Menu
A+ A A-

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (ministre saoudien)

prix du petrole djeddah (arabie saoudite)Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des prix du brut plus élevés.
"Je n'ai constaté aucun impact sur la demande avec les prix actuels. Dans le passé, nous avons connu des prix beaucoup plus élevés -- deux fois plus qu'aujourd'hui", a indiqué le ministre à la presse peu avant une conférence ministérielle OPEP -non OPEP à Djeddah, en Arabie saoudite.

"L'intensité énergétique (de l'économie) a comme vous le savez baissé de façon importante (...), "ce qui me fait dire que (le marché) a la capacité d'absorber des prix plus élevés", a-t-il jugé.

M. al-Faleh a insisté sur le fait que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) n'avait pas d'objectif de cours pour le pétrole.

"Nous n'avons jamais d'objectif de cours ... les prix sont déterminés par le marché", a-t-il déclaré, avant de mettre en garde contre le risque de fluctuations des prix, faisant valoir que "la volatilité est notre ennemi".

Le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, Souhail al-Mazrouei, qui participait également à la conférence ministérielle, a affirmé que sa principale préoccupation était la stabilité.

"Nous n'avons pas d'objectif de cours, notre objectif est la stabilité du marché", a-t-il relevé.

Les 14 membres de l'OPEP et dix autres producteurs de pétrole, Russie en tête, ont conclu en 2016 un accord pour baisser le niveau de production de 1,8 million de barils par jour afin de réduire l'excédent d'offre de brut sur le marché et soutenir les prix.

L'accord de limitation -- qui court jusqu'à la fin 2018 -- a permis de réduire l'abondance de l'offre et de pousser les prix vers le haut, le baril atteignant les 70 dollars contre 30 dollars en janvier 2016.

La reprise des prix a été également alimentée par les tensions géopolitiques, la menace du président américain Donald Trump d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran et des problèmes de production au Venezuela, au Nigéria et en Libye.


(c) AFP

Commenter Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (ministre saoudien)


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mercredi 14 juillet 2021

    Compromis Arabie saoudite / EAU sur l'offre de pétrole

    Dubaï L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis (EAU) sont parvenus à un compromis sur la stratégie de production de l'OPEP+, a-t-on appris...

    jeudi 08 juillet 2021

    La dispute sur le pétrole montre les divergences entre Saoud…

    Dubaï: La querelle entre l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis lors des dernières négociations sur la production de pétrole à l'Opep+...

    lundi 05 juillet 2021

    A l'Opep+, Saoudiens et Emiratis se brouillent sur la produc…

    Ryad: Alliés traditionnels et quasi indéfectibles du Golfe, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, en désaccord sur l'augmentation de la production...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 28 juillet 2021 à 12:01

    Le pétrole progresse, les stocks américains attendus en bais…

    Londres: Les prix du pétrole avançaient mercredi, la perspective de voir les stocks de brut se réduire aux Etats-Unis, signal d'une demande...

    mercredi 28 juillet 2021 à 08:29

    Equinor tiré par le rebond du pétrole au 2e trimestre

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor a annoncé mercredi un bénéfice de près de 2 milliards de dollars (1,8 milliard de francs)...

    mardi 27 juillet 2021 à 21:57

    Le pétrole piétine, le Covid-19 plane sur la demande

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui avaient brièvement regagné mardi leur niveau d'avant la réunion de l'Opep+ il y a...

    mardi 27 juillet 2021 à 12:09

    Le pétrole avance à petits pas, le Covid-19 plane sur la dem…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse mardi, les investisseurs restant suspendus à la propagation du Covid-19 et aux éventuelles...

    lundi 26 juillet 2021 à 22:32

    Le pétrole se stabilise dans un marché attentiste

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont stabilisés lundi dans un marché attentiste, trahissant...

    lundi 26 juillet 2021 à 12:32

    Le pétrole en baisse, malmené par le Covid-19 et l'Iran

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en petite baisse lundi, trahissant les interrogations des investisseurs autour de la progression des...

    vendredi 23 juillet 2021 à 22:50

    Le pétrole consolide, entre demande soutenue et crainte du C…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en légère hausse vendredi, dans un marché calme qui a consolidé ses positions...

    vendredi 23 juillet 2021 à 11:42

    Le pétrole fait du sur place après avoir recouvré ses pertes…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient proches de l'équilibre vendredi, les investisseurs semblant faire une pause après avoir rattrapé durant la semaine...

    vendredi 23 juillet 2021 à 06:47

    La société chinoise CCPC joue un rôle central dans le commer…

    Londres: Une société de logistique chinoise est devenue un acteur central dans l'approvisionnement en pétrole en provenance d'Iran et du Venezuela, même après avoir...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite