Menu
RSS
A+ A A-

L'Irak accuse des producteurs de pétrole de dépasser les quotas

prix du petrole bagdadBagdad: L'Irak a accusé lundi d'autres pays producteurs d'extraire plus de barils que le quota fixé l'an dernier par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires, à l'approche d'une importante réunion le 22 juin.
"Des producteurs membres ou non de l'OPEP n'ont pas respecté les objectifs fixés (...) et le prix du pétrole n'a pas atteint le niveau souhaité", a déploré le ministre irakien du Pétrole dans un communiqué.

Pour "arriver à un prix équitable et cohérent", a ajouté Jabbar al-Louaïbi, "il faut plus de soutien, de stabilité et d'engagement des pays producteurs" envers l'accord de limitation de la production entré en vigueur début 2017.

En vertu de cet accord, les membres de l'OPEP et d'autres pays producteurs, dont la Russie, se sont engagés à limiter leur production pour réduire l'offre de pétrole et ainsi tenter de redresser les prix sur le marché mondial.

Mais d'après l'agence russe Interfax, la Russie, qui fait partie des trois plus grand producteurs mondiaux, aurait dépassé en juin son objectif de production quotidienne, fixé à 10,95 millions de barils par jour.

L'Irak, membre de l'OPEP, produit actuellement 4,325 millions de barils par jour, selon le ministre Louaïbi.

Bagdad plaide régulièrement pour une hausse des cours du brut afin de pouvoir renflouer son budget largement grevé par trois années de guerre contre les jihadistes et la chute drastique des prix du pétrole en 2014.

L'Irak est "pour la stabilisation des prix du marché même si notre pays a connu des guerres depuis 30 ans et a besoin de se reconstruire en urgence", a toutefois tempéré Jabbar al-Louaïbi lundi soir devant des journalistes.

"Nous respectons les décisions de l'OPEP", a-t-il ajouté.

L'OPEP et ses partenaires, soient 24 pays, doivent discuter de l'avenir de leur accord le 22 juin à Vienne.

"La principale question qui devra être tranchée (à Vienne) est celle de la stabilisation du marché", a affirmé M. Louaïbi.

Interrogé sur l'impact possible sur la réunion de la crise entre les deux grands ennemis régionaux, l'Arabie saoudite et l'Iran, le ministre irakien du Pétrole a affirmé que les Irakiens allaient "rencontrer les Iraniens et les Saoudiens pour discuter et essayer de faire en sorte que le marché soit stabilisé".

En mai, le baril de Brent de la mer du Nord et le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) sont respectivement repassés au-dessus des barres symboliques des 80 et 70 dollars.

Mais le premier valait 76,23 dollars lundi à la mi-journée à Londres (ICE) et le second 65,54 dollars lundi juste après l'ouverture à New York (Nymex).


(c) AFP

La Production de pétrole dans le monde


lundi 24 septembre 2018

Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront s'ils le j…

Alger: Les pays producteurs de pétrole interviendront pour éviter une pénurie sur le marché lorsqu'ils jugeront le moment opportun, a déclaré le...

dimanche 23 septembre 2018

Pétrole: hausse de la production possible "au moment ap…

Alger: Une vingtaine de pays producteurs de pétrole unis depuis 2016 par un accord de limitation de la production étudieront une possible...

dimanche 23 septembre 2018

Pétrole: l'Opep relève encore ses prévisions sur la producti…

Paris: La production de pétrole aux Etats-Unis sera encore plus importante que prévu dans les prochaines années, prévoit l'Opep dans un rapport...

jeudi 20 septembre 2018

Trump exige de l'Opep une réduction immédiate des prix du pé…

Washington: Le président américain Donald Trump a exhorté jeudi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à faire baisser "maintenant" les prix du...

mardi 18 septembre 2018

Norvège: production de pétrole quasi stable en août

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

mercredi 12 septembre 2018

Opep: hausse de la production de pétrole en août malgré un d…

Paris: La production de brut des pays de l'Opep a augmenté le mois dernier malgré un fort déclin de la production de...

vendredi 07 septembre 2018

Libye: Eni prévoit une baisse de sa production si les troubl…

Cernobbio (italie): Le groupe italien Eni pourrait voir sa production en Libye diminuer si les tensions se poursuivent, a souligné vendredi sa...

mercredi 29 août 2018

Maduro signe des accords pour augmenter la production de pét…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a signé mardi sept accords avec des sociétés pétrolières internationales dans le but d'augmenter la production...

jeudi 16 août 2018

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 septembre 2018 à 21:51

Le pétrole grimpe face à la réticence de l'Opep à ouvrir les…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, le baril de Brent grimpant à son plus haut depuis...

mardi 25 septembre 2018 à 21:04

Macron à Trump: "Il serait bon pour le prix du pétrole…

Nations unies (Etats-Unis): Le président français Emmanuel Macron a appelé mardi son homologue américain Donald Trump à laisser l'Iran poursuivre ses exportations...

mardi 25 septembre 2018 à 17:47

Trump appelle les pays de l'Opep à baisser les prix du pétro…

Nations unies (Etats-Unis): Le président américain Donald Trump a appelé mardi les pays membres de l'Opep à cesser de faire monter les...

mardi 25 septembre 2018 à 16:11

Le pétrole grimpe, les exportations iraniennes inquiètent

Londres: Les cours du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens et le Brent repoussait son plus haut en près de quatre...

mardi 25 septembre 2018 à 12:06

Le pétrole monte encore, l'offre mondiale inquiète

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens et le Brent repoussait son plus haut en près de quatre...

mardi 25 septembre 2018 à 09:25

Corruption au Nigeria: le secteur pétrolier toujours aussi o…

lagos: Se présentant comme le président anticorruption, le président Muhammadu Buhari avait promis de remettre de l'ordre dans le secteur pétrolier au...

mardi 25 septembre 2018 à 05:54

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par la décision de l'Opep et de ses partenaires de...

lundi 24 septembre 2018 à 21:43

Pétrole: l'Opep ignorant Trump, le Brent grimpe au plus haut…

Londres: Le prix du pétrole londonien a grimpé lundi à son niveau le plus élevé depuis novembre 2014 après la décision de...

lundi 24 septembre 2018 à 17:51

France: les prix des carburants en baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations service françaises se sont affichés en baisse la semaine dernière, selon des chiffres...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite