Menu
A+ A A-

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (ministre saoudien)

prix du petrole djeddah (arabie saoudite)Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des prix du brut plus élevés.
"Je n'ai constaté aucun impact sur la demande avec les prix actuels. Dans le passé, nous avons connu des prix beaucoup plus élevés -- deux fois plus qu'aujourd'hui", a indiqué le ministre à la presse peu avant une conférence ministérielle OPEP -non OPEP à Djeddah, en Arabie saoudite.

"L'intensité énergétique (de l'économie) a comme vous le savez baissé de façon importante (...), "ce qui me fait dire que (le marché) a la capacité d'absorber des prix plus élevés", a-t-il jugé.

M. al-Faleh a insisté sur le fait que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) n'avait pas d'objectif de cours pour le pétrole.

"Nous n'avons jamais d'objectif de cours ... les prix sont déterminés par le marché", a-t-il déclaré, avant de mettre en garde contre le risque de fluctuations des prix, faisant valoir que "la volatilité est notre ennemi".

Le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, Souhail al-Mazrouei, qui participait également à la conférence ministérielle, a affirmé que sa principale préoccupation était la stabilité.

"Nous n'avons pas d'objectif de cours, notre objectif est la stabilité du marché", a-t-il relevé.

Les 14 membres de l'OPEP et dix autres producteurs de pétrole, Russie en tête, ont conclu en 2016 un accord pour baisser le niveau de production de 1,8 million de barils par jour afin de réduire l'excédent d'offre de brut sur le marché et soutenir les prix.

L'accord de limitation -- qui court jusqu'à la fin 2018 -- a permis de réduire l'abondance de l'offre et de pousser les prix vers le haut, le baril atteignant les 70 dollars contre 30 dollars en janvier 2016.

La reprise des prix a été également alimentée par les tensions géopolitiques, la menace du président américain Donald Trump d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran et des problèmes de production au Venezuela, au Nigéria et en Libye.


(c) AFP

Commenter Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (ministre saoudien)


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mercredi 19 août 2020

    Opep+: Russie et Arabie insistent sur un strict respect des …

    Londres: Les ministres saoudien et russe du pétrole ont insisté mercredi à l'orée de la réunion mensuelle de suivi de l'Opep+ sur...

    lundi 10 août 2020

    Aramco optimiste sur une reprise de la demande en dépit de l…

    Ryad: Le patron de Saudi Aramco, un géant du secteur énergétique dans le monde, s'est dit lundi optimiste quant à la croissance...

    lundi 08 juin 2020

    L'Arabie saoudite met fin à l'accord de limitation de la pro…

    Ryad: L'Arabie saoudite va augmenter sa production du brut au mois de juillet afin d'atteindre son quota fixé par l'OPEP tout en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 30 octobre 2020 à 21:03

    Les cours du pétrole enregistrent leur pire semaine depuis a…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini sur une fausse note vendredi, en conclusion de la pire semaine en cinq...

    vendredi 30 octobre 2020 à 13:53

    Victime du plongeon du baril, ExxonMobil subit une perte

    New York: Le géant américain du pétrole ExxonMobil vient de passer son troisième trimestre de suite dans le rouge à cause d'une...

    vendredi 30 octobre 2020 à 12:28

    Chevron, affecté par la chute du prix du baril, passe dans l…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, affectée par la chute des cours du brut et de ses marges depuis le début...

    vendredi 30 octobre 2020 à 12:18

    Total voit son bénéfice chuter mais se maintient dans le ver…

    Paris: Total a annoncé vendredi être parvenu à rester dans le vert au troisième trimestre malgré la chute des cours du pétrole...

    vendredi 30 octobre 2020 à 12:14

    Les cours du pétrole peinent à finir la semaine sur une bonn…

    Londres: Les prix du pétrole n'arrivaient pas à se maintenir à flot vendredi, en conclusion d'une terrible semaine pour les cours, préoccupés...

    jeudi 29 octobre 2020 à 20:59

    Craintes pour la demande: le pétrole chute encore de plus de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore chuté jeudi pour la deuxième séance consécutive, au plus bas depuis début juin...

    jeudi 29 octobre 2020 à 17:04

    ExxonMobil va supprimer environ 1900 emplois aux Etats-Unis

    Washington: Le pétrolier américain ExxonMobil, affecté par la baisse de la demande et la chute des prix du pétrole en raison de...

    jeudi 29 octobre 2020 à 13:29

    Le pétrole flanche de nouveau devant les inquiétudes sur la …

    Londres: Les cours du pétrole plongeaient jeudi de plus de 5% pour la deuxième séance consécutive, plombés par la propagation rapide du...

    jeudi 29 octobre 2020 à 12:10

    Le pétrole au plus bas depuis quatre mois, peur sur la deman…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau en forte baisse jeudi, touchant un plus bas depuis le 15 juin, alors que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite