Menu
A+ A A-

Pétrole: qui sont les plus grands producteurs, les plus grands exportateurs ?

prix du petrole LondresLondres: L'Opep et ses partenaires se réunissent vendredi et samedi pour des rencontres au résultat incertain, alors que l'union de 24 pays producteurs a bouleversé l'équilibre du monde du pétrole depuis 18 mois.
Depuis que l'industrie américaine du pétrole de schiste s'est envolée, les États-Unis (14,90 millions de barils par jour, mbj, en mai selon l'Agence internationale de l'Energie) ont dépassé la Russie (11,35 mbj en mai) et l'Arabie saoudite (10,02 mbj en mai).

Les données varient nettement entre l'AIE, l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et l'EIA (Agence américaine d'information sur l'Energie), mais tous s'accordent à dire que seuls ces trois pays sont en mesure de dépasser les 10 millions de barils produits par jour.

Suivent ensuite, toujours selon l'AIE, le Canada (4,76 millions de barils) l'Irak (4,47 mbj), et la Chine (3,83 mbj) au coude à coude avec l'Iran (3,82 mbj).

C'est pour éviter de perdre leur influence devant la part grandissante de l'Amérique du Nord sur le marché que les 14 pays de l'OPEP se sont associés à dix autres producteurs, faisant passer sa part de marché d'environ 40% à plus de 50%.

Chutes vénézuéliennes et iraniennes


Comme l'industrie pétrolière nécessite un investissement constant pour trouver de nouveaux champs pétroliers à exploiter, les niveaux de production nationaux évoluent rapidement.

Le Venezuela a ainsi vu sa production chuter à 1,36 mbj, soit une chute de plus d'un mbj en l'espace de deux ans.

L'Iran, pour sa part, pourrait avoir du mal à financer l'exploitation de nouveaux champs de pétrole en raison des sanctions américaines contre le pays.

Les Saoudiens champions de l'export


Au niveau des exportations, l'écart est bien moins serré. Selon le rapport annuel de perspectives du marché du pétrole de l'OPEP, l'Arabie saoudite a exporté en moyenne 6,99 mbj en 2017.

Le Royaume est suivi de la Russie (5,06 mbj), de l'Irak (3,80 mbj), du Canada (2,91 mbj), des Emirats arabes unis (2,34 mbj) et de l'Iran (2,13 mbj).

Les États-Unis exportent relativement peu de pétrole par rapport à une production importante (1,12 mbj), puisqu'ils bénéficient d'une demande interne très élevée.

Ils restent au contraire le numéro deux mondial des importations (7,91 mbj), derrière la Chine (8,43 mbj) et loin devant le numéro 3, l'Inde (4,34 mbj).


(c) AFP


Commenter Pétrole: qui sont les plus grands producteurs, les plus grands exportateurs ?


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 18 janvier 2019 à 21:55

    Le pétrole aidé par l'espoir d'avancées dans les négociation…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution...

    vendredi 18 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole remonte, le marché optimiste sur les négociations…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution du conflit...

    vendredi 18 janvier 2019 à 10:38

    Pétrole: l'équilibrage du marché risque de prendre du temps …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a prévenu vendredi que le rééquilibrage du marché du pétrole risquait de s'apparenter à un "marathon...

    vendredi 18 janvier 2019 à 04:25

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en Asie, portés par une réduction de la production de l'Opep et des informations sur...

    jeudi 17 janvier 2019 à 22:12

    Le pétrole recule, miné par la production américaine et la g…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi sous l'effet d'une production américaine gonflant à de nouveaux records et des...

    jeudi 17 janvier 2019 à 19:15

    L'Opep veut éviter un nouvel engorgement du marché

    Londres: L'Opep veut éviter une accumulation des stocks au-delà de leur moyenne de cinq ans avec le nouvel accord de réduction de...

    jeudi 17 janvier 2019 à 16:14

    Le pétrole baisse, la production américaine inquiète

    Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la production américaine a encore battu son propre record...

    jeudi 17 janvier 2019 à 13:38

    Recul de la production de pétrole de l'Opep en décembre

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a réduit sa production en décembre pour le deuxième mois consécutif, une baisse tirée...

    jeudi 17 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole recule, les Etats-Unis pompent toujours plus

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la production américaine a encore battu son propre record...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 18 janvier 2019 AIE L'AIE table sur un cours du baril de Brent à 61 dollars en moyenne pour 2019, après 71 dollars en 2018, soit une baisse de 14%.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite