Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: qui sont les plus grands producteurs, les plus grands exportateurs ?

prix du petrole LondresLondres: L'Opep et ses partenaires se réunissent vendredi et samedi pour des rencontres au résultat incertain, alors que l'union de 24 pays producteurs a bouleversé l'équilibre du monde du pétrole depuis 18 mois.
Depuis que l'industrie américaine du pétrole de schiste s'est envolée, les États-Unis (14,90 millions de barils par jour, mbj, en mai selon l'Agence internationale de l'Energie) ont dépassé la Russie (11,35 mbj en mai) et l'Arabie saoudite (10,02 mbj en mai).

Les données varient nettement entre l'AIE, l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et l'EIA (Agence américaine d'information sur l'Energie), mais tous s'accordent à dire que seuls ces trois pays sont en mesure de dépasser les 10 millions de barils produits par jour.

Suivent ensuite, toujours selon l'AIE, le Canada (4,76 millions de barils) l'Irak (4,47 mbj), et la Chine (3,83 mbj) au coude à coude avec l'Iran (3,82 mbj).

C'est pour éviter de perdre leur influence devant la part grandissante de l'Amérique du Nord sur le marché que les 14 pays de l'OPEP se sont associés à dix autres producteurs, faisant passer sa part de marché d'environ 40% à plus de 50%.

Chutes vénézuéliennes et iraniennes


Comme l'industrie pétrolière nécessite un investissement constant pour trouver de nouveaux champs pétroliers à exploiter, les niveaux de production nationaux évoluent rapidement.

Le Venezuela a ainsi vu sa production chuter à 1,36 mbj, soit une chute de plus d'un mbj en l'espace de deux ans.

L'Iran, pour sa part, pourrait avoir du mal à financer l'exploitation de nouveaux champs de pétrole en raison des sanctions américaines contre le pays.

Les Saoudiens champions de l'export


Au niveau des exportations, l'écart est bien moins serré. Selon le rapport annuel de perspectives du marché du pétrole de l'OPEP, l'Arabie saoudite a exporté en moyenne 6,99 mbj en 2017.

Le Royaume est suivi de la Russie (5,06 mbj), de l'Irak (3,80 mbj), du Canada (2,91 mbj), des Emirats arabes unis (2,34 mbj) et de l'Iran (2,13 mbj).

Les États-Unis exportent relativement peu de pétrole par rapport à une production importante (1,12 mbj), puisqu'ils bénéficient d'une demande interne très élevée.

Ils restent au contraire le numéro deux mondial des importations (7,91 mbj), derrière la Chine (8,43 mbj) et loin devant le numéro 3, l'Inde (4,34 mbj).


(c) AFP


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 22 octobre 2018 à 12:16

Le pétrole monte, les tensions entre Ryad et Washington inqu…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a évoqué "des mensonges...

lundi 22 octobre 2018 à 11:11

Pétrole: l'Arabie saoudite n'a "aucune intention" …

Moscou: L'Arabie saoudite n'a "aucune intention" de mettre en place un embargo sur le pétrole comme en 1973, a déclaré lundi le...

vendredi 19 octobre 2018 à 21:44

Le pétrole remonte, mais glisse sur la semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés vendredi sans empêcher une glissade sur la semaine, dans un contexte...

vendredi 19 octobre 2018 à 16:15

Le pétrole remonte, mais des prévisions de demande en baisse…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens sans effacer leurs lourdes pertes de la semaine dans un marché...

vendredi 19 octobre 2018 à 12:44

Le pétrole remonte, mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens sans effacer leurs lourdes pertes de la semaine dans un...

vendredi 19 octobre 2018 à 09:12

Norvège: la production de pétrole chute en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a fortement reculé en septembre en raison de travaux...

vendredi 19 octobre 2018 à 07:58

Le pétrole se reprend en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, après la chute des derniers jours, l'or noir étant...

jeudi 18 octobre 2018 à 22:10

Le pétrole, englué par Wall Street, finit au plus bas depuis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini au plus bas depuis un mois jeudi dans le sillage d'une chute de...

jeudi 18 octobre 2018 à 16:12

Le pétrole au plus bas en un mois, les paris sur un manque d…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors qu'un bond hebdomadaire des stocks américains de brut a contredit...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

Le mercredi 26 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde". Quel est le rôle de cette organisation ?

Lire la suite