Menu
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, sous pression de l'Arabie saoudite

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se repliaient lundi à l'ouverture du marché à New York, le baril de référence cédant 60 cents à 98,69 dollars, sous la pression d'une augmentation de la production de brut en provenance d'Arabie saoudite.

Vers 13H10 GMT/15h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet s'échangeait à 98,73 dollars, en repli de 56 cents par rapport à vendredi.

Le marché poursuivait le fort recul enregistré vendredi, quand le baril était retombé à moins de 100 dollars, effaçant une grande partie des gains enregistrés après le statu quo décidé par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole sur ses quotas de production.

La pression négative venait d'Arabie saoudite, qui selon les analystes va augmenter sa production à 10 millions de barils par jour en juillet.

"La promesse de l'Arabie saoudite de relever sa production à un plus haut niveau depuis 30 ans impose vraiment une pression à la baisse", a noté Phil Flynn, de PFG Best Research.

Mercredi, l'Opep avait décidé de laisser ses quotas échangés, faute de consensus parmi ses membres, et contre la volonté de l'Arabie saoudite, pourtant chef de file du cartel.

"Il sera intéressant de voir le volume de pétrole qui va arriver", a observé Phil Flynn. "Je pense que ce sera plus que si la réunion de l'Opep n'avait pas eu lieu. (L'Arabie saoudite) veut envoyer un message au cartel qu'ils ne se laisseront pas faire".

Les prix du baril de Brent échangé à Londres divergeaient, en nette hausse après les violences observées au cours du week-end en Afrique du nord et au Moyen-Orient.

Les tensions dans cette région affectent plus les cours du Brent, plus concerné par les problèmes que cela peut engendrer.

Les combats se sont intensifiés au Yémen et en Syrie notamment.

"De plus, il y a toujours des inquiétudes autour des pertes de pétrole libyen qui soutiennent le Brent", a ajouté Phil Flynn.

L'écart de prix entre le baril de Brent et celui de "light sweet crude" atteignait un niveau record, de plus de 20 dollars.



Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, sous pression de l'Arabie saoudite


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    lundi 12 novembre 2018

    Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

    lundi 12 novembre 2018

    La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite