Menu
RSS
A+ A A-

Jordanie: le roi demande le gel de l'augmentation du carburant face aux protestations

prix du petrole ammanAmman: Le roi Abdallah II de Jordanie a demandé vendredi au gouvernement de geler l'augmentation du prix du carburant et de l'électricité après des protestations nocturnes, selon une source officielle.
Des centaines de Jordaniens ont manifesté de jeudi soir à vendredi à l'aube à Amman et dans d'autres villes du royaume, appelant à "la chute du gouvernement", bloquant des routes et incendiant des pneus.

Ce mouvement de protestation a été déclenché par la décision du gouvernement d'augmenter de 5,5% le prix du fioul et de 19% celui de l'électricité, avant un nouveau projet d'impôt sur le revenu. La mesure devait entrer en vigueur vendredi.

Le roi a ordonné le gel de cette hausse des prix, a annoncé vendredi l'agence officielle Petra.

Il a dit avoir pris sa décision "en raison des conditions économiques du mois de ramadan", le mois de jeûne musulman durant lequel les ménages ont des dépenses importantes.

Malgré l'annonce du gel, quelques dizaines de personnes ont manifesté devant le siège du gouvernement à Amman. Une protestation était en outre prévue en soirée, mais on ignorait si elle allait avoir lieu.

Dépourvue de ressources naturelles et endettée à hauteur de plus de 90% de son PIB, la Jordanie s'est engagée ces dernières années auprès du Fonds monétaire international (FMI) à mettre en place des réformes économiques structurelles.

L'accueil de centaines de milliers de réfugiés pèse lourdement sur l'économie du pays. Plus de 650.000 réfugiés syriens sont notamment enregistrés auprès du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR). Amman évalue leur nombre à plus d'un million.

Au début de l'année, le gouvernement, qui affirme chercher à redresser l'économie du royaume, a augmenté le prix du pain entre 67% et 100%, après la suppression des subventions sur ce produit de base.

Le gouvernement a aussi décidé en janvier d'imposer de taxes sur différents produits comme les cigarettes ou les boissons gazeuses. Parallèlement, il avait promis d'accorder "une aide financière" aux couches défavorisées affectées par ces augmentations et la levée des subventions.

L'an dernier, la hausse des prix avait entraîné des manifestations dans plusieurs villes du pays.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 septembre 2018 à 21:51

Le pétrole grimpe face à la réticence de l'Opep à ouvrir les…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, le baril de Brent grimpant à son plus haut depuis...

mardi 25 septembre 2018 à 21:04

Macron à Trump: "Il serait bon pour le prix du pétrole…

Nations unies (Etats-Unis): Le président français Emmanuel Macron a appelé mardi son homologue américain Donald Trump à laisser l'Iran poursuivre ses exportations...

mardi 25 septembre 2018 à 17:47

Trump appelle les pays de l'Opep à baisser les prix du pétro…

Nations unies (Etats-Unis): Le président américain Donald Trump a appelé mardi les pays membres de l'Opep à cesser de faire monter les...

mardi 25 septembre 2018 à 16:11

Le pétrole grimpe, les exportations iraniennes inquiètent

Londres: Les cours du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens et le Brent repoussait son plus haut en près de quatre...

mardi 25 septembre 2018 à 12:06

Le pétrole monte encore, l'offre mondiale inquiète

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens et le Brent repoussait son plus haut en près de quatre...

mardi 25 septembre 2018 à 09:25

Corruption au Nigeria: le secteur pétrolier toujours aussi o…

lagos: Se présentant comme le président anticorruption, le président Muhammadu Buhari avait promis de remettre de l'ordre dans le secteur pétrolier au...

mardi 25 septembre 2018 à 05:54

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par la décision de l'Opep et de ses partenaires de...

lundi 24 septembre 2018 à 21:43

Pétrole: l'Opep ignorant Trump, le Brent grimpe au plus haut…

Londres: Le prix du pétrole londonien a grimpé lundi à son niveau le plus élevé depuis novembre 2014 après la décision de...

lundi 24 septembre 2018 à 17:51

France: les prix des carburants en baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations service françaises se sont affichés en baisse la semaine dernière, selon des chiffres...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite