Menu
A+ A A-

L'Irak accuse des producteurs de pétrole de dépasser les quotas

petrole IrakBagdad: L'Irak a accusé lundi d'autres pays producteurs d'extraire plus de barils que le quota fixé l'an dernier par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires, à l'approche d'une importante réunion le 22 juin.
"Des producteurs membres ou non de l'OPEP n'ont pas respecté les objectifs fixés (...) et le prix du pétrole n'a pas atteint le niveau souhaité", a déploré le ministre irakien du Pétrole dans un communiqué.

Pour "arriver à un prix équitable et cohérent", a ajouté Jabbar al-Louaïbi, "il faut plus de soutien, de stabilité et d'engagement des pays producteurs" envers l'accord de limitation de la production entré en vigueur début 2017.

En vertu de cet accord, les membres de l'OPEP et d'autres pays producteurs, dont la Russie, se sont engagés à limiter leur production pour réduire l'offre de pétrole et ainsi tenter de redresser les prix sur le marché mondial.

Mais d'après l'agence russe Interfax, la Russie, qui fait partie des trois plus grand producteurs mondiaux, aurait dépassé en juin son objectif de production quotidienne, fixé à 10,95 millions de barils par jour.

L'Irak, membre de l'OPEP, produit actuellement 4,325 millions de barils par jour, selon le ministre Louaïbi.

Bagdad plaide régulièrement pour une hausse des cours du brut afin de pouvoir renflouer son budget largement grevé par trois années de guerre contre les jihadistes et la chute drastique des prix du pétrole en 2014.

L'Irak est "pour la stabilisation des prix du marché même si notre pays a connu des guerres depuis 30 ans et a besoin de se reconstruire en urgence", a toutefois tempéré Jabbar al-Louaïbi lundi soir devant des journalistes.

"Nous respectons les décisions de l'OPEP", a-t-il ajouté.

L'OPEP et ses partenaires, soient 24 pays, doivent discuter de l'avenir de leur accord le 22 juin à Vienne.

"La principale question qui devra être tranchée (à Vienne) est celle de la stabilisation du marché", a affirmé M. Louaïbi.

Interrogé sur l'impact possible sur la réunion de la crise entre les deux grands ennemis régionaux, l'Arabie saoudite et l'Iran, le ministre irakien du Pétrole a affirmé que les Irakiens allaient "rencontrer les Iraniens et les Saoudiens pour discuter et essayer de faire en sorte que le marché soit stabilisé".

En mai, le baril de Brent de la mer du Nord et le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) sont respectivement repassés au-dessus des barres symboliques des 80 et 70 dollars.

Mais le premier valait 76,23 dollars lundi à la mi-journée à Londres (ICE) et le second 65,54 dollars lundi juste après l'ouverture à New York (Nymex).


(c) AFP

Commenter L'Irak accuse des producteurs de pétrole de dépasser les quotas


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mardi 04 janvier 2022

    L'Opep+ augmente légèrement son objectif de production pour …

    Londres: Les vingt-trois pays de l'Opep+ ont décidé mardi d'ouvrir à nouveau légèrement leurs vannes en février, alors que la demande de...

    mardi 04 janvier 2022

    Vers une nouvelle légère hausse de la production de pétrole …

    Londres: Les vingt-trois pays de l'Opep+, qui se réunissent mardi, devraient poursuivre leur ouverture progressive des vannes alors que la demande de...

    lundi 03 janvier 2022

    L'Opep+ devrait confirmer la hausse de sa production en févr…

    Moscou: L'OPEP+ devrait confirmer mardi son intention d'augmenter sa production de pétrole en février en misant sur un impact limité du variant...

    dimanche 02 janvier 2022

    L'Opep se réunit lundi pour discuter de la nomination d'un n…

    Londres: Les ministres de l'Energie des pays membres de l'Opep doivent se réunir lundi pour discuter de la nomination d'un nouveau secrétaire...

    lundi 13 décembre 2021

    Pétrole: la pandémie représente toujours une incertitude, so…

    Vienne: L'Opep a maintenu lundi ses prévisions pour la demande pétrolière mondiale en 2021 et l'an prochain, tout en soulignant l'"incertitude" que...

    jeudi 02 décembre 2021

    L'Opep+ continue d'ouvrir les vannes malgré la menace Omicro…

    Londres: Les treize producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ ont décidé jeudi...

    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    jeudi 09 septembre 2021

    Climat: l'AIE et Oman étalent leurs désaccords sur la fin du…

    Paris: L'agence internationale de l'énergie (AIE) prône l'arrêt de tout nouveau projet dans les énergies fossiles au nom du climat mais ce...

    lundi 22 février 2021

    L'Irak gèle l'accord de prépaiement de pétrole face à la mon…

    Bagdad: L'Irak a décidé de geler son premier accord de paiement anticipé de son pétrole brut, qui devait aider le pays à accroître...

    jeudi 04 février 2021

    Opep+: l'Iraq s'engage à compenser les volumes surproduits

    Alger: L'Iraq a réaffirmé, mercredi, son engagement à compenser les volumes surproduits conformément aux décisions prises lors des dernières réunions ministérielles de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 janvier 2022 à 11:03

    PETROLE-Goldman Sachs voit le baril de Brent à 100 dollars a…

    Paris, 18 janvier (reuters): Goldman Sachs s'attend à ce que le prix du baril de Brent atteigne 100 dollars au second semestre...

    mardi 18 janvier 2022 à 09:46

    Pétrole: le Brent et le WTI au plus haut depuis 2014

    Tokyo: Les prix du Brent et du WTI évoluaient mardi à leur plus haut niveau depuis plus de sept ans, dopés par...

    mardi 18 janvier 2022 à 06:28

    Pétrole: le Brent au plus haut depuis 2014, dopé par des ten…

    Tokyo: Le prix du pétrole de Brent a atteint mardi un plus haut en sept ans, dopé par les perturbations de l'offre...

    lundi 17 janvier 2022 à 15:20

    ⛽️ Forte hausse des prix des carburants en ce début d'année …

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole...

    lundi 17 janvier 2022 à 14:47

    Le pétrole Brent au plus haut en trois ans, dopé par des ten…

    Londres: Le prix du pétrole brut a atteint lundi un sommet en trois ans, dopé par les perturbations de l'offre en Libye...

    lundi 17 janvier 2022 à 12:50

    Le pétrole Brent touche un plus haut en trois ans

    Londres: Les cours du pétrole prolongeaient leurs gains lundi, le prix du baril Brent européen touchant un plus haut de trois ans...

    vendredi 14 janvier 2022 à 21:47

    Le pétrole au plus haut en deux mois et demi, proche de son …

    New York: Les cours du pétrole ont grimpé vendredi à leurs plus hauts depuis deux mois et demi, alors que la production...

    vendredi 14 janvier 2022 à 12:43

    Le pétrole au plus haut en deux mois, inquiétudes sur l'offr…

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi à leurs plus hauts en plus de deux mois, alors que la production d'or noir...

    jeudi 13 janvier 2022 à 21:36

    Le pétrole se stabilise à haut niveau avant un indicateur ch…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un léger repli jeudi, toujours proches des records de la pandémie, dans l'attente...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📉 En novembre 2021, le prix du pétrole diminue un peu

    Le vendredi 17 décembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2021, le prix du pétrole en euros se replie (-1,4 % après +13,8 % en octobre).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) baissent légèrement (-0,6 % après +3,3 %) sous l'effet du recul de ceux des matières premières industrielles (-4,7 % après +4,5 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, restent orientés à la hausse (+2,4 % après +2,5 %). Le prix du pétrole se replie En novembre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) recule (-3,0 % après +12,1 %)...

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite