Menu
A+ A A-

ExxonMobil: résultats en demi-teinte malgré la hausse du prix du pétrole

prix du petrole New YorkNew York: Exxonmobil a annoncé vendredi des résultats trimestriels contrastés, marqués par une baisse de sa production et un bénéfice net inférieur aux attentes en dépit de l'appréciation des cours du pétrole.
Le bénéfice net a certes bondi de 16% à 4,65 milliards de dollars lors des trois premiers mois de l'année, mais rapporté par action et hors éléments exceptionnels, référence en Amérique du nord, il ressort à 1,09 dollar contre 1,13 dollar attendu en moyenne par les analystes.

La major pétrolière s'est félicitée de bonnes performances dans ses activités de gaz naturel en Europe et aux Etats-Unis, ce qui s'est traduit par un bond de 55,3% des profits de l'amont (upstream), c'est-à-dire la production et l'exploration.

Mais l'aval (downstream), en particulier le raffinage, a vu ses bénéfices plonger de 15,8% parce que la hausse des cours du brut renchérit les coûts de production.

Dans l'ensemble, le groupe, comme les autres acteurs du secteur, profite à plein depuis fin 2016 du net rebond des cours du pétrole, lesquels ont poursuivi leur ascension au premier trimestre après une année 2017 favorable.

Les prix du brut évoluaient à fin mars entre 65 et 70 dollars, soit 10 à 15 dollars de plus qu'à la même période de 2017, tirés vers le haut par les efforts de l'OPEP et de ses partenaires pour réduire la production, le dollar faible et les incertitudes géopolitiques.

La hausse des cours a été d'autant plus essentielle à cette hausse des bénéfices que ExxonMobil a vu sa production totale reculer de 6% à 3,9 millions de barils équivalent pétrole par jour, principalement à cause d'un séisme qui a interrompu en février la production dans un gigantesque projet gazier en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le manque à gagner a été de 25.000 barils par jour, estime ExxonMobil.

"Des prix du brut en hausse couplés avec un accent mis sur l'efficacité opérationnelle et le renforcement de notre portefeuille ont débouché sur des résultats en hausse et la trésorerie trimestrielle la plus élevée (...) depuis 2014", a souligné le PDG Darren Woods, cité dans le communiqué.

Les flux de trésorerie disponibles, indicateur permettant de mesurer la capacité d'une entreprise à choyer ses actionnaires via des dividendes et des programmes de rachats d'actions, s'élève à 10 milliards de dollars à la fin du trimestre.

Pour doper ses liquidités, ExxonMobil a notamment cédé des actifs, notamment une participation dans le gisement gazier de Scarborough en Australie, des stations service en Europe et des points de distribution en Amérique latine.

Le chiffre d'affaires de 68,2 milliards de dollars, en hausse de 16,3%, est largement supérieur aux 63,6 milliards anticipés.

Les dépenses d'investissement ont augmenté de 16,75% d'une année sur l'autre au premier trimestre, à 4,87 milliards de dollars.

A Wall Street, le titre perdait 2,28% à 79,01 dollars vers 12H35 GMT dans les échanges de pré-séance.


(c) AFP

Commenter ExxonMobil: résultats en demi-teinte malgré la hausse du prix du pétrole


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Première perte d'ExxonMobil depuis 32 ans, Chevron ferme les vannes

    vendredi 01 mai 2020

    New York: ExxonMobil et Chevron ont dévoilé vendredi l'ampleur des premiers dégâts causés par l'effondrement des prix du pétrole et la pandémie de coronavirus, qui paralyse l'économie mondiale, et ont prévenu que le pire était à venir.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 juillet 2020 à 23:44

    Venezuela: les plateformes pétrolières paralysées faute de p…

    Caracas: Les plateformes pétrolières du Venezuela sont complètement paralysées, faute de pouvoir écouler leur brut, notamment à cause des sanctions américaines et...

    jeudi 02 juillet 2020 à 11:51

    Le pétrole progresse au lendemain de la chute des stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, portés par la forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis annoncée mercredi par l'EIA...

    jeudi 02 juillet 2020 à 08:16

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est…

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de...

    mercredi 01 juillet 2020 à 21:32

    Le pétrole en hausse après la chute des stocks américains de…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé mercredi, aidés par la baisse massive et bien plus importante que prévu des...

    mercredi 01 juillet 2020 à 19:34

    USA: les réserves de pétrole brut baissent bien plus que pré…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé de 7,2 millions de barils la semaine dernière, dépassant largement les...

    mercredi 01 juillet 2020 à 15:41

    Pétrole: les exportations irakiennes au plus bas depuis des …

    Bagdad: L'Irak a exporté moins de 85 millions de barils de pétrole en juin, un plus bas depuis des années pour se...

    mercredi 01 juillet 2020 à 11:51

    Le pétrole en nette hausse porté par des données sur les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient mercredi, aidés par la baisse des stocks américains rendue public par l'API mardi et l'espoir que...

    mardi 30 juin 2020 à 18:10

    La production de l'Opep plus bas depuis vingt ans en juin

    Vienne: La production de pétrole des pays de l'Opep est tombée au mois de juin à son plus bas niveau depuis vingt...

    mardi 30 juin 2020 à 12:31

    Les cours du pétrole reculent, gênés par la pandémie et la s…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi devant les inquiétudes des investisseurs face à la crise du coronavirus et la perspective d'un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite