Menu
A+ A A-

BP investit dans deux champs pétroliers en mer du Nord

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier BP a annoncé mardi des investissements à hauteur de 420 millions de livres pour développer deux champs pétroliers en mer du Nord, confirmant sa volonté de miser sur ce bassin vieillissant.
BP veut commencer l'exploitation en 2020 avec une production attendue de 30.000 barils équivalent pétrole par jour au total pour ces deux gisements, selon un communiqué.

Il s'agit du champs de Alligin (ouest des Shetland), qui appartient à 50% à BP et à 50% à l'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, ainsi que celui de Vorlich (mer du Nord centrale), détenu à 66% par BP et à 34% par le canadien Ithaca Energy.

L'investissement de 420 millions de livres (482 millions d'euros) est porté par BP et ses partenaires.

"Ces projets font suite à une période d'investissement record de BP en mer du Nord", après le début de la production du projet Quad 204 l'an dernier et l'ouverture prévu cette année de Clair Ridge, souligne Ariel Flores, qui vient d'être nommé à la tête des activités de BP dans la région.

BP, qui avait déjà annoncé en début d'année avoir découvert deux gisements en mer du Nord britannique, prévoit de doubler sa production à horizon 2020 à 200.000 barils par jour.

Le groupe britannique se montre confiant dans le développement de la production d'hydrocarbures en mer du Nord, alors que les grandes compagnies pétrolières ont eu tendance à s'en détourner ces dernières années sur fond de baisse des cours du baril, qui sont depuis remontés.

Par ailleurs, le groupe anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, qui avait annoncé l'an dernier la vente de plus de la moitié de ses actifs en mer du Nord, a donné son feu vert début 2018 à son premier projet significatif dans la région depuis six ans afin de redonner vie à un champ au nord-est des Shetland.

De son côté, le français Total a annoncé en août le rachat du danois Maersk Oil dont 80% de l'activité se concentre en mer du Nord.


(c) AFP

Commenter BP investit dans deux champs pétroliers en mer du Nord


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP réduit ses pertes, reste à la merci de la faiblesse des cours

    mardi 27 octobre 2020

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé mardi avoir réduit sa perte nette au troisième trimestre à 450 millions de dollars (408,3 millions de francs), mais reste toujours plombé par la faiblesse des cours du pétrole en raison...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 30 octobre 2020 à 21:03

    Les cours du pétrole enregistrent leur pire semaine depuis a…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini sur une fausse note vendredi, en conclusion de la pire semaine en cinq...

    vendredi 30 octobre 2020 à 13:53

    Victime du plongeon du baril, ExxonMobil subit une perte

    New York: Le géant américain du pétrole ExxonMobil vient de passer son troisième trimestre de suite dans le rouge à cause d'une...

    vendredi 30 octobre 2020 à 12:28

    Chevron, affecté par la chute du prix du baril, passe dans l…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, affectée par la chute des cours du brut et de ses marges depuis le début...

    vendredi 30 octobre 2020 à 12:18

    Total voit son bénéfice chuter mais se maintient dans le ver…

    Paris: Total a annoncé vendredi être parvenu à rester dans le vert au troisième trimestre malgré la chute des cours du pétrole...

    vendredi 30 octobre 2020 à 12:14

    Les cours du pétrole peinent à finir la semaine sur une bonn…

    Londres: Les prix du pétrole n'arrivaient pas à se maintenir à flot vendredi, en conclusion d'une terrible semaine pour les cours, préoccupés...

    jeudi 29 octobre 2020 à 20:59

    Craintes pour la demande: le pétrole chute encore de plus de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore chuté jeudi pour la deuxième séance consécutive, au plus bas depuis début juin...

    jeudi 29 octobre 2020 à 17:04

    ExxonMobil va supprimer environ 1900 emplois aux Etats-Unis

    Washington: Le pétrolier américain ExxonMobil, affecté par la baisse de la demande et la chute des prix du pétrole en raison de...

    jeudi 29 octobre 2020 à 13:29

    Le pétrole flanche de nouveau devant les inquiétudes sur la …

    Londres: Les cours du pétrole plongeaient jeudi de plus de 5% pour la deuxième séance consécutive, plombés par la propagation rapide du...

    jeudi 29 octobre 2020 à 12:10

    Le pétrole au plus bas depuis quatre mois, peur sur la deman…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau en forte baisse jeudi, touchant un plus bas depuis le 15 juin, alors que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite