Menu
A+ A A-

Jordanie: le roi demande le gel de l'augmentation du carburant face aux protestations

prix du petrole ammanAmman: Le roi Abdallah II de Jordanie a demandé vendredi au gouvernement de geler l'augmentation du prix du carburant et de l'électricité après des protestations nocturnes, selon une source officielle.
Des centaines de Jordaniens ont manifesté de jeudi soir à vendredi à l'aube à Amman et dans d'autres villes du royaume, appelant à "la chute du gouvernement", bloquant des routes et incendiant des pneus.

Ce mouvement de protestation a été déclenché par la décision du gouvernement d'augmenter de 5,5% le prix du fioul et de 19% celui de l'électricité, avant un nouveau projet d'impôt sur le revenu. La mesure devait entrer en vigueur vendredi.

Le roi a ordonné le gel de cette hausse des prix, a annoncé vendredi l'agence officielle Petra.

Il a dit avoir pris sa décision "en raison des conditions économiques du mois de ramadan", le mois de jeûne musulman durant lequel les ménages ont des dépenses importantes.

Malgré l'annonce du gel, quelques dizaines de personnes ont manifesté devant le siège du gouvernement à Amman. Une protestation était en outre prévue en soirée, mais on ignorait si elle allait avoir lieu.

Dépourvue de ressources naturelles et endettée à hauteur de plus de 90% de son PIB, la Jordanie s'est engagée ces dernières années auprès du Fonds monétaire international (FMI) à mettre en place des réformes économiques structurelles.

L'accueil de centaines de milliers de réfugiés pèse lourdement sur l'économie du pays. Plus de 650.000 réfugiés syriens sont notamment enregistrés auprès du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR). Amman évalue leur nombre à plus d'un million.

Au début de l'année, le gouvernement, qui affirme chercher à redresser l'économie du royaume, a augmenté le prix du pain entre 67% et 100%, après la suppression des subventions sur ce produit de base.

Le gouvernement a aussi décidé en janvier d'imposer de taxes sur différents produits comme les cigarettes ou les boissons gazeuses. Parallèlement, il avait promis d'accorder "une aide financière" aux couches défavorisées affectées par ces augmentations et la levée des subventions.

L'an dernier, la hausse des prix avait entraîné des manifestations dans plusieurs villes du pays.


(c) AFP

Commenter Jordanie: le roi demande le gel de l'augmentation du carburant face aux protestations


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 janvier 2022 à 11:03

    PETROLE-Goldman Sachs voit le baril de Brent à 100 dollars a…

    Paris, 18 janvier (reuters): Goldman Sachs s'attend à ce que le prix du baril de Brent atteigne 100 dollars au second semestre...

    mardi 18 janvier 2022 à 09:46

    Pétrole: le Brent et le WTI au plus haut depuis 2014

    Tokyo: Les prix du Brent et du WTI évoluaient mardi à leur plus haut niveau depuis plus de sept ans, dopés par...

    mardi 18 janvier 2022 à 06:28

    Pétrole: le Brent au plus haut depuis 2014, dopé par des ten…

    Tokyo: Le prix du pétrole de Brent a atteint mardi un plus haut en sept ans, dopé par les perturbations de l'offre...

    lundi 17 janvier 2022 à 15:20

    ⛽️ Forte hausse des prix des carburants en ce début d'année …

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole...

    lundi 17 janvier 2022 à 14:47

    Le pétrole Brent au plus haut en trois ans, dopé par des ten…

    Londres: Le prix du pétrole brut a atteint lundi un sommet en trois ans, dopé par les perturbations de l'offre en Libye...

    lundi 17 janvier 2022 à 12:50

    Le pétrole Brent touche un plus haut en trois ans

    Londres: Les cours du pétrole prolongeaient leurs gains lundi, le prix du baril Brent européen touchant un plus haut de trois ans...

    vendredi 14 janvier 2022 à 21:47

    Le pétrole au plus haut en deux mois et demi, proche de son …

    New York: Les cours du pétrole ont grimpé vendredi à leurs plus hauts depuis deux mois et demi, alors que la production...

    vendredi 14 janvier 2022 à 12:43

    Le pétrole au plus haut en deux mois, inquiétudes sur l'offr…

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi à leurs plus hauts en plus de deux mois, alors que la production d'or noir...

    jeudi 13 janvier 2022 à 21:36

    Le pétrole se stabilise à haut niveau avant un indicateur ch…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un léger repli jeudi, toujours proches des records de la pandémie, dans l'attente...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📉 En novembre 2021, le prix du pétrole diminue un peu

    Le vendredi 17 décembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2021, le prix du pétrole en euros se replie (-1,4 % après +13,8 % en octobre).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) baissent légèrement (-0,6 % après +3,3 %) sous l'effet du recul de ceux des matières premières industrielles (-4,7 % après +4,5 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, restent orientés à la hausse (+2,4 % après +2,5 %). Le prix du pétrole se replie En novembre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) recule (-3,0 % après +12,1 %)...

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite