Menu
A+ A A-

"La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie saoudite

prix du petrole viennevienne: Le ministre de l'Energie saoudien s'est montré mercredi optimiste sur ses chances de convaincre l'Opep de revoir à la hausse ses objectifs de production malgré l'opposition iranienne.
"Nous sommes confiants qu'au final, la raison l'emportera et que nous ferons ce qu'il faut pour le marché", a affirmé le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, en marge d'un séminaire de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Alors que les prix du brut ont grimpé depuis 2017 et le début de l'accord de baisse de la production de l'OPEP et de dix autres producteurs, le premier exportateur mondial dit s'inquiéter d'une baisse de la demande et propose d'augmenter les extractions du groupe.

Le ministre saoudien a entamé mercredi un marathon de rencontres avec ses homologues.

Certains pays ont peu de marge pour augmenter leur production et préfèrent garder en place l'accord pour maintenir le baril à un coût élevé.

L'Iran a ainsi réitéré ses objections alors que son industrie et sa capacité à exporter sont pénalisées par les sanctions américaines après la dénonciation de l'accord nucléaire par Washington en mai.

"La hausse des prix est due au président américain (Donald Trump, ndlr) lui-même, il ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre", a asséné le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh lors du même séminaire.

"Les prix du pétrole sont trop élevés, c'est encore l'OPEP qui est à la manoeuvre. Pas bon!", avait tweeté M. Trump mi-juin.

Le cartel se réunira vendredi avant une seconde négociation samedi avec ses dix partenaires, dont la Russie, pour savoir si les objectifs de production pour 2018 doivent être relevés.

Pour amender l'objectif de l'accord, l'OPEP doit obtenir l'unanimité de ses membres et de ses partenaires.

Malgré les vives tensions entre l'Iran et l'Arabie saoudite, le secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo, s'est dit confiant qu'un accord serait trouvé.

"Malgré les tensions géopolitiques, et celles nées des sanctions commerciales (qui menacent de peser sur l'activité mondiale, ndlr), nous arriverons à passer à travers la tempête", a-t-il affirmé en marge du séminaire.


(c) AFP

Commenter "La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie saoudite


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    lundi 14 octobre 2019

    La Russie et l'Arabie saoudite scellent leur entente pétroli…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont scellé lundi leur entente pétrolière et prôné une coopération renforcée tous azimuts, à l'occasion d'une...

    lundi 14 octobre 2019

    Pétrole: Moscou et Ryad signent la charte de coopération 'Op…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont signé lundi la charte de coopération "Opep+", appellation rassemblant les 14 pays du cartel et...

    jeudi 10 octobre 2019

    Fort recul de la production de pétrole de l'Arabie saoudite …

    Paris: L'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a enregistré un fort recul de sa production au mois de septembre, dû principalement...

    jeudi 03 octobre 2019

    Pétrole: l'Arabie saoudite a 'stabilisé' sa production après…

    Moscou: L'Arabie saoudite a affirmé jeudi avoir pleinement retrouvé sa capacité de production antérieure à l'attaque contre ses installations pétrolières mi-septembre, tout...

    mercredi 02 octobre 2019

    Pétrole: Moscou va pleinement respecter les quotas de l'Opep…

    Moscou: La Russie va pleinement remplir en octobre l'accord de réduction de la production de pétrole conclu par l'Organisation des pays producteurs...

    lundi 30 septembre 2019

    La production de l'Opep au plus bas depuis 2011 après les at…

    Londres: La production de pétrole de l'Opep est tombée en septembre à un plus bas de huit ans en raison des attaques...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 18 octobre 2019 à 12:11

    Le pétrole stable dans un marché calme

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché calme au lendemain de données sur les...

    jeudi 17 octobre 2019 à 22:31

    Aramco va repousser le lancement officiel de son entrée en B…

    New York: Le géant pétrolier saoudien Aramco va repousser le lancement officiel de son entrée en Bourse, prévu le 20 octobre, a...

    jeudi 17 octobre 2019 à 22:06

    Le pétrole en hausse après un rapport contrasté sur les stoc…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi après la publication d'un rapport contrasté sur les réserves de...

    jeudi 17 octobre 2019 à 18:10

    ExxonMobil, accusé d'avoir minimisé le risque financier lié …

    New York: ExxonMobil a-t-il trompé les investisseurs et délibérément sous-estimé les risques financiers liés au changement climatique? Un juge new-yorkais vient de...

    jeudi 17 octobre 2019 à 18:08

    USA: le ralentissement des raffineries fait bondir les stock…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont bondi la semaine dernière aux Etats-Unis, les raffineries ayant fortement ralenti leur cadence au...

    jeudi 17 octobre 2019 à 17:30

    Le pétrole stable malgré des stocks américains plus importan…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, après un bref accès de faiblesse à la publication des...

    jeudi 17 octobre 2019 à 12:06

    Le pétrole proche de l'équilibre, soutenu par l'accord sur l…

    Londres: Les prix du pétrole s'affichaient proches de leurs niveaux de la veille jeudi en cours d'échanges européens, dans l'attente des chiffres...

    mercredi 16 octobre 2019 à 21:37

    Le pétrole progresse, mais les craintes sur la demande mondi…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en hausse mercredi, rattrapant une partie des fortes pertes du début de semaine...

    mercredi 16 octobre 2019 à 12:42

    Le pétrole en légère baisse, craintes sur la demande mondial…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse mercredi en cours d'échanges européens après deux jours consécutifs de chute, pénalisés par...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 9 octobre 2019 Le groupe pétrolier saoudien Aramco est en bonne voie de renouer d'ici la fin novembre avec sa capacité de production maximale de 12 millions de barils par jour, a déclaré mercredi son directeur général, Amin Nasser.

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite