Menu
A+ A A-

BP investit dans deux champs pétroliers en mer du Nord

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier BP a annoncé mardi des investissements à hauteur de 420 millions de livres pour développer deux champs pétroliers en mer du Nord, confirmant sa volonté de miser sur ce bassin vieillissant.
BP veut commencer l'exploitation en 2020 avec une production attendue de 30.000 barils équivalent pétrole par jour au total pour ces deux gisements, selon un communiqué.

Il s'agit du champs de Alligin (ouest des Shetland), qui appartient à 50% à BP et à 50% à l'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, ainsi que celui de Vorlich (mer du Nord centrale), détenu à 66% par BP et à 34% par le canadien Ithaca Energy.

L'investissement de 420 millions de livres (482 millions d'euros) est porté par BP et ses partenaires.

"Ces projets font suite à une période d'investissement record de BP en mer du Nord", après le début de la production du projet Quad 204 l'an dernier et l'ouverture prévu cette année de Clair Ridge, souligne Ariel Flores, qui vient d'être nommé à la tête des activités de BP dans la région.

BP, qui avait déjà annoncé en début d'année avoir découvert deux gisements en mer du Nord britannique, prévoit de doubler sa production à horizon 2020 à 200.000 barils par jour.

Le groupe britannique se montre confiant dans le développement de la production d'hydrocarbures en mer du Nord, alors que les grandes compagnies pétrolières ont eu tendance à s'en détourner ces dernières années sur fond de baisse des cours du baril, qui sont depuis remontés.

Par ailleurs, le groupe anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, qui avait annoncé l'an dernier la vente de plus de la moitié de ses actifs en mer du Nord, a donné son feu vert début 2018 à son premier projet significatif dans la région depuis six ans afin de redonner vie à un champ au nord-est des Shetland.

De son côté, le français Total a annoncé en août le rachat du danois Maersk Oil dont 80% de l'activité se concentre en mer du Nord.


(c) AFP

Commenter BP investit dans deux champs pétroliers en mer du Nord


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP investit dans la recharge de véhicules électriques avec BMW et Daimler

    mardi 30 mars 2021

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP devient le troisième investisseur aux côtés des constructeurs automobiles allemands BMW et Daimler dans une coentreprise spécialisée dans la recharge de véhicules électriques en Europe, d'après un communiqué mardi.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 avril 2021 à 21:31

    Le pétrole en léger repli après les fortes hausses de la sem…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés vendredi, s'ajustant après les fortes hausses des derniers jours, soutenues par des...

    vendredi 16 avril 2021 à 12:44

    Le pétrole soutenu par des données économiques américaines e…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse vendredi, dans la dernière ligne droite d'une semaine positive pour les cours du...

    jeudi 15 avril 2021 à 21:32

    Le pétrole poursuit sa hausse après de bonnes nouvelles écon…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont continué de progresser jeudi, s'installant à leur plus haut niveau en un mois, après...

    jeudi 15 avril 2021 à 11:57

    Le pétrole calme le jeu au lendemain d'une forte hausse

    Londres: Les prix du pétrole étaient en léger recul jeudi, au lendemain d'un bond lié à une baisse plus forte que prévu...

    mercredi 14 avril 2021 à 21:52

    Le pétrole décolle après un repli des stocks américains, sig…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés en flèche après une diminution plus forte qu'attendu des stocks de brut aux...

    mercredi 14 avril 2021 à 17:40

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut chutent plus que prévu, r…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la troisième semaine consécutive, et davantage que les anticipations...

    mercredi 14 avril 2021 à 16:56

    Le pétrole décolle après une chute des stocks de brut aux Et…

    Londres: Les prix du pétrole accéléraient mercredi après une baisse plus forte qu'attendu des stocks de brut aux États-Unis, signal positif pour...

    mercredi 14 avril 2021 à 11:54

    Le pétrole soutenu par des prévisions encourageantes pour la…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi, portés par des données encourageantes pour la demande d'or noir partagées par l'Opep...

    mercredi 14 avril 2021 à 11:27

    L'AIE plus optimiste pour la demande de pétrole

    Londres: Le déploiement des vaccins contre le COVID-19 favorise la reprise de la demande mondiale de pétrole, a déclaré mercredi l'Agence internationale...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 26 mars 2021 Les pétrolières bénéficient de l'impact sur les cours du brut du blocage prolongé du canal de Suez: Chevron prend 0,72% et Exxon Mobil 1,38%.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite