Menu
A+ A A-

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (ministre saoudien)

prix du petrole djeddah (arabie saoudite)Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des prix du brut plus élevés.
"Je n'ai constaté aucun impact sur la demande avec les prix actuels. Dans le passé, nous avons connu des prix beaucoup plus élevés -- deux fois plus qu'aujourd'hui", a indiqué le ministre à la presse peu avant une conférence ministérielle OPEP -non OPEP à Djeddah, en Arabie saoudite.

"L'intensité énergétique (de l'économie) a comme vous le savez baissé de façon importante (...), "ce qui me fait dire que (le marché) a la capacité d'absorber des prix plus élevés", a-t-il jugé.

M. al-Faleh a insisté sur le fait que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) n'avait pas d'objectif de cours pour le pétrole.

"Nous n'avons jamais d'objectif de cours ... les prix sont déterminés par le marché", a-t-il déclaré, avant de mettre en garde contre le risque de fluctuations des prix, faisant valoir que "la volatilité est notre ennemi".

Le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, Souhail al-Mazrouei, qui participait également à la conférence ministérielle, a affirmé que sa principale préoccupation était la stabilité.

"Nous n'avons pas d'objectif de cours, notre objectif est la stabilité du marché", a-t-il relevé.

Les 14 membres de l'OPEP et dix autres producteurs de pétrole, Russie en tête, ont conclu en 2016 un accord pour baisser le niveau de production de 1,8 million de barils par jour afin de réduire l'excédent d'offre de brut sur le marché et soutenir les prix.

L'accord de limitation -- qui court jusqu'à la fin 2018 -- a permis de réduire l'abondance de l'offre et de pousser les prix vers le haut, le baril atteignant les 70 dollars contre 30 dollars en janvier 2016.

La reprise des prix a été également alimentée par les tensions géopolitiques, la menace du président américain Donald Trump d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran et des problèmes de production au Venezuela, au Nigéria et en Libye.


(c) AFP

Commenter Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (ministre saoudien)


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    dimanche 20 octobre 2019

    L'introduction en Bourse dépend des 'conditions du marché' (…

    Dubaï: L'introduction en Bourse dépendra des "conditions du marché", a affirmé dimanche le géant pétrolier saoudien après l'annonce d'un nouveau report de...

    jeudi 17 octobre 2019

    Aramco va repousser le lancement officiel de son entrée en B…

    New York: Le géant pétrolier saoudien Aramco va repousser le lancement officiel de son entrée en Bourse, prévu le 20 octobre, a...

    lundi 14 octobre 2019

    La Russie et l'Arabie saoudite scellent leur entente pétroli…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont scellé lundi leur entente pétrolière et prôné une coopération renforcée tous azimuts, à l'occasion d'une...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 octobre 2019 à 21:45

    Le pétrole en forte hausse avec la baisse inattendue des sto…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont nettement montés mercredi, soutenus par le recul surprise des stocks de brut aux Etats-Unis.

    mercredi 23 octobre 2019 à 17:50

    Le pétrole en hausse, soutenu par une baisse surprise des st…

    Londres:Les prix du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en cours d'échanges européens, après un début de journée dans le rouge...

    mercredi 23 octobre 2019 à 17:06

    USA: recul surprise des stocks de pétrole brut (EIA)

    New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement reculé la semaine dernière aux Etats-Unis alors que les raffineries accéléraient un peu...

    mercredi 23 octobre 2019 à 13:33

    Total assigné en justice par six ONG pour ses activités en O…

    Nanterre: Six ONG ont assigné mercredi en justice le groupe Total concernant un projet pétrolier en Ouganda, dénonçant ses "impacts désastreux" pour...

    mercredi 23 octobre 2019 à 12:06

    Le pétrole en baisse avant des stocks américains attendus en…

    Londres: Les prix du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en cours d'échanges européens après des prévisions de hausse des stocks...

    mercredi 23 octobre 2019 à 08:06

    Maurel et Prom: chiffre d'affaires sur 9 mois en hausse, tir…

    Paris: Le groupe pétrolier français Maurel et Prom a vu son chiffre d'affaires grimper de 8% lors des neuf premiers mois de...

    mardi 22 octobre 2019 à 22:21

    Le pétrole porté par l'espoir d'une nouvelle réduction de la…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mardi, soutenus par des informations suggérant que l'Organisation des pays exportateurs...

    mardi 22 octobre 2019 à 11:28

    Le pétrole progresse légèrement; la Chine va saisir l'OMC

    Londres: Les prix du pétrole progressaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, tandis que la Chine ouvre un nouveau front auprès de...

    lundi 21 octobre 2019 à 21:51

    Le pétrole fragilisé par les incertitudes sur la demande

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi, dans un marché frileux face aux incertitudes liées aux négociations...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 9 octobre 2019 Le groupe pétrolier saoudien Aramco est en bonne voie de renouer d'ici la fin novembre avec sa capacité de production maximale de 12 millions de barils par jour, a déclaré mercredi son directeur général, Amin Nasser.

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite