Menu
A+ A A-

Maroc: le gouvernement promet des mesures sur le prix du carburant

prix du petrole rabatRabat: Le gouvernement marocain a promis jeudi de prendre des mesures concernant les prix des carburants, après la publication d'un rapport parlementaire mettant en lumière les effets de la libéralisation des prix sur le pouvoir d'achat.

"Nous sommes conscients des problèmes causés par la libéralisation des prix de carburant (depuis 2015), nous envisageons des solutions prochainement qui tiennent compte du pouvoir d'achat des citoyens", a affirmé dans un communiqué le Premier ministre Saad Eddine El Othmani, sans donner plus de détails.

Le ministre des Affaires générales Lahcen Daouden a dit à l'AFP que la solution envisagée serait un "plafonnement des prix des carburants".

Le rapport présenté mardi en commission parlementaire a suscité des salves de réactions indignées sur les marges à la pompe -entre 13 et 17 milliards de dirhams de surgain depuis 2015 selon les estimations (environ 1,2 et 1,5 milliard d'euros).

"Des bénéfices immoraux", titrait jeudi la Une du quotidien Akhbar Al-Yaoum. "Scandale... une société de carburants a multiplié ses bénéfices par 1.000 après la libéralisation" des prix, fustigeait le journal Al Massae.

Pour l'hebdomadaire TelQuel, le montant "payé en trop par les Marocains donne le vertige", et "appelle, surtout, à ce que des responsabilités politiques soient déterminées".

Particulièrement visée, la société Afriquia n'a pas réagi, tandis que son patron, le milliardaire et homme politique Aziz Akhannouch, par ailleurs ministre de l'Agriculture depuis 2007, s'est fait très discret ces derniers jours.
Au-delà du débat sur le carburant, la campagne de boycott a suscité d'innombrables réactions politiques, des rumeurs de remaniement ministériel, des débats sur le faible pouvoir d'achat des Marocains, voire sur le "mélange entre affaires et politique".

Les effets du boycott sont visibles dans les cafés, les commerces et dans les stations essences désertées, mais les entreprises n'ont donné aucun chiffre.

La première réponse des autorités avait été de menacer les promoteurs du boycott de poursuites pour propagation de fausses informations, suscitant des réponses très sarcastiques sur les réseaux sociaux.

Centrale Danone, filiale du groupe français, a assuré n'avoir pas augmenté ses prix depuis cinq ans et lancé des "promotions inédites" pour le ramadan -période de forte consommation de produits laitiers- en invitant "les consommateurs à la réconciliation".

La société des Eaux minérales d'Oulmès (Sidi Ali), qui impute sa marge à des "taxes d'exploitation très importantes", organise, elle, des journées portes ouvertes sur son site de production.


(c) AFP

Commenter Maroc: le gouvernement promet des mesures sur le prix du carburant


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 01 décembre 2022 à 13:45

    L'UE cherche à plafonner le prix du pétrole russe à 60 dolla…

    Bruxelles: L'Union européenne a demandé à ses 27 États membres de soutenir un plafonnement du prix du baril de pétrole russe à...

    jeudi 01 décembre 2022 à 12:20

    Le pétrole en petite hausse avec les espoirs de réouverture …

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi, toujours encouragés par les espoirs d'allègement de la politique sanitaire chinoise, avant une réunion...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:29

    Le pétrole poursuit son ascension, possible contraction de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, toujours encouragés par la possibilité d'une réduction de production de...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:21

    Venezuela: Maduro plaide pour une levée complète des sanctio…

    Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a salué mercredi comme un pas dans la "bonne direction" l'autorisation donnée par les Etats-Unis au...

    mercredi 30 novembre 2022 à 17:32

    🛢️ USA: baisse massive des stocks de pétrole, les raffinerie…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont chuté brutalement la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 30 novembre 2022 à 13:25

    Le pétrole profite des spéculations sur une coupe de la prod…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, toujours poussés par les anticipations du marché d'une réduction de l'objectif de production...

    mercredi 30 novembre 2022 à 11:20

    Un changement de politique peu probable lors de la prochaine…

    Dubai: La décision de l'Opep+ de tenir une réunion en visio-conférence le 4 décembre indique qu'un changement de politique est peu probable...

    mercredi 30 novembre 2022 à 08:08

    Les prix du pétrole tentent un rebond

    Paris: Les prix du pétrole tentaient mercredi un rebond, après avoir évolué de manière dispersée la veille. Alors que les stocks de...

    mardi 29 novembre 2022 à 21:40

    Le pétrole volatil, stimulé par l'Opep et une éclaircie en C…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mardi, le WTI américain étant stimulé par une possible réduction...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite