Menu
A+ A A-

Maroc: le gouvernement promet des mesures sur le prix du carburant

prix du petrole rabatRabat: Le gouvernement marocain a promis jeudi de prendre des mesures concernant les prix des carburants, après la publication d'un rapport parlementaire mettant en lumière les effets de la libéralisation des prix sur le pouvoir d'achat.

"Nous sommes conscients des problèmes causés par la libéralisation des prix de carburant (depuis 2015), nous envisageons des solutions prochainement qui tiennent compte du pouvoir d'achat des citoyens", a affirmé dans un communiqué le Premier ministre Saad Eddine El Othmani, sans donner plus de détails.

Le ministre des Affaires générales Lahcen Daouden a dit à l'AFP que la solution envisagée serait un "plafonnement des prix des carburants".

Le rapport présenté mardi en commission parlementaire a suscité des salves de réactions indignées sur les marges à la pompe -entre 13 et 17 milliards de dirhams de surgain depuis 2015 selon les estimations (environ 1,2 et 1,5 milliard d'euros).

"Des bénéfices immoraux", titrait jeudi la Une du quotidien Akhbar Al-Yaoum. "Scandale... une société de carburants a multiplié ses bénéfices par 1.000 après la libéralisation" des prix, fustigeait le journal Al Massae.

Pour l'hebdomadaire TelQuel, le montant "payé en trop par les Marocains donne le vertige", et "appelle, surtout, à ce que des responsabilités politiques soient déterminées".

Particulièrement visée, la société Afriquia n'a pas réagi, tandis que son patron, le milliardaire et homme politique Aziz Akhannouch, par ailleurs ministre de l'Agriculture depuis 2007, s'est fait très discret ces derniers jours.
Au-delà du débat sur le carburant, la campagne de boycott a suscité d'innombrables réactions politiques, des rumeurs de remaniement ministériel, des débats sur le faible pouvoir d'achat des Marocains, voire sur le "mélange entre affaires et politique".

Les effets du boycott sont visibles dans les cafés, les commerces et dans les stations essences désertées, mais les entreprises n'ont donné aucun chiffre.

La première réponse des autorités avait été de menacer les promoteurs du boycott de poursuites pour propagation de fausses informations, suscitant des réponses très sarcastiques sur les réseaux sociaux.

Centrale Danone, filiale du groupe français, a assuré n'avoir pas augmenté ses prix depuis cinq ans et lancé des "promotions inédites" pour le ramadan -période de forte consommation de produits laitiers- en invitant "les consommateurs à la réconciliation".

La société des Eaux minérales d'Oulmès (Sidi Ali), qui impute sa marge à des "taxes d'exploitation très importantes", organise, elle, des journées portes ouvertes sur son site de production.


(c) AFP

Commenter Maroc: le gouvernement promet des mesures sur le prix du carburant



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite