président américain (Donald Trump, ndlr) lui-même, il ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre", a asséné le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh lors du même séminaire.

"Les prix du pétrole sont trop élevés, c'est encore l'OPEP qui est à la manoeuvre. Pas bon!", avait tweeté M. Trump mi-juin.

Le cartel se réunira vendredi avant une seconde négociation samedi avec ses dix partenaires, dont la Russie, pour savoir si les objectifs de production pour 2018 doivent être relevés.

Pour amender l'objectif de l'accord, l'OPEP doit obtenir l'unanimité de ses membres et de ses partenaires.

Malgré les vives tensions entre l'Iran et l'Arabie saoudite, le secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo, s'est dit confiant qu'un accord serait trouvé.

"Malgré les tensions géopolitiques, et celles nées des sanctions commerciales (qui menacent de peser sur l'activité mondiale, ndlr), nous arriverons à passer à travers la tempête", a-t-il affirmé en marge du séminaire.


(c) AFP

Commenter "La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie saoudite


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    jeudi 10 janvier 2019

    La Norvège abaisse sa prévision de production de pétrole pou…

    Oslo: La production de pétrole de la Norvège sera plus faible qu'initialement anticipé cette année et à son niveau le plus bas...

    lundi 24 décembre 2018

    Le marché pétrolier sera à l'équilibre début 2019 (ministres…

    Koweït: La baisse attendue de la production au début de l'année 2019 va enrayer le recul des prix du baril, ont estimé...

    mercredi 19 décembre 2018

    Norvège: la production de pétrole en légère hausse en novemb…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a légèrement augmenté en novembre mais moins qu'attendu, selon...

    mardi 18 décembre 2018

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    mercredi 12 décembre 2018

    La production de pétrole de l'Opep recule, tirée à la baisse…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a un peu réduit sa production de brut en novembre, en raison notamment du...

    mercredi 12 décembre 2018

    Réunion d'évaluation des producteurs de pétrole en avril (Em…

    Dubaï: Les pays pétroliers ayant décidé de réduire leur production doivent se réunir en avril pour évaluer l'impact de cette réduction sur...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 16 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole stable, le marché hésite avant les stocks américa…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction forte mercredi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire sur les réserves américaines...

    mercredi 16 janvier 2019 à 06:05

    Le pétrole stagne en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole stagnaient mercredi en Asie dans l'attente des données américaines sur l'état des stocks de brut américain, sur...

    mardi 15 janvier 2019 à 22:04

    Le pétrole soutenu par les efforts de l'Opep et de la Chine

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, aidés par les efforts apparents de l'Opep pour ajuster...

    mardi 15 janvier 2019 à 12:40

    Le pétrole remonte, l'Opep prépare sa prochaine réunion

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Opep prépare sa prochaine réunion et que le ministre...

    mardi 15 janvier 2019 à 09:52

    Total : chute de la marge de raffinage au 4e trimestre

    Paris: Selon l'indicateur de marge de raffinage européen (ERMI), la marge de raffinage de Total a chuté à 29,1 dollars par tonne...

    lundi 14 janvier 2019 à 21:48

    Le pétrole sous pression après des données chinoises décevan…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi, l'élan qui portait les cours depuis le début de l'année...

    lundi 14 janvier 2019 à 18:04

    Les prix des carburants repartent à la hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises sont repartis à la hausse la semaine dernière, une première depuis début...

    lundi 14 janvier 2019 à 13:47

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers baissent

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont reculé sur la première semaine complète d'échanges...

    lundi 14 janvier 2019 à 12:27

    Le pétrole recule, plombé par le ralentissement chinois

    Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens, l'élan qui portait les cours depuis le début de l'année s'essoufflant...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 16 janvier 2019 USA Les stocks de pétrole brut américains ont diminué plus que prévu la semaine passée, de 2,68 millions de barils à 437,06 millions, contre 1,3 million attendu.
    Les stocks d'essence ont eux augmenté bien plus qu'envisagé, de 7,5 millions de barils à 255,57 millions contre une hausse de 2,8 millions anticipée.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite